Les gouvernements du Canada et du Yukon annoncent un soutien financier conjoint à des organismes de femmes

Communiqué de presse

Les gouvernements fédéral et territoriaux unissent leurs efforts pour accorder un financement accru aux organismes de femmes autochtones qui favorisent l’avancement de l’égalité entre les sexes au Yukon.

Le 16 octobre 2018 – Whitehorse (Yukon)

Grâce à leur collaboration, les gouvernements fédéral, territoriaux et provinciaux ont l’occasion de contribuer à l’avancement de l’égalité entre les sexes au Canada.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre de Condition féminine Canada, et l’honorable Jeanie Dendys, ministre responsable de la Direction de la condition féminine du Yukon, ont annoncé un financement conjoint qui sera versé à trois organismes de femmes autochtones du Yukon, soit la Liard Aboriginal Women’s Society, le Whitehorse Aboriginal Women’s Circle et le Conseil des femmes autochtones du Yukon.

Le gouvernement du Yukon octroie actuellement des fonds d’exploitation de l’ordre de 759 000 $ sur trois ans aux trois organismes de femmes autochtones. Condition féminine Canada versera une somme additionnelle de 867 500 $ sur trois ans pour appuyer les activités liées à l’élaboration et à la mise en œuvre de processus de planification stratégique, au perfectionnement des compétences organisationnelles, à l’amélioration des ressources humaines, aux partenariats et aux stratégies de communication et à d’autres activités de renforcement des capacités. Les fonds mis en commun totalisent plus de 1,6 million de dollars et aideront ces trois organismes à renforcer leur capacité organisationnelle afin de pouvoir traiter des problèmes systémiques qui touchent les femmes autochtones au Yukon.

L’annonce de ce financement conjoint fait suite à l’annonce, par le gouvernement du Canada, d’un investissement majeur visant à assurer la pérennité du mouvement des femmes au Canada. Le dernier appel de propositions lancé par Condition féminine Canada, intitulé Fonds de renforcement des capacités, soutiendra financièrement les projets visant à renforcer les capacités des groupes de femmes et d’organismes autochtones au service des femmes et la capacité du secteur en général, au moyen d’activités de développement des compétences et de mobilisation communautaire, par exemple. Le Fonds, annoncé dans le budget 2018 et auquel le gouvernement consacrera 100 millions de dollars sur une période de cinq ans, favorisera la pérennité du mouvement des femmes à la grandeur du pays.

À leur réunion de novembre 2017, les ministres responsables de la condition féminine à l’échelon fédéral, provincial et territorial (FPT) se sont engagés à exploiter les occasions de collaboration afin de mieux appuyer les organismes œuvrant pour l’égalité entre les sexes. Cette annonce s’inscrit dans cet esprit et constitue la première de plusieurs ententes qui seront annoncées au cours des prochains mois entre le gouvernement du Canada et les gouvernements territoriaux et provinciaux.

Citations

« L’avancement de l’égalité entre les sexes stimule la croissance économique du Canada et crée des collectivités plus sûres. Mais aucun pallier de gouvernement ne peut agir seul. C’est pourquoi je suis si heureuse de travailler avec le gouvernement du Yukon pour assurer la réalisation de cet important investissement dans trois organismes de femmes autochtones, lequel tient compte des priorités et des besoins locaux. Les Canadiennes et les Canadiens s’attendent à ce que nous travaillions main dans la main. En combinant nos ressources avec celles des gouvernements provinciaux et territoriaux, nous nous assurons d’optimiser les retombées de nos investissements et de faire en sorte que des organismes de femmes partout au pays puissent continuer de faire progresser l’égalité entre les sexes, de soutenir notre classe moyenne et les personnes qui s’efforcent de l’intégrer, et d’instaurer un changement durable qui profitera à l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens.»

L’honorable Maryam Monsef, P.C., députée
Ministre de la Condition féminine

« Ces trois organismes de femmes autochtone assurent des activités de revendication, de soutien et d’encadrement qui visent à éliminer les obstacles auxquels font face les femmes et les filles autochtones du Yukon et leur donner les moyens de se responsabiliser. Nous sommes heureux de nous associer avec le gouvernement du Canada pour octroyer un financement stable et flexible à ces organismes, leur permettant ainsi de répondre aux besoins des femmes et des filles dans tout le territoire. »

L’honorable Jeanie Dendys, députée provinciale
Ministre responsable de la Direction générale de la condition féminine
Ministre du Tourisme et de la Culture
Ministre responsable de la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Yukon

« La Liard Aboriginal Women’s Society tient à remercier les gouvernements du Canada et du Yukon de nous aider à maintenir une présence forte et soutenue à l’appui des femmes autochtones au Yukon et dans le nord de la Colombie-Britannique. Grâce à ces contributions, nous pourrons continuer à servir la population tout en poursuivant notre quête d’une source stable de financement de base à long terme. »

Ann Maje Raider, directrice exécutive
Liard Aboriginal Women’s Society

« L’annonce d’aujourd’hui est une bonne nouvelle pour les femmes autochtones de Whitehorse. Grâce au financement des gouvernements du Canada et du Yukon, nous serons en mesure de renforcer les capacités au sein de notre organisme afin de mieux soutenir les

Krista Reid, présidente
Whitehorse Aboriginal Women’s Circle

Faits en bref

  • L’annonce d’aujourd’hui devance les réunions des ministres responsables de la condition féminine à l’échelon FPT, qui auront lieu à Whitehorse, au Yukon et qui seront coprési-dées par les ministres Monsef et Dendys.

  • Recherche économique RBC estime que la participation d’un plus grand nombre de femmes au marché du travail se traduirait par une hausse du PIB qui pourrait atteindre 4 % au Canada.

  • Le McKinsey Global Institute estime que l’adoption de mesures pour faire progresser l’égalité des sexes, notamment pour augmenter la participation des femmes au marché du travail et leur assurer une meilleure représentation dans le secteur des technologies, renforcerait l’économie du Canada, qui pourrait y gagner 150 milliards de dollars d’ici 2026.

  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à faire progresser la réconciliation avec le peuple inuit, les Premières Nations et la nation métisse. L’accent est mis sur l’établissement d’une relation renouvelée avec les peuples autochtones – une relation fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Villeneuve
Justine Villeneuve  Directrice des communications Cabinet de la ministre de la Condition féminine 613-558-9795

Valérie Haché
Agente des communications
Condition féminine Canada
819-420-8684

Jessie Stephen
Bureau de l’honorable Jeanie Dendys
Ministre du Tourisme et de la Culture
Ministre responsable de la Direction générale de la condition féminine
Ministre responsable de la Commission de la santé et de la sécurité au travail du Yukon
867-393-7494

Alex Hill
Analyste des politiques intergouvernementales et coordonnateur du forum
Gouvernement du Yukon, Direction de la condition féminine
867-667-8675


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :