Les gouvernements du Canada et de l’Ontario annoncent un soutien additionnel pour des services d’apprentissage et de garde de qualité pour les jeunes enfants dans toute la province

Communiqué de presse

Le 3 septembre 2020              Toronto (Ontario)              Emploi et Développement social Canada

Les gouvernements du Canada et de l’Ontario travaillent en étroite collaboration pour faire en sorte que les familles aient accès aux services d’apprentissage et de garde de grande qualité, sûrs et abordables dont les jeunes enfants ont besoin pour s’épanouir.

Aujourd’hui, le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Ahmed Hussen, et le ministre de l’Éducation de l’Ontario, l’honorable Stephen Lecce, ont annoncé un soutien accru en faveur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants, dans cadre de l’Accord Canada-Ontario sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants, qui sera en vigueur pendant un an.

L’Accord prévoit un investissement près de 147 millions de dollars en 2020-2021 en faveur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants en Ontario. En raison des circonstances extraordinaires entourant la pandémie de COVID-19, l’Ontario allouera le financement reçu grâce à cet accord à des mesures à court terme visant à réduire au minimum l’impact de l’éclosion du virus dans le système ontarien des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants. Plus particulièrement, la province aidera à financer les frais de fonctionnement de fournisseurs accrédités de services de garde d’enfants et aux centres EarlyOn. Cette initiative correspond au plan de durabilité de l’Ontario et au plan de réouverture des services de garde, qui continue de soutenir les enfants, les partenaires du milieu de la garde d’enfants et le personnel.

Cet accord s’appuie sur l’engagement commun du Cadre multilatéral d’apprentissage et de garde des jeunes enfants et souligne les besoins et priorités uniques de l’Ontario en la matière, y compris ceux résultant de la pandémie de COVID‑19. L’Accord fait en sorte que le financement continue d’être disponible pour soutenir les programmes et services de garde d’enfants pour les familles ontariennes en 2020-2021.

De plus, le gouvernement du Canada a récemment annoncé un investissement de 625 millions de dollars pour remédier à la baisse de la disponibilité des services de garde et répondre aux besoins uniques engendrés par la pandémie partout au Canada, par l’intermédiaire de l’Accord sur la relance sécuritaire. Cette année, le gouvernement du Canada consacrera près 1,2 milliard de dollars au total à l’apprentissage et à la garde des jeunes enfants partout au pays.

Citations

« La garde d’enfants n’est pas une commodité, c’est une nécessité. Le développement intellectuel, émotionnel et physique de nos enfants repose essentiellement sur des expériences d’apprentissage de bonne qualité. Le gouvernement est heureux de continuer de collaborer avec le gouvernement de l’Ontario pour faire en sorte que les jeunes enfants et les familles ontariennes aient tous équitablement accès aux services d’apprentissage et de garde de qualité dont ils ont besoin pour s’épanouir. »
-
L’honorable Ahmed Hussen, ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social

« Nous investissons davantage dans la garde d’enfants pour nous assurer que ce service est sûr, accessible et abordable pour les mères et les pères qui travaillent. Cet accord fera en sorte que le versement des fonds se poursuive pour que la garde d’enfants demeure disponible pour les parents au moment de leur retour au travail, aujourd’hui, et dans l’avenir. »
– L’honorable Stephen Lecce, ministre de l’Éducation de l’Ontario

Faits en bref

  • Pour les familles canadiennes, les services de garde d’enfants abordables et de haute qualité sont plus qu’une commodité – ils sont un besoin. Les gouvernements du Canada et de l’Ontario veillent à ce que tous les enfants aient le meilleur départ possible dans la vie.

  • Le gouvernement fédéral a conclu des accords bilatéraux avec tous les territoires et provinces, leur fournissant ainsi 1,2 milliard de dollars sur une période de trois ans débutant en 2017-2018.

  • Ces investissements massifs dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants ont permis de créer, à l’échelle nationale, près de 40 000 places abordables additionnelles en garderie avant la pandémie de COVID-19.

  • Le gouvernement fédéral travaille maintenant avec chacun des autres gouvernements pour négocier des accords bilatéraux qui permettront l’octroi de 400 millions de dollars en 2020-2021. Ce financement continuera de soutenir le secteur de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants et fera fond sur les réussites antérieures.

  • Le gouvernement de l’Ontario est déterminé à améliorer l’accès à des places abordables, inclusives et de haute qualité en service de garde, particulièrement pour les familles ayant un faible revenu, les familles autochtones, les familles monoparentales, les familles dans les collectivités mal desservies, les parents qui ont des horaires de travail non standards, et les familles avec des enfants ayant des capacités diverses.

  • Le gouvernement de l’Ontario reconnaît les nombreux défis posés par la pandémie de COVID-19 pour le secteur de la garde d’enfants, et allouera le finacement reçu dans le cadre de cet accord à la réouverture de ce service.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Jessica Eritou
Cabinet de l’honorable Ahmed Hussen, C.P., député

Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social
jessica.eritou@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Caitlin Clark
Cabinet de l’honorable Stephen Lecce
Ministre de l’Éducation de l’Ontario

caitlin.clark@ontario.ca


Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada

819-994-5559

media@hrsdc-rhdcc.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter

Détails de la page

Date de modification :