Le gouvernement du Canada investit dans les communautés LGBTQ2 au Québec

Communiqué de presse

Le 6 septembre 2019 – Montréal (Québec) – Femmes et Égalité des genres Canada

Le gouvernement du Canada aide véritablement les membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, queer et bisprituelle (LGBTQ2) d’un océan à l’autre en investissant dans le renforcement et l’augmentation de la résilience des organismes, des réseaux et des infrastructures communautaires LGBTQ2.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, ainsi que Randy Boissonnault, conseiller spécial du premier ministre sur les questions LGBTQ2, ont annoncé l’octroi d’un montant de près de 670 000 $ à deux projets menés par le Conseil québécois LGBT, un organisme-cadre LGBTQ2 à Montréal.

Dans le cadre de son projet de renforcement des capacités communautaires, le Conseil québécois LGBT reçoit un montant de 249 263 $ pour élaborer une vision organisationnelle holistique pour aider à faire face à toutes sortes de réalités et de défis touchant les communautés LGBTQ2 au Québec ainsi que pour soutenir le renforcement des capacités des organismes locaux au moyen de micro subventions. Ce financement fait partie de l’investissement historique de 20 millions de dollars prévu dans le Budget de 2019 pour soutenir le renforcement des capacités et le travail communautaire des organismes LGBTQ2 du Canada. Ces investissements aideront à répondre aux besoins particuliers de la communauté et aux lacunes dans les services aux personnes LGBTQ2 au Canada en favorisant la croissance des organismes communautaires LGBTQ2 dans l’ensemble du pays. Le projet Conseil québécois LGBT est une de sept initiatives annoncées depuis le 1er août qui recevront jusqu’à 2 millions de dollars en 2019-2020.

Un montant de 419 991 $ sera octroyé à la deuxième initiative en vue d’améliorer l’accès à un soutien coordonné pour les personnes de la diversité sexuelle (LGBTQ2) survivantes de violence fondée sur le genre dans le milieu urbain, périurbain et rural dans les régions de Montréal, de la Montérégie, de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Nord. Ajoutons que ces services tiendront compte des besoins et expériences de ces personnes. Ce financement découle d’un investissement de plus de 50 millions de dollars pour financer près de 60 projets communautaires à travers le Canada, dont le projet annoncé aujourd’hui, dans le but d’aider les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe et leur famille, y compris les groupes mal desservis, comme les femmes autochtones et leur collectivité, les enfants et les jeunes, les personnes de la diversité sexuelle, les femmes des minorités ethnoculturelles, les nouvelles arrivantes, les réfugiées et les femmes sans statut, et les femmes handicapées.

Citations

« Nous avons toutes et tous droit à une vie digne, sûre et libre. C’est pourquoi notre gouvernement prend des mesures importantes pour s’attaquer à la discrimination historique et actuelle contre des personnes LGBTQ2 de tout le Canada et pour célébrer et renforcer la diversité de notre pays. En finançant des organismes communautaires LGBTQ2, comme le Conseil québécois LGBT, nous prenons appui sur des dizaines d’années d’activités de défense des intérêts et nous participons à la création d’un avenir inclusif peu importe la personne aimée ou le genre ont les mêmes chances de réussir. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

« La diversité est l’une des plus grandes forces du Canada, mais les Canadiennes et Canadiens LGBTQ2 continuent de faire face à d’importants défis, notamment des taux élevés d’idées suicidaires, de violence et de discrimination. Investir dans les organismes LGBTQ2 créera de nouvelles occasions d’améliorer la vie des personnes LGBTQ2 partout au Canada, et même pour toutes les Canadiennes et tous les Canadiens. »

Randy Boissonnault
Conseiller spécial auprès du premier ministre sur les questions LGBTQ2

« Nous sommes déterminés à soutenir les membres de la communauté LGBTQ2 au Québec à surmonter les barrières sociales et la peur engendrée par la violence fondée sur le genre ou le sexe. Ce changement doit passer par un accompagnement des services publics et communautaires afin qu’ils sortent des normes centrées sur la violence hétéro-cis-sexiste. »

« Ce financement viendra renforcer nos ressources afin de mieux communiquer avec toutes les communautés LGBTQ2 du Québec, de Rouyn-Noranda à Cap-aux-Meules, ce qui nous permettra de mieux tenir compte de leurs perspectives et besoins. Avec cette plus grande capacité, nous serons mieux en mesure de représenter et défendre les droits et la dignité des membres de la communauté LGBTQ2 du Québec. »

Marie-Pier Boisvert, directrice générale
Conseil québécois LGBT

Faits en bref

  • En décembre 2018, Condition féminine Canada a changé de nom pour devenir Femmes et Égalité des genres Canada. Son mandat élargi comprend la promotion de l’égalité en matière de sexe, d’orientation sexuelle, d’identité sexuelle et d’expression sexuelle. 

  • En plus de l’investissement de 20 millions de dollars prévu dans le Budget de 2019 pour soutenir le renforcement des capacités et les activités communautaires des organismes LGBTQ2 canadiens, le gouvernement du Canada a fait les investissements suivants :

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Braeson Holland
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres
343-549-8825

Valérie Haché
Conseillère principale en communications
Femmes et Égalité des genres Canada
819-420-8684

Riley Schnurr
Agent de liaison sur les questions LGBTQ2
Bureau du conseiller spécial auprès du premier ministre sur les questions LGBTQ2
613-992-4524

Relations avec les médias 
Bureau du Conseil privé
613-957-5420


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :