Brochure : Abus financier des aînés - Il est temps d'ouvrir les yeux

Personne n'a le droit de vous inciter à lui donner de l'argent en vous manipulant ou en faisant pression sur vous. Cette brochure vous aidera à reconnaître les signes de l'abus financier et à savoir comment le prévenir pour vous et les gens de votre entourage.

L'abus financier

L'abus financier est une des formes les plus répandues de mauvais traitements envers les aînés, mais il est très peu signalé.

Certains types d'abus financier sont clairement des cas de vol ou de fraude. D'autres sont plus difficiles à reconnaître, comme lorsqu'un proche vous incite à lui prêter ou à lui donner de l'argent ou des biens en vous manipulant ou en faisant pression sur vous.

Le résultat peut être dévastateur, tant sur le plan émotionnel que financier.

Voici quelques exemples d'abus financier

Une personne en qui vous avez confiance :

  • fait pression sur vous pour que vous lui prêtiez de l'argent ou des biens;
  • détourne ou vole votre argent ou vos biens;
  • encaisse vos chèques sans votre autorisation;
  • imite votre signature;
  • abuse d'une procuration;
  • fait pression sur vous pour que vous fassiez un testament, modifiez votre testament ou signiez des documents juridiques que vous ne comprenez pas bien;
  • vit sous votre toit sans assumer la juste part des frais que vous demandez.

Pourquoi l'abus financier est-il si courant?

Malheureusement, l'abus financier est l'une des formes de mauvais traitements envers les aînés les plus répandues au Canada. Souvent, les aînés connaissent la personne qui les maltraite et ont confiance en elle. C'est un membre de la famille proche ou éloignée, un ami, un voisin, un fournisseur de soins ou un intervenant. L'abuseur peut dépendre de la personne âgée pour obtenir de l'argent, de la nourriture ou un endroit où vivre.

Qui sont les abuseurs?

Souvent, les aînés se font exploiter financièrement par une personne qu'ils connaissent ou qu'ils aiment. Dans ces cas là, certains aînés ne vont pas chercher de l'aide, car ils croient qu'ils doivent être loyaux envers leurs proches.

Qu'est-ce que je peux faire?

Il n'y a rien d'humiliant ni d'embarrassant dans le fait de confier à quelqu'un qu'une personne en qui vous avez confiance abuse de vous. Vous avez peut-être peur de devoir quitter votre maison ou votre communauté ou que votre abuseur se venge.

Vous pouvez obtenir de l'aide. Renseignez-vous en composant le 1 800 O-Canada (1-800-622-6232) ou en visitant le site Canada.ca/Aines.

Voici la liste des signes possibles d'abus financier

Apprenez les signes

  • Je me suis senti forcé de donner de l'argent ou d'acheter des choses dont je n'avais pas besoin ou que je ne voulais pas acheter.
  • Quelqu'un m'a pris de l'argent ou a encaissé mes chèques sans mon autorisation.
  • Quelqu'un m'emprunte souvent de l'argent sans me rembourser.
  • J'ai remarqué que de l'argent avait été retiré de mon compte de banque ou que des achats avaient été facturés sur ma carte de crédit sans que je sache pourquoi.
  • J'ai des retards de paiement pour des factures que je croyais avoir payées.
  • Quelqu'un m'a empêché de prendre mes propres décisions financières ou d'avoir accès à mon argent.
  • Quelqu'un n'a pas géré mes finances comme convenu.
  • Je me suis senti forcé de changer mon testament ou de signer des documents juridiques que je ne comprenais pas bien.
  • Je me suis senti forcé d'héberger quelqu'un ou de lui prêter ma voiture sans recevoir de juste compensation.

Protégez-vous

  • Gardez vos renseignements financiers et personnels dans un endroit sûr.
  • Vérifiez régulièrement vos comptes et vos documents juridiques.
  • Prenez note de vos transactions financières et des changements apportés à vos documents juridiques.
  • Lisez attentivement les contrats et les autres documents importants.
  • Si vous croyez être victime d'abus financier, parlez-en à un ami, à un membre de votre famille, à un professionnel des services sociaux ou de la santé, à un conseiller juridique ou financier, à un membre de votre groupe religieux ou aux autorités locales.
  • Obtenez les conseils juridiques d'un professionnel avant de signer tout document qui concerne votre maison ou d'autres biens.
  • Restez en contact avec divers amis et membres de votre famille pour éviter l'isolement.

N'oubliez pas que votre argent et vos biens vous appartiennent. Ils n'appartiennent ni à votre famille ni à toute autre personne.

Scénarios d'abus financier

Scénario du chèque

Mon fils m'a dit que, si je refusais de lui faire un chèque, il n'amènerait plus mes petits enfants me visiter. Comme je ne veux pas perdre contact avec ma famille, j'ai signé le chèque et le lui ai donné. Maintenant, il me demande plus d'argent.

Vous avez le droit de décider de la façon dont votre argent est dépensé. Si une situation vous rend mal à l'aise, faites confiance à votre instinct. Prenez le temps de réfléchir avant de prendre une décision financière.

Ce que vous devez savoir :

  • Personne ne devrait vous forcer à lui donner de l'argent.
  • Si vous vous retrouvez dans une situation qui vous rend mal à l'aise, parlez-en à une personne en qui vous avez confiance.

Scénario de fraude liée à la carte bancaire

Ma fille me demande parfois de lui prêter ma carte bancaire pour qu'elle puisse s'occuper de mes transactions bancaires pour moi. Sur mon relevé du mois dernier, il y avait des achats dans des boutiques de vêtements haute couture que je ne me rappelle pas avoir faits. Lorsque j'en ai parlé à ma fille, elle m'a simplement dit en riant que j'ai parfois quelques oublis; j'ai tout de même noté qu'elle porte de nouveaux vêtements.

Une fraude commise par un membre de votre famille est tout de même une fraude. Si une personne accumule des dettes à votre nom, vous pourriez devoir tout rembourser. Ces dettes pourraient également nuire à votre cote de crédit.

Ce que vous devez savoir :

  • Examinez tous les mois vos relevés de carte de crédit et de carte bancaire pour vérifier qu'il ne s'y trouve pas des dépenses que vous ne vous rappelez pas avoir faites. Vous êtes protégé contre les erreurs ou les fraudes, mais vous avez un certain temps seulement pour signaler tout problème.
  • Gardez vos cartes de crédit et votre carte bancaire dans un endroit sûr et ne révélez pas vos numéros d'identification personnel (NIP).

Scénario de fraude liée à un investissement

Mon voisin m'a parlé d'un investissement qui me permettrait de doubler mon argent à condition que j'investisse tout de suite. Je lui ai donc donné une grosse somme d'argent à investir. C'était il y a un an et je n'ai pas encore reçu un seul sou. Lorsque je lui pose des questions au sujet de l'investissement, il ne me répond pas.

À votre retraite, vous pourriez dépendre des revenus provenant de vos placements. Si quelqu'un vous parle d'une occasion de faire beaucoup d'argent rapidement et sans risque, posez lui des questions. Si cette occasion semble trop belle pour être vraie, c'est probablement le cas.

Ce que vous devez savoir :

  • Méfiez-vous de toute personne qui insiste pour que vous investissiez de l'argent immédiatement.
  • Restez sur vos gardes quand on vous promet de faire rapidement un profit.
  • Renseignez-vous et consultez un professionnel des finances avant d'investir.

Demandez de l'aide!

Si vous croyez être victime d'abus financier, demandez de l'aide. Si aucun membre de votre famille aucun ami proche ne peuvent vous aider, adressez vous à votre banque ou à votre caisse populaire, au centre pour aînés de votre région ou même à un fournisseur de soins ou à un professionnel de la santé pour obtenir des conseils et de l'aide.

Pour obtenir plus d'information et une liste de ressources offertes dans votre province ou territoire, composez le 1 800 O-Canada (1-800-622-6232) ou visitez le site Canada.ca/Aines.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :