Document d’information: Vers un chez-soi

Document d'information

Vers un chez-soi

La stratégie Vers un chez-soi vise à soutenir les objectifs de la Stratégie nationale sur le logement, et plus particulièrement, venir en aide aux Canadiens les plus vulnérables afin qu’ils puissent conserver un logement sécuritaire, stable et abordable, mais aussi réduire l’itinérance chronique de moitié à l’échelle nationale d’ici 2027-2028. Vers un chez-soi place les communautés au premier plan afin de s’attaquer à l’itinérance. Bien que l’approche Logement d’abord demeure le modèle privilégié par le gouvernement du Canada et qu’il s’agisse d’un outil efficace pour réduire l’itinérance, nous avons choisi de donner aux communautés une plus grande souplesse quant à la manière de disposer de leur financement pour répondre aux besoins locaux, notamment ceux des populations plus vulnérables, comme les jeunes, les communautés LGBTQ2, les femmes fuyant la violence, les anciens combattants et les personnes handicapées.

Consultations au sujet de la conception du nouveau programme fédéral de lutte contre l’itinérance

Au cours de la dernière année, le gouvernement du Canada a consulté les intervenants, les provinces, les territoires, les partenaires autochtones et des personnes ayant vécu dans l’itinérance au sujet de la façon de moderniser le programme afin de mieux prévenir et réduire l’itinérance dans l’ensemble du Canada. Ces consultations, guidées par un comité consultatif composé d’experts et d’intervenants dans le domaine de l’itinérance, étaient présidées par le secrétaire parlementaire (Logement et Affaires urbaines), Adam Vaughan, et elles ont été menées dans le cadre de dix tables rondes à l’échelle du pays.

Du 17 juillet au 15 septembre 2017, le gouvernement a également tenu un sondage en ligne accessible à tous les Canadiens et à tous les organismes pour recueillir des idées et des suggestions sur la façon de prévenir et de réduire l’itinérance au Canada.

Tout au long des activités de consultation menées en 2017, le gouvernement a écouté le point de vue d’une gamme variée de personnes, d’organismes et de partenaires de l’ensemble du pays sur la façon d’améliorer la lutte contre l’itinérance. Le document Mobilisation sur la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance – Rapport sur ce que nous avons entendu 2018 présente les points saillants des commentaires reçus tout au long des activités de consultation. Le 18 mai 2018, le gouvernement a publié le rapport final du comité consultatif sur l’itinérance et le document Mobilisation sur la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance – Rapport sur ce que nous avons entendu 2018.

Faits saillants de la stratégie Vers un chez-soi

Accroître la portée de la stratégie

Du début à la fin du processus de consultation, le gouvernement a entendu que le plus grand atout de la stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance est la nature communautaire du programme. Dans le cadre de Vers un chez-soi, le gouvernement va poursuivre dans la même direction et accroître la portée de la stratégie. De nouvelles communautés s’ajouteront dans le cadre d’un processus de demande qui sera lancé dans le courant de l’année. Ce changement n’aura aucune incidence sur le financement reçu par les 61 communautés désignées actuelles, qui ne diminuera pas.

Offrir plus de souplesse aux communautés selon une approche fondée sur les résultats

Le gouvernement du Canada sait que le fait de fournir d’abord un logement indépendant et permanent aux personnes, puis de leur apporter un soutien et des services supplémentaires, est un moyen éprouvé de réduire l’itinérance. Ce type d’approche continuera d’être une priorité dans toutes les communautés, mais les intervenants et les partenaires communautaires nous ont dit qu’une plus grande souplesse d’utilisation du financement était nécessaire.

Faisant fond sur l’adoption du programme Logement d’abord comme étant une pratique exemplaire, le gouvernement collaborera avec les communautés à l’élaboration et à la mise en place de plans d’un système basé sur les données pour obtenir des résultats concrets. Cette nouvelle approche axée sur les résultats donnera aux communautés plus de souplesse pour trouver, mettre à l’essai et appliquer des solutions novatrices et des pratiques fondées sur les faits qui mènent à des résultats pour les Canadiens vulnérables, notamment la Stratégie nationale en matière de logement qui vise à réduire de 50 % l’itinérance chronique, de même que des mesures de prévention pour les communautés à risque de tomber dans l’itinérance. Cela permettra de prendre les décisions où elles devraient être prises, soit à l’échelle locale, et d’offrir aux communautés une plus grande souplesse pour répondre aux priorités locales, notamment l’utilisation des approches de type Logement d’abord, la prévention de l’itinérance, ainsi que des programmes qui répondent aux besoins des différentes populations vulnérables (par exemple, les jeunes, les femmes et les enfants fuyant la violence, les groupes raciaux et les anciens combattants) pour lesquelles les investissements dans des approches de type Logement d’abord devraient être complétés par d’autres investissements et mesures de soutien.

Lutter contre l’itinérance chez les populations autochtones

Conformément aux recommandations du Comité consultatif sur l’itinérance, le gouvernement reconnaît la nécessité de s’attaquer à la représentation disproportionnée des Autochtones parmi les sans-abri au Canada. Même si les Autochtones sont admissibles aux services de tous les volets de financement du programme, dans le cadre de Vers un chez-soi, le gouvernement augmentera les fonds consacrés aux initiatives de lutte contre l’itinérance dirigées par les Autochtones afin que leur soient offerts de services appropriés sur le plan culturel.

Combattre l’itinérance dans les territoires

Dans la stratégie Vers un chez-soi, un nouveau volet sur l’itinérance dans les territoires sera créé, en combinant les volets régionaux de financement existants en une seule enveloppe. Ce volet sera également  communautaire, tout en offrant plus de souplesse quant à la façon d’utiliser le financement pour s’attaquer aux problèmes d’itinérance propres aux territoires.

Mise en place d’un accès coordonné

De plus, dans le cadre de la stratégie Vers un chez-soi, l’accès coordonné sera une priorité. Cela aidera les communautés à adopter une approche plus systémique et coordonnée pour s’attaquer à l’itinérance. Afin de soutenir cette transformation, du financement fédéral sera mis à la disposition des communautés désignées afin de les aider à mettre en place un accès coordonné, notamment en mettant en place l’infrastructure informatique nécessaire. L’adoption d’une optique fédérale pour cette approche était l’une des recommandations clés du Comité consultatif sur l’itinérance. L’objectif de l’accès coordonné est d’aider les communautés à assurer l’équité, à donner la priorité aux personnes qui ont le plus besoin d’aide et à fournir, de manière plus rationalisée et coordonnée, des logements et des services qui correspondent aux besoins des personnes. Ces mesures entraîneront de meilleurs résultats autant pour les personnes que pour les communautés dans leur ensemble. Plusieurs communautés canadiennes ont déjà accompli des progrès en ce sens.

Cette transition vers l’accès coordonné permettra également aux communautés de recueillir des données plus détaillées sur leur population locale de sans-abri. À la longue, les communautés seront en mesure d’établir une base de référence qui permettra de mesurer les progrès accomplis vers des objectifs importants, tels que la réduction de l’itinérance chronique. Ainsi, elles seront en mesure de déterminer les tendances afin de célébrer leurs réalisations et de cerner les aspects qui doivent être améliorés.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :