Soutenir la classe moyenne

Aider les familles canadiennes de la classe moyenne à toutes les étapes de leur vie signifie que les parents, les enfants, les travailleurs et les aînés tirent parti d’un accès amélioré à des services et à des programmes de qualité. Tous les Canadiens méritent une chance réelle et juste de réussir, peu importe où ils vivent ou d’où ils viennent. Découvrez dès aujourd’hui un accès amélioré à vos prestations :

Vidéo : Soutenir la classe moyenne

Transcription - Vidéo Soutenir la classe moyenne

Nous aidons les familles de la classe moyenne canadienne à toutes les étapes de leur vie.

Quand un bébé naît, les parents ont le choix : en plus des prestations parentales standards, ils peuvent maintenant choisir de recevoir jusqu’à 61 semaines de prestations parentales prolongées partagées entre eux.

Et si l’enfant naît après le 17 mars 2019, s’ils se partagent le congé parental, les parents seront admissibles à cinq semaines supplémentaires de prestations parentales partagées.

Lorsque l’enfant est prêt à fréquenter un service de garde, les parents peuvent avoir accès aux 40 000 nouvelles places dans des services de garde abordables, de grande qualité, flexibles et pleinement inclusifs qui seront créées d’ici mars 2020.

Grâce à ces prêts annoncés dans le budget de 2017, les étudiants à temps partiel et à temps plein peuvent recevoir de l’aide financière pour payer leurs études dans un collège, une université ou un autre établissement postsecondaire agréé.

Les familles de la classe moyenne ont bénéficié d’une baisse d’impôt tandis que les Canadiens les plus riches, qui représentent 1 % de la population, doivent en payer un peu plus.

L’Allocation canadienne pour enfants est une aide non imposable qui permet à 9 familles canadiennes sur 10 de recevoir plus d’argent. Elle aide les parents à payer les frais associés aux activités sportives ou n’importe quels autres coûts importants pour les familles canadiennes.

Les adultes qui ont quitté l’école depuis 10 ans ou plus pourraient recevoir 1 600 $ de plus par année en subventions lorsqu’ils étudient dans un établissement postsecondaire.

De plus, une personne sans emploi peut retourner aux études pour suivre la formation dont elle a besoin pour trouver un nouvel emploi, sans craindre de perdre ses prestations d’assurance-emploi.

Quand un parent a subi un accident vasculaire cérébral et a besoin de soins pendant sa convalescence, son enfant est admissible à la prestation pour proches aidants d’adultes et pourrait prendre jusqu’à 15 semaines de congé pour prendre soin de son parent gravement malade.

En réduisant la période d’attente, qui passe de deux semaines à une semaine, les prestations d’assurance-emploi sont versées plus tôt. Grâce à cette mesure, les prestataires reçoivent une semaine de prestations de plus.

Quand les Canadiens commencent à planifier leur retraite, ils veulent être certains qu’ils pourront vivre dans la dignité. Le Régime de pensions du Canada, qui vient d’être bonifié, aidera, car il permettra aux travailleurs actuels de recevoir plus d’argent à leur retraite. Cela signifie des augmentations pouvant aller jusqu’à 50 % pour les Canadiens les plus jeunes.

L’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse et au Supplément de revenu garanti a été rétabli de 67 à 65 ans. Les Canadiens sont maintenant automatiquement inscrits à la pension de la Sécurité de la vieillesse et, s’ils sont admissibles, au Supplément, qui est rajusté en fonction du revenu annuel chaque année tant qu’ils présentent leur déclaration de revenus à temps.

Ce ne sont là que quelques exemples des investissements que nous avons faits pour améliorer la vie des Canadiens.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :