Déclaration des ministres Blair et Monsef à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains :

Déclaration

Le 30 juillet 2020

Ottawa – Le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Bill Blair, et la ministre de Femmes et Égalité des genres et du Développement économique rural, l’honorable Maryam Monsef, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains :

« Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains. La traite d’êtres humains est l’un des crimes les plus horribles qu’on puisse imaginer, et il affecte de manière disproportionnée les personnes les plus vulnérables de notre société. »

La traite d’êtres humains demeure un crime ignoble et préjudiciable qui affecte de manière disproportionnée les femmes et les filles. Le gouvernement du Canada travaille avec des partenaires nationaux et internationaux pour lutter contre la traite des personnes sous toutes ses formes. La pandémie a compliqué les efforts visant à assurer la sécurité des populations vulnérables et à aider les victimes à échapper aux situations de traite de personnes et à obtenir l’aide dont elles ont besoin.

Certains groupes sont plus exposés à la traite, notamment les femmes et les filles, les peuples autochtones, les migrantes et migrants et les immigrantes et immigrants, les personnes LGBTQ2 et les personnes de diverses identités de genre, les personnes handicapées et les enfants et les jeunes à risque. Il est important que nous luttions contre cette abominable violation des droits fondamentaux et de la dignité humaine, et que nous fassions tout notre possible pour venir en aide aux personnes qui sont en danger et soutenir ainsi que celles qui ont été victimes de la traite.

Le 29 juillet, le gouvernement du Canada a lancé des appels de propositions dans le cadre de la Stratégie nationale de lutte contre la traite des personnes, une approche pangouvernementale visant à éradiquer la traite des personnes et à soutenir les personnes qui en sont le plus touchées.

  • Femmes et Égalité des genres Canada a lancé l’Appel de propositions visant la lutte contre la traite des personnes. Un financement allant jusqu’à 14 millions de dollars sur quatre ans est accordé aux organismes qui se consacrent à la prévention de la traite de personnes et au soutien des survivantes et survivants de ces crimes. Les projets financés dans le cadre de cet appel permettront d’élaborer, de mettre en œuvre et de mettre à l’essai des interventions, des programmes ou des services qui se sont révélés susceptibles de renforcer l’autonomie des populations à risque et des survivantes et survivants de la traite de personnes.
  • Sécurité publique Canada a lancé un appel de propositions ouvert pour deux initiatives dans le cadre du Programme de contribution pour combattre les crimes graves et le crime organisé. Un financement pouvant atteindre 5 millions de dollars sur quatre ans sera mis à la disposition des organismes admissibles dans le cadre de cet appel pour des projets axés sur la prestation de services de soutien culturellement adaptés aux traumatismes subis par les victimes et les survivantes et survivants de la traite des personnes, ainsi que pour des projets pilotes visant à sensibiliser les jeunes à risque d’être victimes de la traite des personnes.

Ces appels de propositions sont les plus récents d’une longue série de mesures concrètes prises par le gouvernement du Canada pour lutter contre la traite des personnes. Mais ce ne sont certainement pas les dernières. Nous sommes déterminés à mettre fin à la traite des personnes et à faire en sorte que ce crime odieux ne soit plus une menace pour quiconque au Canada ou dans le monde. »

Personnes-ressources

Mary-Liz Power
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
mary-liz.power@canada.ca

Alex Howell
Directrice des communications
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-862-7245

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :