Message des ministres

De : Emploi et Développement social Canada

Titre officiel : Plan ministériel d’Emploi et Développement social Canada, 2018–2019

Nous sommes heureux de présenter le Plan ministériel 2018–2019 d’Emploi et Développement social Canada. Le plan de cette année décrit les mesures que prendra le Ministère pour donner suite aux priorités du gouvernement, notamment celles annoncées dans le budget de 2018, ainsi que pour s’assurer que chaque Canadien a une chance égale et juste de réussir.

Au cours de la dernière année, le Ministère a jeté des bases solides pour soutenir la classe moyenne et ceux qui travaillent fort pour en faire partie. Le gouvernement a annoncé qu’il indexera à l’inflation l’Allocation canadienne pour enfants à partir de 2018–2019, qu’il a assoupli les prestations parentales, de maternité et pour proches aidants du régime d’assurance-emploi, qu’il a amélioré l’accès à des services de garde d’enfants plus abordables et qu’il a continué de fournir un soutien important aux aînés.

À l’aube d’un nouvel exercice, nous comptons poursuivre le plan du gouvernement de renforcer la classe moyenne et l’économie. Pour améliorer l’égalité entre les sexes sur le marché du travail, nous proposons une nouvelle prestation parentale partagée d’assurance-emploi. La prestation permettra d’offrir des semaines supplémentaires de prestations parentales d’assurance-emploi lorsque les deux parents conviennent de partager le congé parental. Cette mesure favorisera une plus grande égalité lorsqu’il est question de garde d’enfants et de distribution des tâches non rémunérées dans la famille, tout en prévoyant une certaine latitude pour les retours au travail précoces. Nous nous emploierons également à faire en sorte que le régime d’assurance-emploi soit mieux adapté aux besoins du marché du travail en mettant en œuvre une stratégie qui succédera de façon permanente au projet pilote Travail pendant une période de prestations de l’assurance-emploi, qui prendra fin en août 2018. Nous appliquerons aussi les dispositions relatives au travail pendant une période de prestations aux prestations de maternité et de maladie de l’assurance-emploi afin que les Canadiens gardent leurs prestations au moment où ils en ont le plus besoin.

Pour améliorer les résultats des jeunes sur le marché du travail, nous consulterons des partenaires et des intervenants au sujet du renouvellement de la Stratégie emploi jeunesse. Dans le budget de 2018, le gouvernement propose un financement supplémentaire pour mettre en œuvre la Stratégie emploi jeunesse, notamment pour mobiliser les ressources nécessaires pour continuer de doubler le nombre de stages financés dans le cadre du programme Emplois d’été Canada. De plus, la nouvelle initiative Service jeunesse Canada aidera les jeunes Canadiens à changer les choses au sein de leur collectivité tout en acquérant une précieuse expérience de travail et de vie.

Nous proposons également de mettre en œuvre diverses initiatives visant à accroître la participation des Canadiens au marché du travail, tout particulièrement les femmes et les membres de groupes sous-représentés, et à faire en sorte qu’ils acquièrent les capacités nécessaires pour contribuer à l’économie de demain. Pour ce faire, nous prenons des mesures pour améliorer la représentation des femmes dans les métiers spécialisés, notamment en finançant une subvention incitative pour les femmes apprenties conçue pour encourager les femmes à faire carrière dans un métier à prédominance masculine, ainsi qu’un nouveau programme de préparation à la formation d’apprenti dont pourront également profiter les Autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes handicapées. Le budget de 2018 prévoit également un investissement pour soutenir le Fonds pour les femmes en construction afin d’attirer les femmes dans les métiers spécialisés et de les aider à réussir dans leur carrière.

Pour répondre aux besoins des Canadiens handicapés, nous adopterons une nouvelle loi fédérale sur l’accessibilité afin d’améliorer l’accessibilité en éliminant les obstacles de manière proactive et de favoriser l’inclusion et la participation de tous les Canadiens. Nous nous emploierons également à renforcer le cadre des droits de la personne pour les personnes handicapées en travaillant avec les gouvernements provinciaux et territoriaux à l’adhésion au Protocole facultatif à la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies.

Le Ministère continuera de former une main-d’œuvre plus résiliente et capable de s’adapter aux changements en mettant en place de nouvelles ententes de transfert relatives au marché du travail avec les provinces et les territoires. Afin de mieux aider les apprenants adultes à suivre des études et à perfectionner leurs compétences, la stratégie Action Compétences permettra d’assouplir les critères d’admissibilités aux bourses et aux prêts d’études canadiens, de présenter un projet pilote de trois ans pour offrir un financement accru aux apprenants adultes et d’inclure des mesures afin de mieux exploiter les mesures d’assouplissement du programme de l’assurance-emploi, et d’accroître les mesures existantes, pour aider les adultes sans emploi à conserver leurs prestations pendant qu’ils suivent une formation qu’ils paient eux-mêmes. Pour contribuer à combler l’écart au chapitre de l’emploi et du salaire que connaissent les Autochtones, le gouvernement propose dans le budget de 2018 d’investir un montant supplémentaire pour mettre sur pied le nouveau Programme de formation pour les compétences et l’emploi destiné aux Autochtones, en collaboration avec ses partenaires autochtones. Le Programme remplacera la Stratégie de formation pour les compétences et l’emploi destinée aux Autochtones. Au cours de la prochaine année, nous collaborerons avec des partenaires autochtones afin de mettre en œuvre le nouveau programme visant à améliorer l’accès à des mesures de soutien en matière de perfectionnement des compétences et d’emploi.

En juin 2016, le gouvernement a conclu un accord historique avec les provinces pour bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC). La bonification du RPC entrera progressivement en vigueur à compter de janvier 2019 et permettra aux Canadiens d’avoir plus d’argent à leur disposition au moment de leur retraite. Plus récemment, en décembre 2017, les gouvernements fédéral et provinciaux ont conclu une entente afin d’augmenter davantage les prestations du RPC (à partir de janvier 2019 également). Ces récentes améliorations aideront les parents qui s’absentent de leur travail pour prendre soin de jeunes enfants, de personnes qui souffrent d’une invalidité grave et prolongée et des survivants, surtout les gens de moins de 45 ans qui ont perdu leur époux.

Le gouvernement agit à titre de leader pour éliminer l’écart salarial entre les sexes en prônant plus de transparence, en vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi, et grâce à une loi sur l’équité salariale, qui fera en sorte que les femmes travaillant dans les secteurs sous réglementation fédérale reçoivent un salaire égal pour un travail de valeur égale. Le Programme du travail continuera de mettre en œuvre les récentes modifications apportées au Code canadien du travail qui accordent aux employés du secteur privé sous réglementation fédérale le droit de demander des conditions de travail souples, de nouveaux congés pour les familles et les personnes qui participent à des activités autochtones, ainsi que la limitation des stages non rémunérés et un nouveau système de sanctions administratives pécuniaires. Dans le cadre du budget de 2018, le gouvernement créera un cadre intégré unique pour protéger les employés sous réglementation fédérale contre le harcèlement et la violence en milieu de travail. De plus, le gouvernement propose des améliorations à la protection salariale pour les employés qui ont besoin d’argent à la suite de la déclaration de faillite de l’employeur.

Les Canadiens s’attendent à ce que les services offerts par le gouvernement soient de grande qualité, accessibles, sécuritaires et numériques. Conformément à son programme de transformation, EDSC a entrepris un examen du Tribunal de la sécurité sociale pour recueillir des renseignements précieux afin d’appuyer la mise en place d’un système de recours qui sera plus efficace, équitable et transparent et explore des approches modernes de la prestation de service, en commençant par l’assurance-emploi. Grâce à la modernisation du versement des prestations, le gouvernement améliorera l’accès des Canadiens aux services et aux prestations, notamment en accélérant les processus de réclamation, et prendra des mesures supplémentaires pour accélérer le traitement des demandes de prestations, la prestation de services et l’accès aux centres d’appel. Nous aiderons en particulier les Autochtones à accéder à une gamme complète de prestations fédérales, notamment l’Allocation canadienne pour enfants, le RPC et la Sécurité de la vieillesse, en déployant des efforts de sensibilisation auprès des collectivités autochtones et en réalisant des activités pilotes de sensibilisation destinées aux collectivités autochtones urbaines.

Nous avons hâte de continuer d’apporter des changements positifs dans la vie des Canadiens et de promouvoir la diversité, l’inclusion et l’équité dans tous nos programmes et services. Nous profiterons de cette occasion pour présenter nos résultats et nos réussites de cette manière ouverte et transparente.

Signé par :

  • L’honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député
    Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
  • L’honorable Patty Hajdu, C.P., députée
    Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail
  • L’honorable Kirsty Duncan, C.P., députée
    Ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :