Le gouvernement du Canada soutient plus de 500 maisons d’hébergement pour femmes et centres pour victimes d’agressions sexuelles pendant la pandémie de COVID-19 

Communiqué de presse

Le 16 mai 2020 – Ottawa (Ontario) – Femmes et Égalité des genres Canada

Le gouvernement du Canada soutient les personnes les plus vulnérables au pays pendant cette période d’incertitude. Il prend notamment des mesures essentielles et réalise de nouveaux investissements pour soutenir les maisons d’hébergement qui offrent un lieu sûr aux femmes qui fuient la violence et à leur famille et pour assurer que les organismes qui viennent en aide aux personnes qui ont survécu à des agressions sexuelles continuent à faire preuve de résilience. Le 4 avril 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un financement pouvant aller jusqu’à 40 millions de dollars par l’entremise de Femmes et Égalité des genres Canada pour les femmes qui fuient la violence fondée sur le sexe.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, a annoncé que ce financement a été accordé à plus de 500 maisons d’hébergement pour femmes et centres pour victimes d’agressions sexuelles d’un océan à l’autre.

Même avant la pandémie de COVID-19, les maisons d’hébergement pour femmes et les centres pour victimes d’agressions sexuelles dans tout le pays avaient besoin de soutien pour gérer la demande, et ces besoins se sont intensifiés de façon importante au cours des dernières semaines. En ces temps exceptionnels, des ressources supplémentaires sont nécessaires pour que les organismes puissent continuer à fournir le soutien dont les personnes les plus vulnérables du Canada ont désespérément besoin.

Pour répondre à ces besoins, le gouvernement du Canada a versé 20,54 millions de dollars à Hébergement femmes Canada, qui a jusqu’à présent distribué des fonds à 422 maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence partout au Canada. Un montant supplémentaire de 3 millions de dollars a été versé à la Fondation canadienne des femmes, qui a jusqu’à présent remis des fonds à 89 centres pour victimes d’agressions sexuelles partout au pays. Un montant supplémentaire de 6,46 millions de dollars a été versé directement au gouvernement du Québec et est en voie d’être distribué dans les maisons d’hébergement pour femmes et les centres pour victimes d’agressions sexuelles de la province.

Le financement d’urgence du gouvernement du Canada assure la continuité et la durabilité des services fournis par ces organismes et soutient leurs efforts pour s’adapter aux besoins en évolution des personnes survivantes, alors que ces organismes sont aux prises avec des changements soudains et inattendus dans leurs activités quotidiennes. Les nombreux organismes spécialisés soutenus par ces investissements comprennent l’Inasmuch House à Hamilton, en Ontario, qui gardera ouverts les lignes de soutien en cas de crise et les services d’hébergement d’urgence aux personnes survivantes, le Miramichi Emergency Centre for Women à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, qui adaptera sa maison d’hébergement pour suivre les procédures d’isolement volontaire, la Saskatoon Interval House à Saskatoon, en Saskatchewan, qui continuera d’assurer un logement sûr aux familles et la South Okanagan Women in Need Society à Penticton, en Colombie-Britannique, qui achètera de nouveaux équipements pour établir un lien à distance avec les personnes survivantes.

Ces organismes et bien d’autres organismes inspirants appuyés par le gouvernement du Canada ont fait preuve d’un dévouement, d’une persévérance et d’une créativité exceptionnels dans leur travail de soutien aux personnes survivantes de la violence pendant une période difficile et imprévisible. Pour obtenir une liste complète des organismes qui ont reçu un financement, veuillez cliquer ici.

Citations

« Si vous n’êtes pas en sécurité chez vous, de l’aide est disponible. Les organismes qui offrent un lieu sûr aux personnes survivantes de la violence sont ouverts et prêts à fournir un soutien, et nous les remercions infiniment de leur travail inlassable en cette période difficile. L’afflux rapide de ces fonds d’urgence contribuera à faire en sorte que ces organismes disposent des ressources dont ils ont besoin pour poursuivre leur travail qui sauve des vies. La première phase des mesures d’urgence en réponse à la COVID-19 a permis à plus de 420 maisons d’hébergement et à 89 centres pour victimes d’agressions sexuelles de demeurer ouverts et fonctionnels tout en appliquant les nouvelles mesures de sécurité relatives à la COVID. La prochaine phase de nos mesures de soutien est en cours de préparation. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural

« Les femmes et les filles aux prises avec la violence et à la pauvreté sont particulièrement touchées par la pandémie, et nous ne devons pas ignorer le fait que bon nombre des inégalités et des difficultés existantes se sont amplifiées. Non seulement les investissements du gouvernement du Canada aident les maisons d’hébergement et les centres pour victimes d’agressions sexuelles à garder leurs portes ouvertes, mais ils apportent également des solutions novatrices en cette période d’incertitude. Grâce à ce financement, les femmes et les filles dans le besoin peuvent continuer à compter sur des services fournis en temps opportun qui sauveront des vies. »

Paulette Senior, présidente-directrice générale
Fondation canadienne des femmes

« Un certain nombre de maisons d’hébergement et de transition étaient en difficulté avant la pandémie de COVID-19. Du fait des nombreuses adaptations nécessaires pour continuer à fournir des services tout en respectant les normes de santé et de sécurité, elles ont fait preuve d’engagement et de créativité. L’accès rapide et efficient aux fonds d’urgence fédéraux a fait une énorme différence pour les maisons d’hébergement et de transition, leur permettant de continuer à soutenir les femmes et les enfants fuyant la violence. Ce financement, ainsi que le travail dévoué des conseillères et conseillers et du personnel de soutien, fait une réelle différence dans la vie de certaines des personnes les plus vulnérables au Canada. »

Lise Martin, directrice générale
Hébergement femmes Canada

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada investit 157,5 millions de dollars dans le cadre du programme Vers un chez-soi pour répondre aux besoins des Canadiennes et des Canadiens sans-abri. Le financement couvrira différents besoins, tels que l’achat de lits et d’obstacles physiques pour assurer la distanciation sociale ainsi que la sécurisation de logements afin de réduire la surpopulation dans les maisons d’hébergement.

  • Services aux Autochtones Canada distribue actuellement 10 millions de dollars dans son réseau existant de 46 refuges dans les réserves des Premières Nations et au Yukon, par l’entremise du Programme pour la prévention de la violence familiale, afin de soutenir les femmes et les enfants autochtones qui fuient la violence.

  • Consultez le site Web du Centre du savoir sur la violence fondée sur le sexe pour accéder à de l’information et à des données pertinentes en temps opportun, à des ressources et à de la recherche sur une seule plateforme. Le Centre fournit également une base de données consultable qui compile des données existantes et des faits se rapportant à la violence fondée sur le sexe.

  • Le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement dans les réserves mis en place par la Société canadienne d’hypothèques et de logement offre une aide financière pour réparer, remettre en état et améliorer les maisons d’hébergement existantes pour les victimes de violence familiale dans les réserves. Il vise également à faciliter l’acquisition ou la construction de maisons d’hébergement et de foyers d’hébergement transitoire là où le besoin se fait sentir.

  • En juin 2017, Femmes et Égalité des genres Canada a annoncé la Stratégie fédérale pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe, une première. À ce jour, le gouvernement du Canada a investi plus de 200 millions de dollars pour prévenir la violence fondée sur le sexe, soutenir les personnes survivantes et leur famille et créer des systèmes juridiques et judiciaires plus réactifs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-295-8123

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
1-855-969-9922


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :