Message du greffier à tous les fonctionnaires à l’occasion de la Semaine de la santé mentale

Aujourd’hui marque le début de la Semaine de la santé mentale de l’Association canadienne pour la santé mentale, dans le cadre de laquelle la fonction publique du Canada se prépare à joindre sa voix à celles des écoles, des milieux de travail et des collectivités de tout le pays pour #Parlerhautetfort sur ce qu’est vraiment la santé mentale.

Je veux profiter de l’occasion pour souligner le travail admirable fait par un nombre croissant de fonctionnaires qui prennent l’initiative d’élargir les discussions sur la santé mentale. Certains parlent de leur propre expérience tandis que d’autres créent des plateformes pour faciliter le dialogue.

Au cours de la dernière année, j’ai rencontré des fonctionnaires appartenant à divers milieux et œuvrant dans divers organismes pour tenir des discussions franches et honnêtes sur les problèmes de santé mentale en milieu de travail. Les membres de mon Groupe de personnes-ressources sur la santé mentale se sont également réunis à trois reprises pour poursuivre notre mission de créer et maintenir un milieu de travail sain.

Depuis le lancement en 2016 de la Stratégie pour la fonction publique fédérale sur la santé mentale en milieu de travail, les ministères, en collaboration avec leurs champions de la santé mentale et du mieux-être, ont renforcé leurs systèmes de soutien organisationnel et encouragé un changement de culture.  Le Groupe de travail mixte sur la santé mentale, qui compte des fonctionnaires et des représentants syndicaux, a fourni aux ministères une feuille de route pour les aider à passer de l’étape des consultations à celle de la mise en œuvre des stratégies relatives à la santé mentale. De plus, de nouvelles questions sur la santé mentale et le mieux-être ont été ajoutées en 2017 au Sondage annuel auprès des employés de la fonction publique.

Le soutien au mieux-être doit venir de tous les niveaux. Jusqu’ici, plus de 90 sous-ministres et administrateurs généraux se sont engagés par écrit à appuyer la santé mentale. Les gestionnaires et les employés ont maintenant accès à un éventail d’outils et ils peuvent aller chercher du soutien ou suivre des formations en s’adressant au Centre d’expertise pour la santé mentale en milieu de travail, qui a été créé depuis peu. Si vous êtes aux prises avec un problème de santé mentale, sachez que votre employeur, vos collègues et votre communauté peuvent vous apporter un soutien.

Comme je l’ai écrit récemment dans mon Rapport annuel, la santé mentale et le bien-être de notre effectif demeurent une grande priorité pour la fonction publique du Canada et pour moi-même.

La Semaine de la santé mentale vise d’abord et avant tout à parler ouvertement et honnêtement de cette question. Je vous encourage à avoir des discussions franches avec vos collègues, votre famille et vos amis pour tenter de voir ce que vous pouvez faire pour promouvoir des milieux de travail sécuritaires et respectueux, et favoriser la santé des communautés. Alors, préparez-vous à #Parlerhautetfort et dites à tous ceux et celles qui veulent bien l’entendre que vous comprenez l’importance de la santé mentale et que cette question vous tient à cœur.

 

Michael Wernick

Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :