Le gouvernement du Canada fournit des fonds d’urgence en réponse à la COVID-19 à près de 1000 organismes fournissant un soutien de première ligne essentiel aux personnes fuyant la violence et les mauvais traitements

Communiqué de presse

Le 20 juillet 2020 – Ottawa (Ontario) – Femmes et Égalité des genres Canada

Même avant l’urgence provoquée par la COVID-19, trop de personnes au Canada étaient déjà victimes de violence à caractère sexuel, de violence familiale, d’exploitation des enfants en ligne et de traite des personnes. Au cours des derniers mois, la pandémie a engendré des défis sans précédent pour les victimes de violence sexuelle et familiale et les organismes qui leur viennent en aide. En demandant aux Canadiennes et aux Canadiens de demeurer à la maison pour protéger la santé publique, nous avons également reconnu que la maison n’est pas un endroit sûr pour tout le monde. C’est pourquoi le gouvernement du Canada a agi immédiatement pour soutenir les femmes et les enfants fuyant la violence fondée sur le sexe.

Dans le cadre du Plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19, 50 millions de dollars ont été alloués pour soutenir les organismes qui fournissent des services aux femmes et à leur famille qui fuient la violence, dont 40 millions sont versés par Femmes et Égalité des genres Canada. Comme nous l’avons précédemment annoncé, 30 millions de dollars de ce financement ont déjà été directement versés à près de 700 maisons d’hébergement pour femmes et organismes d’aide aux personnes ayant survécu à des agressions sexuelles.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, a annoncé que 10 millions de dollars du financement prévu sont distribués à d’autres organismes qui fournissent un soutien essentiel et d’autres services importants aux victimes de violence fondée sur le sexe. Ce financement a commencé à être versé en juin, dans le cadre de la seconde phase de la réponse concertée du gouvernement à la demande croissante des organismes de première ligne qui travaillent à soigner et à soutenir les femmes et les enfants qui fuient les mauvais traitements.

Dans le cadre des deux phases de ce financement, le gouvernement fédéral soutient près de 1000 organismes à travers le pays. Le gouvernement est reconnaissant envers ses partenaires, la Fondation canadienne des femmes et Hébergement femmes Canada, pour avoir distribué rapidement ces fonds indispensables.

À ce jour, plus de 200 de ces organismes ont obtenu du financement et on prévoit que 145 organismes supplémentaires reçoivent des fonds très bientôt. Il s’agit d’organismes comme le Community Resource Centre (Killaloe) dans le comté de Renfrew, en Ontario, qui se servira des fonds pour fournir une programmation virtuelle comme des séances de groupe, un appui individuel et des applications en ligne, afin de mieux rejoindre les personnes qui seraient isolées avec leur agresseur. Il s’agit aussi d’organismes comme la Victoria Immigrant & Refugee Centre Society en Colombie-Britannique, qui a utilisé les fonds pour adapter ses services aux besoins des nouvelles arrivantes vulnérables.

Le gouvernement est profondément reconnaissant du travail acharné des organismes de première ligne dans tout le pays. Consultez la liste complète des organismes ayant bénéficié d’un soutien.

Aujourd’hui, la ministre Monsef a également annoncé qu’une entente a été conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec pour fournir des fonds directement à la province, qui les distribuera ensuite à des organismes partout au Québec. Les 2,3 millions de dollars qui seront transférés à la province s’ajoutent aux 40 millions de dollars annoncés précédemment, ce qui comprend 6,46 millions de dollars consacrés aux maisons d’hébergement pour femmes et aux centres d’aide aux victimes d’agressions sexuelles au Québec.

Les annonces d’aujourd’hui s’appuient sur les travaux que le gouvernement du Canada a déjà entrepris pour favoriser l’égalité des genres et lutter contre la violence fondée sur le sexe, notamment l’élaboration de la première stratégie fédérale visant à prévenir et à contrer la violence fondée sur le sexe ainsi la mise en place de notre stratégie nationale de 75 millions de dollars pour lutter contre la traite de personnes. Pour assurer la sécurité des communautés et de la population canadienne, nous avons pris des mesures pour interdire plus de 1 500 modèles d’armes à feu figurant parmi les plus dangereuses. Nous avons également pris des mesures pour renforcer notre système de justice afin qu’il réponde mieux aux besoins des victimes de la violence fondée sur le sexe. Depuis 2015, à titre de reconnaissance du rôle essentiel que jouent les organismes de femmes et les organismes qui œuvrent pour l’égalité des genres dans le progrès vers un Canada plus fort, nous avons octroyé à ces organismes plus de 230 millions de dollars en financement dédié et nous soutenons plus de 500 organismes par l’intermédiaire d’un financement pluriannuel.

Citations

« La violence fondée sur le sexe demeure une réalité inacceptable au Canada, fléau qui a été exacerbé par la COVID-19. C’est pourquoi notre gouvernement a agi rapidement pour faire en sorte que près d’un millier d’organismes fournissant des services à des femmes et des enfants fuyant la violence puissent avoir accès au soutien nécessaire pour garder leurs portes ouvertes. Je suis profondément reconnaissante envers toutes les personnes qui travaillent sans relâche pour aider les plus vulnérables à traverser cette période difficile. Alors que nous entrons dans la prochaine phase de cette crise, notre gouvernement continuera d’axer ses efforts sur l’aide à celles et à ceux qui en ont le plus besoin, notamment en veillant à ce que les femmes et les personnes les plus durement touchées soient au centre de notre processus de relance. »

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural

« Ce financement du gouvernement du Canada apportera un soutien supplémentaire essentiel aux organismes locaux afin qu’ils puissent continuer à atteindre et à soutenir les victimes de violence sexuelle et familiale. Une fois de plus, nous prenons de solides mesures pour assurer la continuité des services vitaux aux femmes et aux filles pendant la pandémie. »

Paulette Senior, présidente-directrice générale
Fondation canadienne des femmes

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada investit 157,5 millions de dollars pour répondre aux besoins des Canadiennes et des Canadiens en situation d’itinérance dans le cadre du programme Vers un chez-soi. Le financement couvrira différents besoins, tels que l’achat de lits et d’obstacles physiques pour assurer la distanciation physique ainsi que l’obtention de logements en vue de réduire le surpeuplement dans les maisons d’hébergement.

  • Par l’entremise du Programme de prévention de la violence familiale,, Services aux Autochtones Canada répartit actuellement 10 millions de dollars dans son réseau existant de 46 refuges dans les réserves des Premières Nations et au Yukon pour soutenir les femmes et les enfants autochtones qui fuient la violence.

  • Le gouvernement du Canada investit 350 millions de dollars dans le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire pour aider les organismes de bienfaisance et à but non lucratif qui ont besoin d’une aide financière pour faire face à la pandémie.

  • ·Le 29 mai 2020, le gouvernement du Canada a annoncé de nouveaux fonds afin de fournir un soutien essentiel aux familles et aux collectivités autochtones pendant la crise en fonction des besoins qui ont été déterminés. Ce financement comprend 44,8 millions de dollars sur cinq ans pour bâtir douze nouveaux refuges qui aideront à protéger et à soutenir les femmes et les filles autochtones qui sont victimes de violence et qui tentent d’y échapper.

  • Visitez le Centre du savoir sur la violence fondée sur le sexe pour accéder à des éléments probants, des ressources, des recherches et des renseignements actuels et pertinents dans une plateforme unique. Le Centre du savoir fournit également une base de données consultable, qui rassemble des données existantes et des faits se rapportant à la violence fondée sur le sexe.

  • En juin 2017, Femmes et Égalité des genres Canada a annoncé la toute première stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. À ce jour, le gouvernement du Canada a investi plus de 200 millions de dollars dans la prévention de la violence fondée sur le sexe, le soutien aux personnes survivantes et à leur famille, et la création de systèmes juridiques et judiciaires plus réactifs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-295-8123

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
1-855-969-9922

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :