Le gouvernement du Canada annonce un financement destiné aux organisations de femmes de la région North Bay

Communiqué de presse

Le 30 avril 2019North Bay, Ontario Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres

Les organisations de femmes fournissent des services d’une importance vitale dans nos collectivités, en aidant des femmes et des filles à obtenir une sécurité financière, à se libérer de la violence et à devenir autonomes. Pourtant, depuis trop longtemps, ces organisations ont été sous-financées, sous-estimées et minées de façon chronique. Le gouvernement du Canada est conscient que ces organisations sont la pierre angulaire du mouvement des femmes et que le fait de maintenir et d’accroitre leur capacité de faire ce travail important est la façon la plus efficace de faire avancer l’égalité entre les sexes. 

C’est pourquoi aujourd’hui, Anthony Rota, député de Nipissing‒Timiskamingue, a annoncé, au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, que le gouvernement du Canada versera presque 240 000 dollars au Amelia Rising Sexual Assault Centre de Nipissing pour leur projet Amelia Rising -- Meeting Increasing Demand.

Amelia Rising est l’une de quelque 250 organisations de femmes et organisations autochtones qui viennent en aide à des femmes partout au Canada et qui reçoivent du financement de la part du gouvernement du Canada dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités. Cet investissement découle de l’annonce, dans le budget de 2018, d’un financement de 100 millions de dollars sur cinq ans visant à soutenir un mouvement des femmes viable et durable partout au Canada.

Citations

« Au moyen de cet investissement historique, nous reconnaissons les mérites des femmes et des organisations de femmes qui s’efforcent de faire tomber des barrières, et nous exprimons notre gratitude à celles qui ont œuvré pendant des décennies avec de maigres budgets. Le mouvement des femmes du Canada a demandé d’obtenir une source fiable, prévisible et accessible de financement pour assurer la durabilité de ses initiatives.. Grâce à un financement stable et souple, nous aidons le Amelia Rising Sexual Assault Center de Nipissing à renforcer leurs activités pour qu’elles puissent grandir et durer, car nous savons qu’investir dans des organisations de femmes est la façon la plus efficace de promouvoir l’égalité entre les sexes. En appuyant un mouvement qui a obtenu des résultats extraordinaires, nous contribuons à faire croitre la classe moyenne, à renforcer les familles et les collectivités et à engendrer un changement durable qui sera profitable pour tout le monde. »

L’honorable Maryam Monsef, c.p., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

« Notre gouvernement est entièrement engagé à appuyer davantage les personnes ayant survécu à la violence familiale, la violence sexuelle et le harassement sexuel. Je suis fière que le gouvernement du Canada soutienne le Amelia Rising Sexual Assault Center par l’entremise du ministère des Femmes et de l’Égalité des genres. Ce financement permettra à cette organisation de continuer le travail essentiel qu’elle accomplit en offrant aux femmes et aux enfants des programmes et services communautaires dans un endroit sécuritaire et en continuant à militer en faveur du changement social et à sensibiliser la population à ce sujet. »

Anthony Rota, c.p.,
Député de Nipissing-Timiskamingue

« Nous remercions le gouvernement du Canada de ce très généreux investissement dans Amelia Rising. Ces fonds vont nous permettre de nous concentrer sur la prestation de programmes créatifs et innovateur aux personnes ayant survécu à la violence sexuelle dans la région de Nipissing. Cela va nous permettre de surmonter les obstacles auxquelles qui se dressent devant elles lorsqu’elles tentent d’accéder aux services qui répondent à leurs besoins. Cela représente un pas très important pour notre communauté. »

Brigitte Lebel, directrice des opérations
Amelia Rising Sexual Assault Centre de Nipissing

Faits en bref

  • Un financement de 100 millions de dollars sur cinq ans a été annoncé dans le budget de 2018 pour soutenir un mouvement de femmes viable et durable partout au Canada. En plus de cet investissement historique, le budget de 2019 propose d’investir 160 millions de dollars additionnels sur cinq ans, à compter de 2019–2020, dans le Programme de promotion de la femme du ministère des Femmes et de l’Égalité des genres. Cela signifie que d’ici 2023–2024, le financement accordé au Programme de promotion de la femme, qui aide les organisations admissibles à réaliser des projets qui visent à promouvoir l’égalité en éliminant les obstacles systémiques, totalisera 100 millions de dollars par année.

  • Ce financement permettra à des organisations de femmes et à des organisations autochtones de lutter contre les obstacles systémiques qui nuisent au progrès des femmes tout en reconnaissant les expériences diverses des sexes et de l’inégalité partout au pays, et en prenant des mesures qui s’imposent dans ces domaines.

  • Les femmes continuent d’être touchées de façon disproportionnée par l’insécurité économique. En 2015 au Canada, les femmes ont gagné en moyenne seulement 88 cents pour chaque dollar gagné par les hommes. Beaucoup plus susceptibles de travailler à temps partiel, elles représentent 76 % de tous les travailleurs à temps partiel ; 25 % des femmes citent leurs responsabilités liées à la garde d’enfants comme la raison pour laquelle elles travaillent à temps partiel.

  • Certaines tranches de la population sont plus susceptibles d’être victime de violence et de faire face à des obstacles et des défis particuliers qui les placent dans des situations à risque (Statistique Canada, 2015).

  • Le Canada accueillera la Conférence Women Deliver 2019 du 3 au 6 juin à Vancouver (Colombie-Britannique). Cette activité qui se tient tous les trois ans est le plus grand rassemblement mondial sur l’égalité des genres et sur la santé, les droits et le bienêtre des femmes et des filles. 

  • La conférence s’inscrit dans un mouvement mondial de promotion de l’égalité entre les sexes qui donne voix à un large éventail de personnes, notamment les peuples autochtones, les jeunes et les personnes vivant dans des situations de conflit et de crise. Elle rassemblera plus de 6 000 personnes – dirigeantes et dirigeants, personnes d’influence, défenseures et défenseurs des droits, universitaires, militantes et militants, jeunes personnes et journalistes – venant de plus de 160 pays ; 100 000 personnes supplémentaires participeront virtuellement.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Braeson Holland
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres
343-549-8825

Valérie Haché
Conseillère principale en communications
Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres
819-420-8684


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :