Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans les organismes de femmes et les organismes autochtones du Nord de l’Ontario 

Communiqué de presse

Le 24 juin 2019 — Sudbury (Ontario) — Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres

Les organismes de femmes apportent un soutien vital à nos collectivités, en aidant les femmes et les filles à atteindre une sécurité financière, à ne pas subir de violence et à participer pleinement à l’économie et la société. Malgré cela et depuis beaucoup trop longtemps, ces organismes sont sous-financés, sous-estimées et affaiblies. Le gouvernement du Canada reconnait que ces organismes de femmes sont la clé de voute du mouvement des femmes et que le maintien et le renforcement de leurs capacités pour accomplir cet important travail constituent les moyens les plus efficaces de faire progresser l’égalité des genres.

C’est pourquoi, Paul Lefebvre, député de Sudbury, au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre de l’Égalité des genres, a annoncé aujourd’hui, que le gouvernement investira jusqu’à 2,7 millions de dollars dans sept organismes de femmes et organismes autochtones au service des femmes du Nord de l’Ontario.

Le député Lefebvre a mis en lumière les organismes suivants qui recevront du financement (pour plus de renseignements, veuillez consulter le document d’information) :

  • Le Aboriginal Peoples Alliance Northern Ontario;
  • Le Centre Passerelle pour femmes du nord de l’Ontario;
  • Le Chapleau, Hornepayne, Algoma District Women in Crisis;
  • La Ontario Coalition of Rape Crisis Centres;
  • Le Sudbury Women’s Centre;
  • La Sudbury Young Women’s Christian Association (YWCA);
  • Le UCCM Anishnaabe Police Service.

Le financement pour ces projets résulte de l’annonce, dans le Budget de 2018, d’investissements historiques dans le Fonds de renforcement des capacités pour soutenir un mouvement des femmes viable et durable et dans le Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe pour combler des lacunes dans le support offert aux populations sous-desservies qui sont victimes de violence fondée sur le sexe.

Citations

« Grâce à ces investissements historiques, nous rendons hommage aux femmes et aux organismes de femmes qui ont surmonté les obstacles qui se dressaient devant elles et nous exprimons notre gratitude envers celles qui font ce travail depuis des décennies avec des budgets dérisoires. Le mouvement des femmes de tout le Canada demandait une source de financement fiable, prévisible et accessible afin d’assurer la pérennité de leur travail. Notre gouvernement a écouté. Grâce à un financement stable et souple, nous allons aider des organismes du Nord de l’Ontario à prendre de l’expansion afin qu’elles puissent croitre et perdurer, car nous savons maintenant qu’investir dans les organismes de femmes est le moyen le plus efficace de promouvoir l’égalité des genres. En appuyant un mouvement qui a obtenu des résultats étonnants, nous faisons croitre la classe moyenne, renforçons les familles et les collectivités et créons des changements durables qui profitent à toutes et à tous. »

L’honorable Maryam Monsef, c.p., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

« Je suis fier que les droits des femmes et l’égalité des genres soient une priorité pour notre gouvernement. Chaque Canadienne et chaque Canadien devraient avoir le droit et le privilège de vivre dans une société moderne et prospère où chaque personne est traitée de façon égale et avec respect. Nous continuerons de travailler avec les organismes de femmes du Nord de l’Ontario pour nous assurer que les services essentiels qu’ils fournissent reçoivent le financement nécessaire et puissent demeurer viables, maintenant et à l’avenir. »

Paul Lefebvre
Député de
Sudbury

Faits en bref

  • L’affectation de 100 millions de dollars sur cinq ans annoncée dans le Budget 2018 pour soutenir un mouvement de femmes viable et durable partout au Canada. En plus de cet investissement historique, le Budget 2019 propose d’investir 160 millions de dollars supplémentaires sur cinq ans, à compter de 2019-2020, dans le Programme de promotion de la femme du ministère des Femmes et de l’Égalité des genres. Cela signifie que d’ici 2023-2024, le Programme de promotion des Femmes disposera de 100 millions de dollars par année pour aider les organisations admissibles à réaliser des projets visant à faire progresser l’égalité en éliminant les obstacles systémiques.

  • Ce financement permettra aux organisations de femmes et aux organisations autochtones au service des femmes de s’attaquer aux obstacles systémiques qui entravent le progrès des femmes, tout en reconnaissant et en tenant compte de la diversité des expériences des genres et de l’inégalité partout au pays.

  • À ce jour, plus de 200 millions de dollars ont été investis dans cette stratégie pangouvernementale pour prévenir la violence fondée sur le sexe, soutenir les personnes survivantes et leur famille, et créer des systèmes juridiques et judiciaires plus sensibles à ce problème.

  • La violence fondée sur le sexe peut avoir des répercussions permanentes sur la santé physique, mentale, sexuelle et génésique des victimes. Elles sont, en effet, graves et couteuses : au Canada, les couts économiques associés à la violence conjugale et des agressions sexuelles sont évalués à plus de 12 milliards de dollars par année.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Braeson Holland
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres
343-549-8825

Valérie Haché
Agente principale des communications
Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres
819-420-8684

Suivez le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres :


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :