Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes au Québec

Communiqué de presse

Les projets répondent aux besoins en matière de capacité et soutiennent des pratiques prometteuses de manière à ce que les organismes puissent continuer à promouvoir des changements sociaux et systémiques menant à l’égalité des genres et à soutenir les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe

Le 11 août 2020 ‒ Montréal (Québec) – Femmes et Égalité des genres Canada

La COVID-19 est une crise qui ne ressemble à aucune autre: elle a frappé le plus durement les femmes avec des pertes d’emplois et celles-ci ont aussi pris plus de travail non rémunéré qu'elles n’en avaient avant, comme s’occuper de leurs enfants ainsi que des aînés. Les femmes constituent la majorité des travailleurs de première ligne dans la lutte contre le COVID: cela inclut les infirmières, bien sûr, mais aussi les assistants personnels, les autres agents de santé, les éducateurs, les travailleurs du secteur alimentaire et les travailleurs sociaux.

Les organisations de femmes fournissent des services essentiels dans nos communautés, aidant les femmes et les filles à être financièrement en sécurité, à l'abri de la violence et capables de participer pleinement à tous les aspects de notre économie et de notre société. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire pour s'assurer qu'elles disposent des ressources dont elles ont besoin pour poursuivre leur important travail.

C’est pourquoi aujourd’hui, l’honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, a annoncé, au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural, un investissement de plus de deux millions de dollars pour quatre projets soutenant les femmes et les filles au Québec.

Les organismes suivants obtiennent un financement :

  • La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) reçoit un financement de 450 000 $, dans le cadre du processus de demande en continu du Programme de promotion de la femme, pour renforcer sa capacité organisationnelle, en particulier dans les domaines de la gestion des ressources humaines, de la planification stratégique, du développement de partenariats, de la collaboration et du réseautage et de la diversification des sources de financement;
  • Info-Femmes inc. reçoit un financement de 149 584 $, dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités, pour renforcer sa capacité organisationnelle, notamment grâce à une meilleure planification stratégique, au développement de partenariats, à la collaboration et au réseautage ainsi qu’à l’élaboration d’une stratégie de défense des droits;
  • L’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) reçoit un financement de 749 999 $, dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités, pour renforcer sa capacité organisationnelle dans divers domaines afin de lui permettre de maintenir l’organisme stable et capable de renouveler l’adhésion de ses membres et d’en augmenter le nombre, ainsi que de recruter du personnel;
  • La Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes reçoit un financement de 709 000 $, dans le cadre du Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe, pour documenter l’impact des traumatismes prémigratoires sur les réfugiées et les immigrantes pendant leur intégration et leur installation au Canada. Cela permettra aux parties prenantes de mieux répondre à leurs besoins en cernant les facteurs de risque et en réagissant plus efficacement pour réduire la revictimisation au Canada.

Le financement de ces projets provient des investissements historiques réalisés dans le budget de 2018, à la fois dans le Fonds de renforcement des capacités pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes et dans le Programme de lutte contre la violence fondée sur le sexe, pour combler les lacunes en matière de soutien aux groupes mal desservis au Canada qui sont victimes de violence fondée sur le sexe. 

Citations

« Avec nos investissements historiques, nous reconnaissons l’apport des femmes et des organismes qui s’emploient à faire tomber les barrières. Nous soutenons avec fierté ses organisations qui travaillent fort pour donner aux femmes les moyens d’agir et pour veiller à ce que leurs droits et leurs intérêts soient respectés et protégés. Les quatre organismes qui reçoivent du financement aujourd’hui se distinguent par leur dynamisme et leur dévouement en faveur de l’égalité des genres. Le financement de ces projets fait une vraie différence pour les femmes à travers la province. »

L’honorable Mélanie Joly, C.P., députée
Ministre du Développement économique et des Langues officielles
Députée d’Ahuntsic-Cartierville

« Ce financement au renforcement de la capacité des organismes est un apport important à la consolidation du mouvement féministe au Canada et, dans notre cas, de la lutte contre l’exploitation sexuelle. En nous dotant d’outils de gouvernance, mais aussi d’une planification stratégique, nous pourrons mieux réaliser notre mission. Notre organisme existe depuis 15 ans et ce financement arrive à point. Notre capacité d’agir comme organisme féministe est ainsi renforcée ainsi que notre impact dans la société. »

Diane Matte, coordonnatrice
Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle

« Info-Femmes est fière de recevoir ce financement du gouvernement du Canada. Une plus grande capacité organisationnelle nous permet d’élargir notre portée et ainsi d’accompagner encore plus de femmes dans leur quête pour briser l’isolement et pour devenir autonomes. »

Anik Paradis, coordonnatrice
Info-Femmes inc.

« L’Association féminine d’éducation et d’action sociale mène de nombreuses activités pour aider ses membres à travers le Québec à faire entendre leur voix pour défendre l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous sommes reconnaissantes de ce financement fédéral, qui soutient notre mission visant à faire reconnaître, à sa juste valeur, l’apport économique, social, culturel et politique des femmes dans notre société. »

Hélène Tremblay, présidente
Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS)

« Grâce à ce financement du gouvernement du Canada, la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes pourra accroître sa capacité de recherche et sa capacité en matière de savoir et ainsi, offrir un soutien et une défense encore meilleurs des droits et de la protection des femmes réfugiées et nouvelles arrivantes au Québec. »

Lida Aghasi, coprésidente
Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes

Faits en bref

  • Dans le cadre de l’intervention liée à la COVID-19, le gouvernement du Canada investit 350 millions de dollars dans le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire pour soutenir des organismes de bienfaisance et des organismes à but non lucratif qui ont besoin d’une aide financière pour faire face à la pandémie. 

  • Dans le cadre du Plan d’intervention économique pour répondre à la COVID-19, 50 millions de dollars ont été alloués pour soutenir les organismes qui fournissent des services aux femmes et à leur famille qui fuient la violence, dont 40 millions ont été versés par Femmes et Égalité des genres Canada. Dans le cadre de la première phase de ce financement, 30 millions de dollars ont été directement versés à près de 700 maisons d’hébergement pour femmes et organismes d’aide aux personnes ayant survécu à des agressions sexuelles. Dans le cadre de la seconde phase, les 10 millions de dollars restants sont distribués à d’autres organismes qui fournissent un soutien essentiel et d’autres services importants aux victimes de violence fondée sur le sexe. Dans le cadre des deux phases de ce financement, le gouvernement fédéral soutient près de 1000 organismes à travers le pays.

  • Le budget de 2018 prévoyait des investissements de 100 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes au Canada. Dans la foulée de ces investissements historiques, le budget de 2019 a annoncé l’octroi de fonds supplémentaires au Programme de promotion de la femme de Femmes et Égalité des genres Canada : 160 millions de dollars sur une période de cinq ans, à compter de 2019‑2020. Le programme verse du financement à des organismes admissibles pour leur permettre de réaliser des projets qui visent à aplanir les obstacles systémiques à l’égalité des genres, et ces fonds supplémentaires porteront son budget annuel à 100 millions de dollars en 2023-2024.

  • En juin 2017, Femmes et Égalité des genres Canada (anciennement Condition féminine Canada) a annoncé la toute première stratégie fédérale visant à prévenir et à contrer la violence fondée sur le sexe. Jusqu’à présent, le gouvernement du Canada a investi plus de 200 millions de dollars pour prévenir la violence fondée sur le sexe, soutenir les personnes survivantes et leur famille et créer des systèmes juridiques et judiciaires plus réactifs.

  • Ce financement permettra aux organismes de femmes et aux organismes autochtones au service des femmes de prendre des mesures pour éliminer les obstacles systémiques qui nuisent au progrès des femmes, et ce, tout en tenant compte des variations dans la manière dont les diverses expériences relatives au genre et les inégalités sont vécues au pays.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Pier Baril
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres et du Développement économique rural
613-295-8123

Relations avec les médias
Femmes et Égalité des genres Canada
1-855-969-9922

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :