Un investissement du gouvernement du Canada dans la recherche sur la technologie de cellules solaires à l’Université Simon-Fraser renforce le leadership de la Colombie-Britannique en technologie propre

Communiqué de presse

Le laboratoire des sciences du génie de l’Université Simon-Fraser reçoit une aide financière pour soutenir ses projets de technologie propre.

Le 17 avril 2019 – Burnaby (Colombie-Britannique) – Diversification de l’économie de l’Ouest Canada

L’énergie solaire est l’une des sources d’énergie renouvelable qui se développe le plus rapidement au Canada. Jumelée à une infrastructure adéquate, la technologie de cellules solaires peut être utilisée dans une diversité d’applications, telles que les véhicules rechargeables à l’énergie solaire et les routes solaires, qui apporteront des avantages environnementaux et économiques à la population canadienne.

Terry Beech, secrétaire parlementaire du ministre des Transports et député fédéral de Burnaby-Nord–Seymour, a annoncé aujourd’hui une aide financière de 558 000 dollars pour l’acquisition par le laboratoire des sciences du génie de l’Université Simon-Fraser (SFU) d’un équipement spécialisé. Cette annonce a été faite au nom de l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DEO). Ce nouvel équipement favorisera la collaboration avec des partenaires de l’industrie solaire de la Colombie-Britannique et les aidera à mettre au point une infrastructure moderne et fiable qui soutiendra une croissance propre et favorisera l’innovation.

Le projet sera mené par une équipe réunissant des scientifiques de la SFU et du campus de l’Okanagan de l’Université de la Colombie-Britannique, lesquels travailleront en collaboration avec des partenaires de l’industrie, soit Solar Earth Technologies, Cooledge Lighting et Think Sensor Research. Grâce à cet investissement, le projet créera neuf emplois dans la région du Lower Mainland de la Colombie-Britannique. La capacité de fabrication de pointe offerte par la nouvelle machinerie soutiendra en outre la mise au point de cellules solaires pour les routes solaires, ce qui pourrait entraîner de nouvelles possibilités dans les secteurs de la construction et de la fabrication, au Canada et à l’étranger.

En investissant dans des installations de recherche telles que le laboratoire des sciences du génie de la SFU, le gouvernement du Canada appuie la transition vers une économique à faibles émissions de carbone, prend les mesures nécessaires pour atteindre ses cibles en matière de réduction des émissions, favorise la croissance de l’économie et renforce la résilience du Canada face au changement climatique.

Le Plan pour l’innovation et les compétences du Canada vise à bâtir une économie qui donne à la population canadienne accès à des emplois de haute qualité et dans laquelle les entreprises sont en bonne position pour participer à un marché mondial compétitif évoluant rapidement.

Citations

« Notre gouvernement crée les bonnes conditions pour encourager la compétitivité des Canadiens et leur réussite dans l’économie mondiale. Les investissements annoncés aujourd’hui au profit de l’Université Simon-Fraser misent sur nos avantages compétitifs et permettront de bâtir une économie propre, ce qui stimulera la croissance économique et la création de bons emplois de classe moyenne pour la population canadienne. »

- L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique

« Pour réduire notre empreinte carbone, nous devons faire des choix plus intelligents en matière de sources d’énergie. L’équipe de scientifiques et de chercheurs de la SFU et de l’UBC, en collaboration avec leurs partenaires de l’industrie, nous aidera à donner accès à la population canadienne à des technologies d’avant-garde moins polluantes, qui soutiendront pour le Canada une économie plus forte et à faibles émissions de carbone. »

– Terry Beech, secrétaire parlementaire du ministre des Transports et député fédéral de Burnaby-Nord–Seymour

« Grâce à ce soutien de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, notre équipe aura accès aux outils de haute technologie requis pour mettre au point de nouvelles technologies de cellules solaires et des techniques de fabrication de pointe, en collaboration avec nos partenaires de l’industrie. »

- Michael Adachi, chargé d’enseignement, École des sciences du génie, Université Simon-Fraser

« Cet investissement dans la technologie de cellules solaires apportera un soutien accru aux forces de la SFU en recherche innovatrice et en partenariat. À titre d’université engagée à l’égard des collectivités canadiennes, la SFU accorde une importance primordiale à la collaboration entre le gouvernement, les industries et le monde universitaire. Au nom de notre université, je tiens à remercier Diversification de l’économie de l’Ouest Canada pour cette formidable occasion de travailler ensemble pour l’avenir de la technologie propre au Canada. »

– Joy Johnson, vice-président, Recherche et Affaires internationales, Université Simon-Fraser

« L’infrastructure de recherche et la vaste base de connaissances de l’Université Simon-Fraser sont essentielles au succès de jeunes entreprises spécialisées stimulant l’économie, comme Solar Earth Technologies. Je me réjouis du soutien de Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, lequel permettra d’avoir accès à des installations à la fine pointe de la technologie. En connaissant du succès dans les technologies novatrices, le Canada demeurera prospère tout en améliorant le quotidien de ses citoyens et bien plus. »

    – Michael Whitwick, directeur de la recherche, Solar Earth Technologies

Faits en bref

  • L’École des sciences du génie de la SFU travaille à l’avant-garde du développement technologique et est reconnue à l’échelle mondiale pour son excellence en recherche.

  • Le département des sciences du génie collabore avec des partenaires de l’industrie dans le cadre de projets portant sur des matériaux en graphène ou similaires et sur la fabrication quantique, des secteurs qui offrent un énorme potentiel en matière de technologies de rupture et qui sont susceptibles d’entraîner la création des « matériaux de l’avenir ». 

Liens connexes

Personnes-ressources

Ben Stanford
Gestionnaire régional, Communications
Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
604-365-8050
ben.stanford@canada.ca

Braden McMillan
Relations avec les médias et affaires publiques
Communications universitaires et marketing
778-782-3210
bradenm@sfu.ca

Restez branché

Suivez-nous sur Twitter à : @DEO_Canada, @ISDE_CA
Page d’accueil de DEO
Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
Téléimprimeur (appareil de télécommunications pour personnes ayant une déficience auditive) : 1-877-303-3388


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :