La bonification de l’Allocation canadienne pour enfants permettra aux familles de la classe moyenne d’obtenir plus d’argent

Communiqué de presse

Les paiements de l’Allocation canadienne pour enfants bonifiée commencent maintenant

Le 17 juillet 2019                 London (Ontario)                       Emploi et Développement social Canada

Une des grandes priorités du gouvernement du Canada est d’aider les familles canadiennes de la classe moyenne à offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie. C’est pourquoi, en juillet 2018, l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) a été augmentée, deux ans avant la date prévue, pour qu’elle suive l’évolution du coût de la vie. L’ACE cible les familles de la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie. Elle représente actuellement plus d’argent pour neuf familles sur dix par comparaison avec les programmes précédents de prestations pour enfants.

Aujourd’hui, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé qu’à partir de maintenant, l’ACE augmentera en fonction du coût de la vie. Ainsi, pour l’année de prestations 2019-2020, l’allocation maximale passera à 6 639 $ par enfant de moins de 6 ans et à 5 602 $ par enfant de 6 à 17 ans.

Par exemple, une mère seule ayant deux enfants âgés de moins de 6 ans et un revenu de 30 000 $ recevra 286 $ non imposables de plus lors de la prochaine année de prestations. Il s’agit d’un montant maximal de 13 278 $ par année.

Grâce à l’ACE, les parents disposent de plus d’argent pour payer des choses comme des aliments sains, des programmes de sport et des leçons de musique à leurs enfants. En augmentant l’ACE, on s’assure que celle-ci continue à offrir à toutes les familles canadiennes une chance égale de réussir.

Citations

« L’annonce faite aujourd’hui signifie plus d’argent dans les poches des parents canadiens, soit jusqu’à 143 $ non imposables de plus par enfant. Des parents m’ont fait part de l’importance qu’a ce montant lorsque le budget familial est déjà serré et que leur fils a une poussée de croissance ou qu’ils doivent payer les frais du camp de jour de leur fille. L’augmentation de l’ACE démontre une fois de plus le rôle essentiel que joue notre gouvernement lorsqu’il s’agit de soutenir les familles qui en ont vraiment le plus besoin. »
– L’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

« En ce troisième anniversaire de l’Allocation canadienne pour enfants, nous célébrons l’aide apportée aux familles dans des situations où un peu d’argent supplémentaire fait vraiment changer les choses. La déclaration de revenu permet d’obtenir des prestations et des crédits, et nous continuerons de permettre aux Canadiens d’avoir accès plus facilement aux mesures de soutien auxquelles ils ont droit. »
– L’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national

« L’anniversaire que nous célébrons aujourd’hui et l’augmentation de l’ACE constituent une autre étape en vue de s’assurer que tous les enfants de London ont de meilleures possibilités de réussir. »
– Kate Young, députée de London-Ouest

« À partir du premier jour, nous avons déployé de grands efforts en vue d’offrir aux parents, ici à London, plus d’argent pour les aider à supporter les coûts élevés que comporte l’éducation des enfants, et trois ans plus tard, je constate avec fierté que nous avons atteint cet objectif. »
– Peter Fragiskatos, député de London-Centre-Nord

Faits en bref

  • Plus de 1,3 million de familles en Ontario ont reçu près de 9 milliards de dollars au titre de l’ACE au cours de l’année de prestations 2017-2018.

  • L’ACE a eu des répercussions positives sur le revenu des familles, et elle a largement contribué à réduire la pauvreté chez les enfants. En 2017, 278 000 enfants de moins vivaient dans la pauvreté par rapport à 2015.

  • La déclaration de revenu permet d’obtenir des prestations et des crédits, y compris l’ACE. Plus de 29 millions de déclarations ont été produites pour la période de production des déclarations de revenu de 2018.

  • L’augmentation des paiements de l’ACE entre en vigueur immédiatement, et des changements ont aussi été apportés afin de simplifier et de clarifier le formulaire de demande de l’ACE. Ce changement a été apporté à la suite d’une longue consultation visant à s’assurer que tous les parents canadiens qui en ont le plus besoin peuvent avoir accès plus facilement aux prestations et aux crédits auxquels ils ont droit.

  • Dans l’ensemble du Canada, plus de 3,7 millions de familles ont reçu plus de 23 milliards de dollars en paiements annuels de l’ACE entre juillet 2017 et juin 2018.

  • Le Fonds monétaire international, la Banque du Canada et d’autres experts ont reconnu que l’ACE joue un rôle essentiel pour renforcer la classe moyenne du Canada.

  • Voici des exemples de ce que les nouveaux taux d’indexation représenteront pour l’année de prestations 2019-2020 à venir :

    • Une famille monoparentale ayant un enfant âgé de moins de 6 ans et gagnant 25 000 $ bénéficiera d’un montant additionnel de 143 $, pour un nouveau montant annuel de 6 639 $ en prestations.
    • Une famille biparentale ayant deux enfants de 4 et 9 ans et gagnant 55 000 $ recevra 354 $ de plus, pour un nouveau montant annuel de 9 017 $ en prestations.
    • Une famille biparentale ayant deux enfants de moins de 6 ans et gagnant 90 000 $ bénéficiera d’un montant additionnel de 263 $, pour un nouveau montant annuel de 7 090 $ en prestations.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Valérie Glazer
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Jean-Yves Duclos, C.P., député
Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
819-654-5546

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :