Le gouvernement du Canada souligne le 100anniversaire de l’obtention par les femmes du droit de vote aux élections fédérales

Déclaration

Le 24 mai 2018 

Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a fait la déclaration suivante :

« Le 100e anniversaire de l’obtention par les femmes du droit de voter, pour la première fois, aux élections fédérales. Moment marquant s’il en est un. N’oublions toutefois pas que ce ne sont pas toutes les femmes qui ont obtenu le droit de vote en 1918. Les femmes autochtones et les femmes de descendance asiatique sont parmi celles qui ont dû l’attendre encore longtemps. En fait, c’est seulement depuis 1960 que toutes les femmes au Canada ont le droit de voter.

Aujourd’hui, nous célébrons tout le chemin qu’a parcouru le Canada dans la poursuite de l’égalité entre les sexes. Les femmes excellent en tant que dirigeantes au sein de domaines aussi variés que les affaires, la politique, les disciplines des STEGMA et les métiers spécialisés – des domaines dont l’histoire les avait écartées. De plus en plus, nos voix et notre pouvoir façonnent le monde dans lequel nous vivons.

Tout en reconnaissant cette réalisation collective, nous devons néanmoins, toutes et tous, rester conscients qu’il reste du pain sur la planche. Comme nous l’avons clairement indiqué à la population canadienne, nous sommes résolus à déployer les efforts nécessaires. Voilà pourquoi nous avons déposé le projet de loi C-76, qui a pour but de réduire les obstacles auxquels se heurtent les Canadiennes et Canadiens qui veulent participer à leurs institutions démocratiques, en particulier ceux qui ont été marginalisés par le passé. Nous sommes fiers d’avoir adopté le projet de loi C-25, maintenant en vigueur : il augmentera la représentation des femmes de même que la diversité au sein des conseils d’administration et de la haute direction. Nous allons également verser 18 millions de dollars pour renforcer directement la participation des femmes à la vie publique et communautaire; 5,2 millions additionnels serviront à promouvoir l’engagement politique des femmes autochtones. Ces fonds nous permettent d’appuyer le travail d’organismes comme À voix égales et la Fédération canadienne des municipalités, de même que celui d’organismes autochtones. Ainsi, le même esprit qui animait les premières suffragettes anime les militantes qui continuent aujourd’hui d’ouvrir la voie vers l’égalité.

Favoriser l’égalité entre les sexes demeure une priorité centrale de notre gouvernement, tout comme la participation démocratique des femmes et leur accès au pouvoir. De concert avec la population canadienne, nous continuerons à avancer dans cette voie et à bâtir un pays défini par son égalitarisme et son souci d’inclure toutes et tous. Quand nos institutions reflètent pleinement le vécu diversifié de la population canadienne, l’économie et les collectivités du pays prospèrent. »

Renseignements :

Célia Canon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-862-3270


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :