Rapport annuel 2018-2019 du Bureau de la collectivité des communications

Rapport annuel 2018-2019 du Bureau de la collectivité des communications

[ Version PDF ]

Ce que nous faisons

Le Bureau de la collectivité des communications du gouvernement du Canada, nouvellement situé au sein du Bureau du Conseil privé, est une organisation horizontale et avant-gardiste clé qui travaille à soutenir et à bâtir une collectivité des communications qui :

  • est largement reconnue comme étant très performante;
  • travaille en collaboration avec des partenaires;
  • possède les compétences nécessaires;
  • attire les meilleurs talents.

Le BCC collabore étroitement avec les ministères, les organismes centraux, les communautés de pratique et d’autres collectivités fonctionnelles, ainsi qu’avec des partenaires des secteurs public et privé pour prévoir les tendances et les compétences nécessaires pour suivre le rythme de l’évolution des communications.

Domaines d’intérêt

 
Domaines d’intérêt
Perfectionnement professionnel, Formation et apprentissage, Partage de l'information et analyse des données, Recrutement collectif et maintien en poste, Gestion des talents
 

Le BCC fait office de secrétariat pour les réunions mensuelles des chefs des communications et pour la journée de réflexion annuelle des chefs des communications.

Sous-ministre championne

En tant que championne de la collectivité des communications, je suis fière des réalisations exceptionnelles que les communicateurs du gouvernement accomplissent chaque jour. J’ai le privilège de servir à titre championne et de travailler avec le Bureau de la collectivité des communications (BCC) à renforcer notre collectivité.

La collectivité des communications du gouvernement fédéral est composée de près de 4 000 professionnels passionnés et dévoués qui produisent des communications sur des questions importantes pour les Canadiens.

Les communicateurs font le lien entre les personnes, créent une interaction significative et font bouger les choses.

Toutefois, cela ne se fait pas sans difficulté. Un environnement rapide qui évolue 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, une attente de communications réciproques sur les réseaux sociaux, ainsi que l’émergence de fausses nouvelles et de désinformation peuvent avoir une incidence importante sur la confiance et la compréhension du public.

Vue rapprochée de Chantal Maheu en train de sourire

Il faut aussi être constamment à l’avant-garde de l’innovation, de la créativité et de la technologie, tout en composant avec une charge de travail élevée dans un environnement où les activités se déroulent à une cadence rapide, et en s’efforçant de préserver un sain équilibre entre le travail et la vie personnelle. Ce n’est pas une mince tâche et il n’y a pas de solutions faciles. Toutefois, en tant que collectivité, nous pouvons nous aider les uns les autres pour relever ces défis et tirer profit des nouvelles occasions. Ensemble, nous pouvons améliorer nos compétences pour devenir des communicateurs plus diversifiés et bien équilibrés, engagés dans l’apprentissage continu et dans la création d’une collectivité encore plus forte.

Alors que nous soulignons le travail de la collectivité des communications et ses nombreuses réalisations au cours de la dernière année, j’invite tous les communicateurs à profiter pleinement des possibilités de croissance et de perfectionnement professionnel que le BCC continue à offrir.

Chantal Maheu
Championne de la collectivité des communications
Sous-ministre du Travail et sous-ministre déléguée
de l’Emploi et du Développement social

Coprésidents du Comité directeur du BCC

Au cours de la dernière année, on a énormément investi dans la collectivité des communications du gouvernement du Canada.

En juillet 2018, avec l’approbation du greffier du Conseil privé, le Bureau de la collectivité des communications a fait la transition sous la responsabilité permanente du Bureau du Conseil privé, sous la direction du secrétaire adjoint du Cabinet, Communications et Consultations. On a embauché sept employés permanents, dont une nouvelle directrice exécutive, et des ententes de financement sur trois ans ont été mises en place.

De concert avec le milieu des communications, le BCC a élaboré un plan d’activités triennal qui décrit son cheminement stratégique et sa nouvelle vision. Le BCC renouvelé vise à moderniser la fonction de communication à l’échelle du gouvernement fédéral et à renforcer l’autonomie de la collectivité des communications.

Sous la direction et les conseils d’un nouveau groupe de cadres supérieurs au sein du Comité directeur du BCC, l’équipe a déjà accompli certaines réalisations importantes, y compris les deux jours de la conférence Journées d’apprentissage du BCC, le tout premier Salon de l’emploi et du réseautage en communications, et les premiers Prix d’excellence en communications du gouvernement du Canada.

Avec une base solide en place, le BCC est prêt à aider les membres de notre collectivité des communications à être des chefs de file en matière d’innovation, de collaboration et d’excellence.

L’année qui vient s’annonce prometteuse.

Vue rapprochée de Louise Baird en train de sourire
Louise Baird
Secrétaire adjointe,
Communications stratégiques et Affaires ministérielles
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Vue rapprochée de Ken MacKillop en train de sourire
Ken MacKillop
Secrétaire adjoint du Cabinet
Communications et Consultations
Bureau du Conseil privé

Gouvernance

Notre comité directeur, composé de directeurs, de directeurs généraux et de sous-ministres adjoints des communications, fournit une orientation et nous aide à établir nos priorités. Les membres sont issus de grandes, de moyennes et de petites organisations, dont au moins un représentant des régions.

Le BCC participe à des réunions avec le Bureau du Conseil privé et les directeurs généraux des communications pour se tenir au courant des principaux enjeux auxquels la collectivité doit faire face et pour obtenir de la rétroaction rapide des directeurs généraux sur les initiatives, les plans et les priorités.

De plus, nous consultons régulièrement les cadres supérieurs, les gestionnaires et les différents spécialistes afin que nos services répondent aux besoins de la collectivité.

À bien des égards, le BCC est la somme des diverses parties qui forment notre collectivité. Nous comptons souvent sur les efforts de bénévoles pour fournir nos services. Les membres de la collectivité échangent régulièrement des connaissances avec leurs collègues lors de nos activités d’apprentissage, rédigent des articles pour notre infolettre et proposent des histoires, des outils et des études à partager.

Comité des directeurs: Vue d’ensemble des membres du comité directeur assis à une table en train d’étudier des documents

Membres du Comité directeur

  • Louise Baird (coprésidente), Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
  • Ken MacKillop (coprésident), Bureau du Conseil privé
  • Debora Brown, Emploi et Développement social Canada
  • Mary Dila, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Jane Hazel, Agence du revenu du Canada
  • Chris Henderson, Défense nationale
  • Caroline Hilt, Développement économique Canada pour les régions du Québec
  • Jennifer Hollington, Santé Canada
  • Stéphane Levesque, Affaires mondiales Canada
  • Leanne Maidment, Sécurité publique Canada
  • Melanie Sullivan, Bureau de la collectivité des communications, Bureau du Conseil privé

Nos partenaires

Le BCC est appuyé par des protocoles d’entente et des contributions financières des chefs des communications des ministères et des organismes du gouvernement du Canada. Ce modèle de financement lui permet d’offrir une variété de services à la collectivité des communications. Les activités du BCC contribuent à soutenir l’apprentissage, la formation et le perfectionnement professionnel des communicateurs.

Par ailleurs, le BCC bénéficie de contributions en nature de nombreux partenaires du milieu qui offrent leur soutien, leur expertise et leurs conseils tout au long de l’année. Les partenaires du milieu comprennent notamment :

  • Les chefs des communications;
  • Nos bénévoles;
  • Nos communautés de pratique;
  • Nos partenaires des collectivités fonctionnelles;
  • L’École de la fonction publique du Canada.
Nos partenaires (CommuniCarte) : Photo de groupe de participants au programme Results Map/CommuniCarte en train de sourire à la caméra
Robots conversationnels: Vue d’ensemble des présentateurs assis autour d’une table à l’atelier sur les robots conversationnels
Chefs de communications: Photo de groupe des chefs de communications en train de sourire à la caméra

Communautés de pratique

Les communautés de pratique sont locales et axées sur la collectivité, et offrent la possibilité d’échanger des informations et des outils, de discuter de défis communs, d’élaborer et de diffuser de nouvelles approches ainsi que de fournir des occasions de formation et d’éducation.

En 2018-2019, le BCC a appuyé les occasions d’apprentissage et de réseautage offertes par plusieurs communautés de pratique au service de la collectivité des communications, notamment l’évaluation des communications, les médias sociaux, le Groupe de travail d’analyse des médias sociaux, la collectivité des politiques et la recherche sur l’opinion publique. De plus, les communautés de pratique ont collaboré avec la collectivité des communications lors des Journées d’apprentissage du BCC en mettant sur pied des kiosques et en participant à des tables rondes. Le BCC prévoit de mobiliser et faire participer les communautés au cours de la prochaine année.

  • Collectivité du Web/Canada.ca
  • Évaluation des communications
  • Expositions
  • Groupe de travail d’analyses des médias sociaux
  • InterComm
  • Médias sociaux
  • Mobilisation du public
  • Publications
  • Publicité et partenariats
  • Recherche sur l’opinion publique
  • Rédaction de discours
  • Réseau de la communication en science
  • Services d’édition et de conception graphique
Communauté de pratique : Vue d’ensemble des participants assis à leurs tables en train d’écouter la conférencière Caroline Kealey
Journée d’innovation: Photo de trois personnes s'informant au kiosque du BCC au salon de l'innovation

Médias sociaux : Vue rapprochée d’une représentante de la communauté de pratique des médias sociaux près de la table avec des brochures
Vue d’ensemble des participants assis autour d’une table à un atelier de la communauté de pratique d’évaluation

Réalisations pour 2018-2019

Perfectionnement professionnel

  • En septembre 2018, le BCC a lancé la série sur le mentorat 2018-2019, qui favorise le perfectionnement professionnel et une culture d’amélioration continue, de collaboration et d’échange d’information entre les professionnels des communications.
     
    Cette année, 32 paires de mentorés-mentors ont participé au programme de septembre à juin, qui soutient les employés dans leur perfectionnement personnel et professionnel, et qui leur donne l’occasion de partager leurs connaissances, leurs compétences et leur mémoire institutionnelle. La série sur le mentorat, qui a débuté en 2008, offre chaque année de nombreux avantages aux mentors et aux mentorés, y compris un apprentissage et un perfectionnement stratégiques et pratiques dans le cadre d’une relation soutenue, confidentielle et individuelle.

Formation et apprentissage

  • En avril 2018, un programme de formation sur le langage simple, la narration des données et les réussites numériques a été élaboré à l’intention de toute la collectivité des communications.
  • Au cours de l’année, neuf séances d’apprentissage mensuelles comprenant des exposés sur les communications ont été présentées sur les sujets suivants :
    • Schématisation du parcours
    • La puissance du langage clair (en français)
    • La puissance du langage clair (en anglais – The power of plain language)
    • Rédaction de discours
    • Crise des opioïdes : La raison pour laquelle les mots sont importants
    • Comment les communicateurs contribuent-ils au succès sur le Web
    • Les mots sont importants : Glossaire de termes autochtones
    • Planification d’événements inclusifs et accessibles
    • La recherche sur l’opinion publique au gouvernement
  • En partenariat avec l’École de la fonction publique du Canada (EFPC), le BCC a organisé trois séances d’apprentissage sur les sujets suivants :
    • Hydro Ottawa, les médias sociaux et la tornade de septembre
    • Nouvelle année, nouveau Canada.ca
    • Les robots conversationnels : comprendre cette solution intelligente
  • En janvier 2019, le BCC a tenu une séance de trois jours à l’intention de quelque 35 communicateurs de partout au pays. L’atelier a aidé les participants à renforcer leurs capacités dans tous les domaines de la communication stratégique, y compris la planification tactique et les cadres d’évaluation. Les participants ont eu l’occasion d’approfondir leur apprentissage en devenant membres de la communauté de pratique de l’évaluation des communications, laquelle bénéficie du soutien du BCC.
  • En octobre et novembre 2018, le BCC a contribué à l’organisation des rencontres « Bourdes et boissons » pour créer des occasions de partager des histoires, de réseauter et d’entendre des hauts dirigeants parler des leçons apprises lorsque les choses ne se sont pas déroulées comme prévu.
  • La conférence annuelle « Journées d’apprentissage » du BCC a été prolongée d’une deuxième journée avec succès. Elle a eu lieu les 14 et 15 février grâce à l’engagement et au dévouement du personnel du BCC, du Comité directeur du BCC, des chefs des communications, des bénévoles et des participants. La conférence de cette année, qui avait pour thème « Soyons authentiques », a eu lieu au Centre national des Arts à Ottawa et a également été diffusée en direct sur le Web pour les communicateurs régionaux. Au programme : des invités, des tables rondes et des ateliers. Quelque 700 fonctionnaires représentant un grand éventail de spécialités et de niveaux, y compris des membres de la haute direction et des employés des bureaux régionaux, y ont assisté chaque jour.

Recrutement collectif et maintien en poste

  • La gestion des bassins de dotation collective IS-03 et IS-04 de 2017.
  • Un processus de dotation collective IS-05 a été lancé au cours de l’été 2018. Plus de 445 candidats des secteurs public et privé ont postulé à l’échelle du pays. Le bassin de candidats qualifiés a été établi en décembre, et tous les ministères peuvent désormais y accéder.
  • En juin 2018, le BCC a coordonné la participation de trois directeurs généraux des communications à la table ronde intitulée « Future Proofing Your Career » (préparez votre carrière pour l’avenir), parrainée par l’Université d’Ottawa.
  • Au cours de l’été 2018, une page LinkedIn du BCC a été lancée afin de promouvoir les possibilités de carrière en communications au sein du gouvernement fédéral. Des blogues et du contenu à ce sujet ont été créés en collaboration avec des membres bénévoles de la collectivité.
  • En novembre 2018, le BCC a accueilli quelque 24 ministères et organismes à l’occasion du premier salon de l’emploi et du réseautage en communication du gouvernement du Canada, tenu à Ottawa. Plus de 1 000 candidats potentiels des secteurs public et privé, incluant des étudiants, y ont participé. Ce salon a permis de faire connaître la grande variété des carrières en communications au sein du gouvernement du Canada.
  • En février 2019, plus de 130 invités ont assisté à la première cérémonie annuelle des Prix d’excellence en communications. Ces prix mettent l’accent sur les initiatives à forte incidence, les contributions exceptionnelles et les pratiques exemplaires en communications. En tout, cinq prix d’excellence en communications (prix d’équipe) et cinq prix Étoile (prix individuels) ont été remis. La sélection des gagnants parmi plus de 140 candidatures provenant de plus de 30 ministères et organismes s’est avérée extrêmement difficile. Le Comité directeur a examiné avec diligence les candidatures en vue de sélectionner un gagnant pour chacune des dix catégories. L’événement a remporté un franc succès et a donné le ton à la cérémonie de l’an prochain.
  • En mars 2019, le BCC a parlé des carrières dans la fonction publique fédérale à des étudiants en communications de 4e année de l’Université d’Ottawa dans le cadre de leur cours sur les communications au sein des organismes gouvernementaux.
  • Au cours de l’année, le BCC a publié 12 bulletins numériques mensuels pour tenir la collectivité au fait des dernières nouvelles et tendances.
Journées d’apprentissage: Vue d’ensemble des participants assis à leurs tables en train d’écouter la présentation d’un conférencier

Gestion des talents

  • En juin 2018, le BCC a invité les dirigeants des communautés de pratique à assister régulièrement aux réunions mensuelles des chefs des communications et à y faire des présentations.
  • En septembre 2018, le BCC a collaboré avec le Bureau de la dirigeante principale des ressources humaines pour mettre sur pied le projet pilote de gestion des talents EX-01 et EX-02 afin d’explorer de nouveaux moyens de repérer et de gérer les talents des cadres supérieurs en communications à l’échelle du gouvernement.

Partage de l’information et analyse des données

  • En mai 2018, le BCC a joué un rôle déterminant dans l’établissement de la communauté de pratique de l’évaluation des communications.
  • Le BCC demeure bien en vue dans les médias sociaux (Twitter, LinkedIn) et continue de partager de l’information et des données sur les OutilsGC (GCconnex et GCpédia) et sur son site Web.

Prochaines étapes

En 2019-2020, le BCC continuera de s’appuyer sur ses assises solides et de promouvoir des activités dans les cinq domaines suivants : perfectionnement professionnel, formation et apprentissage, recrutement collectif et maintien en poste, gestion des talents, et partage de l’information et analyse des données.

Aider les communicateurs à développer leurs compétences et leur carrière est un élément important du rôle du BCC. Cette année, le BCC passera en revue et modernisera les compétences en matière de services d’information et élaborera des descriptions d’emploi normalisées pour les communicateurs. Des feuilles de route pour les employés et les cadres vont ouvrir la voie à des carrières passionnantes!

Prix excellence en communication: Vue rapprochée de la table des prix avec deux enseignes et le drapeau du Canada de chaque côté
Programme de mentorat : photo de groupe des mentors, mentorés et de l’équipe du BCC en train de sourire
Salon de l’emploi et du réseautage en communication: Photo de groupe des participants au salon de l’emploi et du réseautage en communication

Le BCC continuera d’aider les communicateurs talentueux à trouver les bonnes occasions. Il continuera à promouvoir diverses activités d’apprentissage et de perfectionnement, notamment des séances d’apprentissage mensuelles et une conférence de deux jours intitulée « Journées d’apprentissage » en février. En plus d’organiser un salon des carrières, de gérer des bassins et une banque de curriculums vitæ, le BCC examinera les approches et les méthodes d’apprentissage, de mobilité et de perfectionnement de carrière de tous les employés des communications, y compris un projet pilote de gestion des talents pour les cadres EX-01 et EX-02.

Le BCC collaborera étroitement avec ses partenaires et tirera parti de leur expérience au profit de la collectivité des communications. Cette année, une attention particulière sera accordée à la collaboration avec nos communautés de pratique et à l’amélioration des liens entre les communicateurs des régions et ceux de la région de la capitale nationale.

La force de la collectivité des communications réside dans ses gens. Il y a tellement d’exemples de collaboration, d’innovation et d’excellence. Le BCC mettra en vedette le travail remarquable des communicateurs par le biais de ses voies de communication, de ses activités d’apprentissage et de la remise des prix d’excellence en communications.

Le BCC est fier de servir des communicateurs du gouvernement aussi passionnés, talentueux et performants qui changent la vie des Canadiens. La collectivité des communications est au cœur de tout ce que nous faisons.

Les chiffres du BCC en un coup d’œil

  • Plus de 4 000 communicateurs du gouvernement du Canada
  • 36 ministères et organismes
  • 1 sous-ministre championne
  • 1 comité directeur
    • 10 membres, nouveaux ou réélus
  • 1 nouvelle directrice exécutive
  • 7 employés permanents
  • 4 principaux événements
    • Salon de l’emploi et du réseautage en communications du gouvernement du Canada
    • Journées d’apprentissage du BCC
    • Prix d’excellence en communications du gouvernement du Canada
    • Journée de réflexion des chefs des communications
  • 9 activités d’apprentissage mensuelles
    • Schématisation du parcours
    • La puissance du langage clair (en français)
    • La puissance du langage clair (en anglais – The power of plain language)
    • Rédaction de discours
    • Crise des opioïdes : La raison pour laquelle les mots sont importants
    • Comment les communicateurs contribuent-ils au succès sur le Web
    • Les mots sont importants : Glossaire de termes autochtones
    • Planification d’événements inclusifs et accessibles
    • La recherche sur l’opinion publique au gouvernement
  • 3 activités d’apprentissage parrainées par l’EFPC
    • Hydro Ottawa, les médias sociaux et la tornade de septembre
    • Nouvelle année, nouveau Canada.ca
    • Les robots conversationnels : comprendre cette solution intelligente
  • 3 événements organisés en partenariat
    • Salon de l’innovation
    • Séance d’orientation pour nouveaux étudiants (EFPC)
    • Table-ronde Future Proofing Your Career (préparez votre carrière pour l’avenir) (Université d’Ottawa)
  • 1 programme de mentorat
    • 32 paires de mentorés-mentors
  • 6 réunions des chefs des communications
  • 6 réunions du Comité directeur
  • 12 infolettres mensuelles du BCC
  • 53 employés IS-05 nouvellement qualifiés
  • 73 employés IS-03 et IS-04 qualifiés
  • Une grande collectivité

Contributions annuelles pour 2018-2019

Ken MacKillop et Louise Baird en train de présenter les prix au podium

Pour faciliter la planification à long terme, le BCC a négocié une entente de financement triennale avec les ministères et les organismes pour la période allant du 1er avril 2018 au 31 mars 2021.

À l’heure actuelle, 36 ministères et organismes participent à l’entente. La formule de financement est fondée sur le nombre d’employés de chaque ministère et organisme contributeur dans la catégorie des Services d’information. Les contributions totales pour l’exercice 2018-2019 se sont élevées à 1 087 500 $. Voici la répartition par ministère et par organisme.

Contributions financières par ministère et par organisme

Ministère ou organisme Contribution ($)
Affaires mondiales Canada 41 250
Agence canadienne d’inspection des aliments 41 250
Agence canadienne de développement économique du Nord 7 500
Agence de promotion économique du Canada atlantique 22 500
Agence du revenu du Canada 41 250
Agence fédérale de développement économique pour le Québec 7 500
Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario 7 500
Agence spatiale canadienne 22 500
Agriculture et Agroalimentaire Canada 41 250
Anciens Combattants Canada 22 500
Bibliothèque et Archives Canada 22 500
Bureau du Conseil privé En nature
Commission de la fonction publique du Canada 22 500
Élections Canada 22 500
Emploi et Développement social Canada 41 250
Environnement et Changement climatique Canada 41 250
Gendarmerie royale du Canada 41 250
Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada 41 250
Infrastructure Canada 22 500
Innovation, Sciences et Développement économique Canada 41 250
Instituts de recherche en santé du Canada 7 500
Ministère de la Défense nationale 41 250
Ministère des Finances Canada 22 500
Ministère de la Justice Canada 41 250
Parcs Canada 22 500
Patrimoine canadien 41 250
Pêches et Océans Canada 41 250
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, et Services aux Autochtones Canada 41 250
Ressources naturelles Canada 41 250
Santé Canada 41 250
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada En nature
Sécurité publique Canada 20 000
Service correctionnel du Canada 10 000
Services partagés Canada 41 250
Services publics et Approvisionnement Canada 41 250
Statistique Canada 41 250
Transports Canada 41 250
Total des contributions 1 087 500

Résultats financiers

Financement Montant ($)
Financement reçu des directions générales des communications des ministères et des organismes du gouvernement du Canada 1 087 500

Dépenses

Dépenses Montant ($)
Salaires et services corporatifs 786 870
Apprentissage et formation
(y compris la conférence des Journées d’apprentissage et le programme de mentorat)
168 218
Recrutement et rétention du personnel 31 249
Services de secrétariat pour les chefs des communications
(y compris la retraite annuelle)
13 699
Développement et mobilisation de la collectivité
(y compris les Prix d’excellence et la série de conférences)
9 298
Traduction 58 086
Administration 20 080
Total 1 087 500
Vue d’ensemble de la scène : des écrans des deux côtés, le podium en avant, la table des prix au milieu et des enseignes à l’arrière

Rétroaction

Nous voulons connaître votre opinion.

Dites-nous comment nous pouvons mieux vous servir.

Envoyez-nous vos idées pour l’avenir : info@cco-bcc.gc.ca.

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada

© Bureau du Conseil privé (2019)
Tous droits réservés
Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être adressée au Bureau du Conseil privé.

This publication is also available in English: Communications Community Office – 2018-2019 Annual Report

CP1-28F-PDF
ISSN 2562-6000

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :