Principaux risques : éléments qui pourraient miner notre capacité de réaliser nos plans et nos résultats

Titre officiel : Plan ministériel de 2017-2018 d'EDSC

Principaux risques

Risques Stratégie de réaction aux risques Lien avec les programmes du Ministère Lien avec les engagements énoncés dans la lettre de mandat ou avec les priorités ministérielles et gouvernementales

Il est possible qu'EDSC ne réponde pas aux attentes croissantes des Canadiens, soit d'obtenir des services gouvernementaux faciles d'accès, respectant les délais, précis, et efficients.

Mise en œuvre de la Stratégie de service.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Assurer un suivi et communiquer les progrès réalisés entourant les engagements du gouvernement du Canada.
  • Harmoniser les ressources et les priorités du Ministère afin d'obtenir les résultats que la population mérite.
  • Faire en sorte que les mesures de rendement et la rétroaction des Canadiens orientent notre travail.
  • Travailler avec la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement afin d'établir des normes de services transparentes pour faire en sorte que les Canadiens et les Canadiennes touchent rapidement les prestations auxquelles ils ont droit.

Priorités ministérielles :

  • Élaborer et mettre en œuvre une infrastructure et des plates-formes de TI modernes qui permettent de diffuser l'information de façon efficace et efficiente et en temps opportun dans l'ensemble de l'organisation.
  • Les clients peuvent obtenir tous les services par le libre-service numérique.
  • Tous les modes de prestation permettent aux clients d'accéder sans heurt aux services regroupés et connectés.
  • Les clients bénéficient de services rapides, précis et de grande qualité.
  • Les besoins des clients sont anticipés.

Le Ministère a mis en œuvre l'initiative de gestion du portefeuille des applications pour gérer l'ensemble de plates-formes et d'applications de TI qui facilitent la prestation de services.

Il est possible que le Ministère ne soit pas en mesure de réaliser efficacement le programme actuel du gouvernement et les initiatives de transformation du Ministère tout en assurant la prestation continue des services.

Planification des travaux pour les principales initiatives d'amélioration des services grâce à la Stratégie de service d'EDSC.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Pour s'assurer que la prestation des services et des programmes demeure non-interrompue, le Ministère demeure engagé à renforcer la planification de la continuité des services sur le plan des activités et de la TI.

Mettre en œuvre diverses initiatives de gestion du changement.

Pour assurer la transformation efficace de la prestation de services, le gouvernement a mis en place la Direction générale de la transformation et de la gestion intégrée des services (DGTGIS), afin de diriger les initiatives de modernisation dans l'ensemble du Ministère. La DGTGIS sera également chargée d'assurer le versement continu et uniforme des prestations de base aux Canadiens par l'entremise du nouveau groupe des Services de versement des prestations.

Gestion des partenariats et des fournisseurs.

Il est possible que des employés du Ministère ou des tiers consultent, utilisent, communiquent ou éliminent par inadvertance ou de façon inappropriée les renseignements personnels et de nature délicate que détient EDSC.

Examiner les pratiques actuelles de protection des renseignements personnels et de sécurité pour s'assurer que l'information de nature délicate est protégée comme il se doit.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Relever la barre en matière d'ouverture et de transparence au sein du gouvernement.

Priorités ministérielles :

  • Gérer l'information et les données afin de voir à ce qu'elles soient utilisables et accessibles horizontalement dans l'ensemble du Ministère, selon les besoins.

Formation des employés sur le traitement adéquat de l'information délicate.

Mettre en œuvre une stratégie plus vaste de gestion des renseignements personnels et de nature délicate.

Optimiser l'utilisation des données; plus particulièrement, nommer le premier agent principal des données afin d'améliorer la gestion et l'utilisation des données.

Il est possible que la gestion actuelle de l'information ainsi que les outils, les procédures et les pratiques ne suivent pas le rythme de la croissance de l'information électronique et de la demande accrue pour cette information, ce qui pourrait engendrer des difficultés pour trouver de l'information et y avoir accès, ou encore générer des renseignements incomplets ou fournis en dehors des délais prescrits ainsi que le dédoublement des travaux à l'appui du processus décisionnel de la haute direction.

Faire progresser le Programme de sécurité de la technologie de l'information (2013‑2017) pour gérer l'information.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Relever la barre en matière d'ouverture et de transparence au sein du gouvernement.

Priorités ministérielles :

  • Gérer l'information et les données afin de voir à ce qu'elles soient utilisables et accessibles horizontalement dans l'ensemble du Ministère, selon les besoins.
  • Mettre l'accent sur un processus systématique pour convertir les données brutes en renseignements utilisables pour la prise de décisions et la gestion des connaissances.

Élaborer et mettre en œuvre une stratégie de conservation et de disposition des documents.

Élaborer et mettre en œuvre GCDOCS.

Il est possible que le Ministère ne puisse maintenir un effectif suffisant ou attirer des employés qualifiés possédant les compétences requises pour combler les besoins actuels et futurs de l'organisation.

Mettre en œuvre les grands principes de la Stratégie de l'effectif du Ministère (c'est-à-dire placer les bonnes personnes au bon endroit et au bon moment, veiller au perfectionnement du personnel, favoriser la productivité de l'effectif).

En 2017-2018, la priorité du gouvernement consistera à accroître la capacité de la haute direction, à mettre en œuvre des mesures critiques recommandées dans le Cadre sur la santé mentale, et à utiliser de façon stratégique les programmes de perfectionnement et des approches d'embauche novatrices.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Assurer un suivi et communiquer les progrès réalisés entourant les engagements du gouvernement du Canada.
  • Harmoniser les ressources et les priorités du Ministère afin d'obtenir les résultats que la population mérite.

Il est possible que les grands projets dépassent le budget prévu, subissent des retards importants ou ne soient pas terminés dans les délais prévus.

Améliorer les capacités de gestion et de planification de projets des principales initiatives de prestation de services.

Fournir de la formation et du soutien en matière de gestion de projet aux employés des services habilitants et d'autres secteurs clés.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.

Priorités ministérielles :

  • Renforcer la planification et le rendement en poursuivant l'intégration et l'utilisation de l'architecture opérationnelle et de la schématisation des processus opérationnels à l'échelle de l'organisation.

Continuer à favoriser l'utilisation des outils de gestion de projets existants, comme le Système d'information sur la gestion de projets (SIGP) afin de donner des renseignements en temps réel sur l'état des projets, les échéanciers et les dépenses.

Mettre au point un modèle de perfectionnement des compétences pour les gestionnaires de projet.

Il est possible que les grands projets d'investissement du Ministère (p. ex. remplacer l'infrastructure de TI, les systèmes et les plates-formes désuets) ne soient pas utilisés de façon optimale pour atteindre les objectifs opérationnels.

Améliorer la gestion des investissements afin de simplifier les grands projets et initiatives, en :

  • Établir un groupe consultatif sur les investissements se servant des pratiques exemplaires de l'industrie pour créer une approche visant à établir les priorités et à évaluer la capacité d'entreprendre de grands projets d'investissement.
  • Créer et mettre en œuvre un Cadre de réalisation des avantages pour mesurer et décrire les avantages des grands projets d'investissement.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Harmoniser les ressources et les priorités du Ministère afin d'obtenir les résultats que la population mérite.

Priorités ministérielles :

  • Renforcer la planification et le rendement en poursuivant l'intégration et l'utilisation de l'architecture opérationnelle et de la schématisation des processus opérationnels à l'échelle de l'organisation.

Il existe un risque qu'EDSC ne soit pas en mesure d'atteindre les objectifs ou les résultats attendus établis dans la Politique sur les résultats du Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT), limitant ainsi sa capacité à atteindre les résultats et à les communiquer de manière efficace aux Canadiens.

Créer, grâce à des consultations à l'échelle du Ministère, un Cadre ministériel sur les résultats qui contiendrait les principales responsabilités du Ministère et mesurerait, les résultats.

Préparer des profils de l'information sur le rendement solides pour chaque programme d'EDSC, afin de s'assurer que les renseignements sur les programmes sont adéquats pour faciliter la production de rapports ministériels.

Apporter des changements aux systèmes de gouvernance et de surveillance afin d'appuyer la mise en œuvre de la politique : nomination d'un agent en chef des résultats et de l'exécution et mise en place du Comité de la mesure du rendement et de l'évaluation, aux fins d'orientation et de surveillance.

Ce risque horizontal concerne tous les programmes et services du Ministère.

Engagements énoncés dans la lettre de mandat :

  • Offrir des résultats concrets et un gouvernement professionnel aux Canadiens et aux Canadiennes.
  • Mettre l'accent sur les résultats.
  • Assurer un suivi des progrès sur les engagements pris et en rendre compte; évaluer l'efficacité des travaux réalisés par EDSC; harmoniser les ressources et les priorités afin d'obtenir des résultats pour les Canadiens.
  • La mesure du rendement, la présentation de preuves et la rétroaction des Canadiens seront la pierre angulaire de notre travail.

Priorités ministérielles :

  • Continuer d'améliorer le processus ministériel de planification intégrée en peaufinant le cadre stratégique du Ministère et en le mettant en application, ainsi qu'en simplifiant le processus de planification et de rendement et en intégrant un outil de gestion de la planification et du rendement.

La plupart des tendances internes et externes énumérées à la section « Contexte opérationnel » sont aussi des facteurs de risques organisationnels pour EDSC. Plus précisément, les attentes croissantes en matière de prestation de services et les nombreuses initiatives de modernisation simultanées au sein du Ministère visant à améliorer la prestation de services et l’exécution des programmes influent sur les principaux risques du Ministère et sur les réactions à ces risques. De plus, le recours à des partenaires externes, la protection des renseignements personnels, les capacités de gestion de projet défaillantes et le besoin d’assurer une plus grande maturité dans la gestion des investissements sont également des questions abordées dans le contexte opérationnel d’EDSC.

En réponse à ces questions, EDSC favorisera une vision de la prestation de services axée sur le client en faisant progresser son programme de transformation visant à moderniser et à améliorer la conception et la prestation de services aux Canadiens, tout en veillant à ce que les données privées soient protégées et sécurisées. Une gouvernance efficace, la mise en œuvre de stratégies d’amélioration des services pour les principaux programmes législatifs, une planification rigoureuse de l’effectif, le renforcement des capacités de gestion de projet et de la gestion de la protection des renseignements personnels ainsi que le remplacement des applications de TI existantes sont autant de mesures en cours pour produire des résultats concrets pour la population canadienne et faire progresser le programme du gouvernement du Canada. Le Ministère a également nommé le premier agent principal des données du gouvernement fédéral, afin de favoriser l’apport d’améliorations au chapitre de la planification, de l’élaboration, de la gestion et de l’utilisation de l’actif de données du Ministère pour en maximiser la valeur opérationnelle, conformément aux engagements pris par le gouvernement visant à mettre la barre plus haute pour ce qui est de l’ouverture et de la transparence, et d’accorder une importance particulière aux clients qu’il sert et à l’intérêt du public.

Afin de s’assurer que ces réactions aux risques sont efficaces, EDSC continue de renforcer la capacité de gestion du risque, de sorte que :

  • l’examen des risques est incorporé au processus décisionnel à tous les niveaux de l’organisation;
  • la gestion des risques est un processus continu, plutôt qu’un événement annuel;
  • la détermination et l’évaluation des risques sont fondées sur des données probantes;
  • la mise en œuvre de mesures d’atténuation des risques fait l’objet d’un suivi;
  • l’efficacité des mesures d’atténuation des risques est mesurée;
  • l’efficacité de la détermination et des évaluations des risques est fondée sur des données probantes;
  • toutes les directions générales et les régions du Ministère suivent une approche normalisée en matière de risque qui comprend la prise en considération de l’information sur les risques fonctionnels.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :