Plus de choix pour les parents

Le gouvernement du Canada s’efforce à rendre les prestations parentales de l’assurance-emploi plus souples. Les parents d’un nouveau-né ou d’un enfant nouvellement adopté peuvent choisir l’une des deux options suivantes :

Option 1 : Prestations parentales standards

  • Vous pouvez recevoir des prestations parentales standards pendant une période allant jusqu’à 35 semaines.
  • Si vous partagez ces prestations avec le ou les autres parents, vous pouvez recevoir 5 semaines supplémentaires pour un total de 40 semaines. Un parent ne peut pas recevoir plus de 35 semaines de prestations parentales standards.
  • Vous pouvez recevoir les 40 semaines de prestations au cours des 12 mois suivant la date à laquelle votre enfant est né ou placé chez vous pour fins d’adoption.
  • Vous recevrez 55 % de votre rémunération hebdomadaire moyenne, jusqu’à un maximum de 562 $ de prestations par semaine en 2019.

ou

Option 2 : Prestations parentales prolongées

  • Vous pouvez recevoir des prestations parentales prolongées pendant une période allant jusqu’à 61 semaines.
  • Si vous partagez ces prestations avec le ou les autres parents, vous pouvez recevoir 8 semaines supplémentaires pour un total de 69 semaines. Un parent ne peut pas recevoir plus de 61 semaines de prestations parentales prolongées.
  • Vous pouvez recevoir les 69 semaines de prestations au cours des 18 mois suivant la date à laquelle votre enfant est né ou placé chez vous pour fins d’adoption.
  • Vous recevrez 33 % de votre rémunération hebdomadaire moyenne, jusqu’à un maximum de 337 $ de prestations par semaine en 2019.

Une fois que vous commencez à recevoir des prestations parentales, vous ne pouvez pas changer d’option.

Les 5 semaines de prestations parentales standards et les 8 semaines de prestations parentales prolongées supplémentaires sont seulement offertes aux parents d’enfants nés ou placés avec eux aux fins d’adoption le 17 mars 2019 ou après cette date.

Photo d'un homme debout à côté d'une femme avec un bébé dans ses bras

Les parents peuvent choisir une option en fonction de leur situation familiale.

Lorsqu’ils font une demande d’assurance-emploi, les deux parents doivent choisir la même option (période standard ou prolongée). Chaque parent doit indiquer le nombre de semaines qu’il prévoit prendre. Les parents peuvent recevoir leurs prestations en même temps ou séparément.

Une fois que les parents ont commencé à recevoir leurs prestations, ils ne peuvent plus changer d’option.

Les travailleurs autonomes peuvent adhérer volontairement au programme d’assurance-emploi pour accéder aux prestations spéciales. Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour faire une demande, visitez la page Prestations spéciales de l’assurance-emploi pour les travailleurs autonomes – Aperçu.

Le Régime québécois d’assurance parentale offre des prestations parentales, de maternité et d’adoption, de même que des prestations de paternité aux résidents de la province de Québec.

Pour de plus amples renseignements ou pour faire une demande, consultez la page Assurance-emploi: Prestations de maternité et parentales – Aperçu.

ExemplesNote de bas de page 1

Exemple 1

Jessica et Mark attendent un enfant. Ils occupent tous les deux un emploi et gagnent chacun un salaire annuel de 60 000 $. Ils décident de demander des prestations parentales prolongées. Ils souhaitent se partager les 61 semaines de prestations.

Jessica est admissible à 15 semaines de prestations de maternité (d’un montant correspondant à 55 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne). Elle choisit également de recevoir 40 semaines de prestations parentales prolongées pour prendre soin de leur nouveau-né avant de retourner au travail.

Jessica reçoit 547 $ par semaine en prestations de maternité pendant 15 semaines; ensuite, elle reçoit 328 $ par semaine pendant 40 semaines en prestations parentales prolongées (33 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne).

Au total, elle reçoit 21 325 $ en prestations de maternité et en prestations parentales prolongées.

Lorsque Jessica retourne au travail, Mark prend congé pour prendre soin de leur enfant. Il reçoit 21 semaines de prestations parentales prolongées. Puisqu’il gagne le même salaire que Jessica, Mark reçoit également 328 $ par semaine pendant 21 semaines. Au total, il reçoit 6 888 $ en prestations parentales.

Au total, Mark et Jessica reçoivent 28 213 $ en prestations de maternité et en prestations parentales sur une période de 18 mois.

Photo d'un deux personnes avec un bébé dans une poussette

Exemple 2

Martine et Ibrahim attendent un enfant. Martine travaille à temps plein et gagne 60 000 $ par année. Ils ont décidé que Martine prendrait la totalité des prestations de maternité et parentales.

Option 1 : Prestations parentales standards

Martine reçoit 547 $ par semaine en prestations de maternité pendant 15 semaines; ensuite, elle reçoit 547 $ par semaine pendant 35 semaines en prestations parentales standards (55 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne).

Au total, elle reçoit 27 350 $ en prestations de maternité et parentales sur une période de 12 mois.

Option 2 : Prestations parentales prolongées

Martine reçoit 547 $ par semaine en prestations de maternité pendant 15 semaines; ensuite, elle reçoit 328 $ par semaine pendant 61 semaines en prestations parentales prolongées (33 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne).

Au total, elle reçoit 28 213 $ en prestation de maternité et parentales sur une période de 18 mois.
Photo de deux personnes debout avec un jeune enfant

Exemple 3

Pierre et Rohan prévoient adopter un enfant. Ils décident que Rohan continuera de travailler et que Pierre prendra congé pour prendre soin de leur enfant. Pierre peut choisir des prestations parentales standards (pendant une période allant jusqu’à 35 semaines) ou des prestations parentales prolongées (pendant une période allant jusqu’à 61 semaines). Pierre gagne un salaire annuel de 40 000 $.

Option 1 : Prestations parentales standards

Pierre reçoit 423 $ par semaine pendant 35 semaines (55 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne). Au total, il reçoit 14 805 $ en prestations parentales sur une période de 12 mois.

Option 2 : Prestations parentales prolongées

Pierre reçoit 254 $ par semaine pendant 61 semaines (33 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne). Au total, il reçoit 15 494 $ en prestations parentales sur une période de 18 mois.

Photo d'un deux personnes debout à côté d'une jeune fille

Exemple 4

Angela est une mère monoparentale s’occupant d’un enfant de quatre ans et elle attend un deuxième enfant. Elle travaille à temps partiel. Son revenu familial annuel est de 21 000 $. Elle est admissible au supplément au revenu familial de l’assurance-emploi étant donné que son revenu familial annuel est inférieur à 25 921 $.

Angela fait une demande pour obtenir les prestations de maternité et parentales et cesse de travailler au courant de la semaine pendant laquelle elle doit accoucher.

Option 1 : Prestations parentales standards

Angela reçoit 289 $ par semaine en prestations de maternité pendant 15 semaines, y compris le supplément au revenu familial; ensuite, elle reçoit 289 $ par semaine en prestations parentales standards pendant 35 semaines (55 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne, y compris le supplément au revenu familial).

Au total, sur une période de 12 mois, elle reçoit 14 450 $ en prestations de maternité et parentales, y compris le supplément au revenu familial.

Option 2 : Prestations parentales prolongées

Angela reçoit 289 $ par semaine en prestations de maternité pendant 15 semaines, y compris le supplément au revenu familial; ensuite, elle reçoit 200 $ par semaine en prestations parentales prolongées pendant 61 semaines (33 % de sa rémunération hebdomadaire moyenne, y compris le supplément au revenu familial).

Au total, sur une période de 18 mois, elle reçoit 16 535 $ en prestations de maternité et en prestations parentales prolongées, y compris le supplément au revenu familial.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :