Le gouvernement du Canada souligne la Semaine de l’épargne-études du 17 au 23 novembre 2019

Communiqué de presse

Le 15 novembre 2019                 Gatineau (Québec)             Emploi et Développement social Canada

La Semaine de l’épargne-études, qui se déroule du 17 au 23 novembre 2019, est une semaine nationale qui vise à encourager les Canadiens à commencer à épargner tôt pour les études postsecondaires d’un enfant.

La prospérité économique future du Canada repose sur les jeunes d’aujourd’hui, alors il est essentiel qu’ils aient l’éducation et l’expérience dont ils ont besoin pour se préparer aux emplois de demain. Pour cette raison, le gouvernement du Canada offre plusieurs mesures incitatives à l’épargne afin de rendre les études postsecondaires plus abordables pour plus de Canadiens.

Les familles peuvent bénéficier de milliers de dollars en mesures incitatives qu’offre le gouvernement, et cela commence par l’ouverture d’un Régime enregistré d’épargnes-études (REEE). Lorsqu’un REEE est ouvert au nom d’un enfant, le gouvernement du Canada y verse un montant complémentaire par l’entremise de la Subvention canadienne pour l’épargne-études. De plus, grâce au Bon d’études canadien, les familles peuvent être admissibles à recevoir de l’argent dans le REEE de leur enfant sans y avoir cotisé personnellement.

Faits en bref

  • N’importe qui peut ouvrir un REEE pour épargner en vue des études postsecondaires d’un enfant : un parent, un grand-parent, un ami de la famille, un parent de famille d’accueil, ou un responsable public.

  • Grâce aux REEE, l’argent fructifie à l’abri de l’impôt. Ce sont les seuls comptes d’épargne qui attirent les mesures incitatives à l’épargne-études du gouvernement du Canada, à savoir :

    • le Bon d’études canadien, qui offre jusqu’à 2000 $ dans un REEE pour les enfants admissibles de familles à faible revenu qui sont nés en 2004 ou après et ce, jusqu’à l’âge de 15 ans, sans avoir à y cotiser personnellement;
    • la Subvention canadienne pour l’épargne-études qui ajoute de 20 à 40 % des contributions personnelles au REEE pour les enfants admissibles, selon le revenu familial et le montant cotisé.
  • L’argent épargné dans le REEE ne sert pas uniquement à payer les frais de scolarité; il peut aussi servir à couvrir d’autres dépenses, comme de livres, des outils, le loyer et le transport.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :