Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes de Gatineau

Communiqué de presse

Le 30 août 2019 – Gatineau, QC – Femmes et Égalité des genres Canada

Les organismes de femmes fournissent des services cruciaux à nos collectivités : ils aident les femmes et les filles à atteindre la sécurité financière, à échapper à la violence et à participer pleinement à tous les aspects de notre économie et de notre société. Pourtant, pendant beaucoup trop longtemps, ces organismes ont été sous-financés, sous-estimés et affaiblis. Le gouvernement du Canada reconnaît l’importance vitale des organismes de femmes pour le mouvement des femmes, et comprend que le moyen le plus efficace de faire progresser l’égalité des genres consiste à maintenir et développer la capacité de ces organismes à accomplir leur précieux travail.

C’est pourquoi aujourd’hui, Greg Fergus, secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor, ministre du Gouvernement numérique et député de Hull-Aylmer, a annoncé, au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, que le gouvernement du Canada investira 412 039 $ dans deux organismes de femmes de Gatineau.

L’Assemblée de groupes de femmes d’interventions régionales (AGIR) recevra 212 039 $ pour mettre au point une stratégie de défense des droits visant à améliorer la situation en Outaouais en recensant et en analysant les obstacles imprévus auxquels se heurtent les femmes. La stratégie contribuera également à la création d’un réseau de soutien organisé, ce qui permettra à AGIR de partager son expertise et ses outils avec d’autres régions.

L’Antre-Hulloises inc. recevra 200 000 $ pour collaborer avec des intervenantes et des intervenants afin de faire croître l’organisme et d’élaborer un nouveau plan stratégique qui comprendra des mesures relatives aux ressources humaines, la planification de la relève, des communications intégrées ainsi qu’une gestion fondée sur les résultats. L’organisme sera ainsi mieux à même de remplir sa mission, laquelle consiste à prévenir la violence et la pauvreté au sein des populations vulnérables dans la collectivité.

Ces organismes sont parmi les quelque 250 organismes de femmes et organismes autochtones au service des femmes au Canada choisis pour recevoir un financement du gouvernement du Canada en vertu du Fonds de renforcement des capacités. Celui-ci concrétise l’affectation de 100 millions de dollars sur cinq ans, annoncée dans le Budget de 2018, pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes d’un bout à l’autre du Canada.

Citations

« Avec ces investissements historiques, nous reconnaissons l’apport des femmes et des organismes de femmes qui s’emploient à faire tomber les barrières et nous leur exprimons notre gratitude, sachant les maigres ressources à leur disposition au cours des dernières décennies. Le mouvement des femmes au Canada a réclamé une source de financement fiable, prévisible et accessible pour assurer la durabilité de son travail. Nous l’avons entendu. Notre financement stable et souple aidera ces organismes à Gatineau à croître et perdurer; en effet, nous savons qu’investir dans les organismes de femmes est le moyen le plus efficace de faire progresser l’égalité des genres. En appuyant un mouvement qui a déjà obtenu des résultats remarquables, nous stimulons la croissance de la classe moyenne, nous renforçons les familles et les collectivités, et nous créons des changements durables qui vont profiter à toutes et tous. » 

L’honorable Maryam Monsef, C. P., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

« Les organisations de femmes ont souvent été mises en concurrence pour obtenir un financement inadéquat qui se répète sur un cycle annuel. Le gouvernement du Canada a changé cela en adoptant une approche de financement à long terme. Dorénavant, les organismes de femmes peuvent planifier et prendre de l'expansion pour répondre aux besoins de leurs collectivités sans interruption ni obstacle financier. Je suis fière de voir qu’AGIR et L’Antre-Hulloises ont les fonds nécessaires pour élargir et continuer à se concentrer sur la prestation de programmes, de services et de défense des droits afin d'améliorer la vie des femmes de Gatineau. »

Greg Fergus
Secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique
Député de Hull–Aylmer

« L’atteinte de l’égalité de fait est un travail de fonds qui concerne tous les acteurs aussi bien aussi bien au niveau social, économique que politique. Pour qu’il y ait de vrais changements tous et toutes devront y croire et travailler ensemble pour pouvoir opérer les changements systémiques qui s’imposent. AGIR croit que l’ACS+ est un des outils incontournables qui nous permettra d’atteindre cet objectif. »

Hamida Melouane, Coordonatrice
Assemblée de groupes de femmes d’interventions régionales (AGIR)

« Réalisant de nombreux projets visant la prévention de la violence et de la pauvreté auprès des populations plus vulnérables, l’Antre-Hulloises est un centre de femmes fondé en 1980 offrant des services polyvalents d’intervention auprès des filles et des femmes de la collectivité. Grâce à l’obtention du projet « Se renforcer pour progresser », notre organisme viendra accroître son apport social dans la progression de l’égalité entre les femmes et les hommes. Le projet, d’une durée de 48 mois, permettra d’instaurer et d’implanter des modes et mesures d’action venant consolider notre expertise et renforcer l’impact de notre mission auprès de la communauté outaouaise. »

Constance Allain, Directrice Générale
L'Antre-Hulloises Inc. 

Faits en bref

  • Le Budget de 2018 prévoyait des investissements de 100 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes au Canada. Dans la foulée de ces investissements historiques, le Budget de 2019 a annoncé l’octroi de fonds supplémentaires au Programme de promotion de la femme du ministère : 160 millions de dollars sur une période de cinq ans, à compter de 2019-2020. Le programme verse du financement à des organismes admissibles pour leur permettre de réaliser des projets qui visent à aplanir les obstacles systémiques à l’égalité entre les sexes, et ces fonds supplémentaires porteront son budget annuel à 100 millions de dollars en 2023-2024. 

  • Ce financement permettra aux organismes de femmes et aux organismes autochtones au service des femmes de prendre des mesures pour aplanir les obstacles systémiques qui nuisent au progrès des femmes; cela, tout en tenant compte des variations dans la manière dont l’identité de genre et les inégalités sont vécues au pays.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Braeson Holland
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres
343-549-8825

Valérie Haché
Conseillère principale en communications
Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres
819-420-8684


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :