Document d'information -  Soutenir les organisations de femmes pour faire progresser l’égalité entre les sexes sur la rive-sud de Montréal

Communiqué de presse

Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres — Programme de promotion de la femme

Le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres fait progresser de plusieurs façons l’égalité entre les femmes et les hommes au Canada, notamment au moyen de son Programme de promotion de la femme, qui finance les projets d’organismes admissibles. Les projets sont sélectionnés au moyen d’appels de propositions portant sur des thèmes précis ou parmi l’arrivage continu de propositions, ce qui donne au Programme la souplesse voulue pour répondre à mesure aux enjeux nouveaux. 

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui ciblent les obstacles systémiques à l’égalité dans trois domaines prioritaires, à savoir : l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l’amélioration de la sécurité économique des femmes et des filles, et l’accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision.

Appel de propositions visant le renforcement des capacités

En octobre 2018, la ministre Monsef a annoncé un appel de propositions visant le Fonds de renforcement des capacités du Programme de promotion de la femme. Les organismes ont été invités à demander du financement pour des projets locaux, provinciaux ou nationaux, les montants disponibles variant selon la portée des projets et les besoins à combler.

Le 8 mars 2019, Journée internationale des femmes, la ministre a annoncé que plus de 250 organismes avaient été choisis pour recevoir des fonds.

L’objectif de cet appel de propositions était de financer des projets devant renforcer les capacités des organismes de femmes et des organismes autochtones au service des femmes qui contribuent à un mouvement des femmes viable au Canada, dans le but de promouvoir l’égalité entre les sexes. Les sommes versées aideront les organismes à croître, à répondre à la demande croissante de services et à continuer de travailler ensemble pour l’égalité. Elles découlent du Budget de 2018, dans lequel le gouvernement avait annoncé l’affectation de 100 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes d’un bout à l’autre du Canada.

Projets de la Rive-Sud de Montréal

L’annonce d’aujourd’hui à Longueuil, au Québec, a mis en évidence deux organismes sélectionnés pour recevoir un financement fédéral dans le cadre du fonds de renforcement des capacités :

Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec

Titre du projet : Un solide réseau de tables : Renforcer notre réseau pour mieux agir
Montant du financement : 440 099 $

Le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec élargira son réseau afin de regrouper l’expertise et de la diffuser lors d’une rencontre provinciale qui favorisera des partenariats, des collaborations et un réseautage solides au sein des partenaires régionaux, de ses membres et des autres groupes de femmes.

Le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec regroupe 17 organisations régionales qui joignent plus de 400 groupes de femmes au Québec chaque année.       

Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM)

Titre du projet : Co-construire une stratégie de plaidoyer féministe pour éliminer la symétrie de la violence
Montant du financement : 205 104 $

La TCGFM mettra au point un plan d’action visant à lutter contre la misogynie et la violence connexe en Montérégie en créant des outils et des activités de formation qui permettront aux intervenants de prévenir la violence faite aux femmes et de s’y attaquer, en plus de faire de la sensibilisation à cet égard, notamment en remettant en question la montée et la rhétorique de la misogynie à l’aide de méthodes efficaces et modernes. 

Créée en 1980, la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie a été officiellement enregistrée en 1988. Les principes féministes des groupes membres, ainsi que le partage de l’expertise et de la vision, visent à faire de l’égalité des sexes une considération centrale pour les décideurs et les responsables politiques des institutions locales et régionales.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :