Rapport de contrôle et d’évaluation de l’assurance-emploi pour l’exercice financier commençant le 1er avril 2016 et se terminant le 31 mars 2017
Faits saillants

Le Rapport de contrôle et d'évaluation de l'assurance-emploi présente une analyse de l'impact et de l'efficacité des prestations et des autres soutiens offerts en vertu de la Loi sur l'assurance-emploi pour l'exercice financier commençant le 1 avril 2016 et se terminant le 31 mars 2017 (également appelé exercice financier visé ou EF1617). Les faits saillants que voici se rapportent à cette période ou traduisent les changements observés entre l'EF1516 et l'EF1617.

La croissance de l'économie et de l'emploi au Canada s'est améliorée durant l'EF1617 comparativement à l'exercice précédent, malgré les effets persistants du recul des prix mondiaux des produits de base dans les provinces et les territoires qui sont davantage dépendants des produits de base.

  • Le produit intérieur brut réel a progressé de 1,7 % au cours de l'EF1617, ce qui a fait suite au plus faible taux de croissance enregistré depuis la récession de 2008 à 2009 (+0,7 % pour l'EF1516). La croissance économique s'est accélérée au cours de l'EF1617 en raison de l'augmentation des dépenses de consommation à l'intérieur du pays qui s'explique par une augmentation plus rapide de l'emprunt par rapport aux revenus, menant à un endettement sans précédent des ménages canadiens durant l'EF1617.
  • Même si le taux de chômage national a diminué légèrement de 0,1 point de pourcentage, pour s'établir à 6,9 % durant l'EF1617, la Colombie-Britannique a enregistré le plus bas taux de chômage (5,7 %) parmi toutes les provinces, alors que le Québec a connu son plus bas taux jamais enregistré (6,8 %).
  • Au niveau national, l'emploi a augmenté de 1,0 % par rapport à l'EF1516, témoignant des croissances importantes en Colombie-Britannique (+3,4 %), au Québec (+1,3 %) et en Ontario (+1,1 %).

Le nombre de nouvelles demandes de prestations régulières d'assurance-emploi établies a diminué et le montant versé en prestations a augmenté comparativement à l'exercice précédent.

  • Au cours de l'EF1617, 1,3 million de nouvelles demandes de prestations régulières ont été établies, soit une diminution de 7,7 % par rapport à l'exercice financier précédent. Ce déclin est attribuable en partie à la diminution du nombre de demandes de prestations établies en Ontario, en Colombie-Britannique et au Québec suite à la tendance à la hausse de l'emploi observée dans ces régions.
  • Le montant total des prestations régulières versées a grimpé de 4,5 % à 12,7 milliards de dollars. Cette augmentation peut s'expliquer en partie par la prolongation temporaire des prestations régulières d'assurance-emploi dans les régions touchées par la baisse des prix des produits de base, qui ont totalisé 998,4 millions de dollars pour l'EF1617.

Le taux d'admissibilité aux prestations régulières a augmenté en 2016 après avoir diminué au cours des deux dernières années.

  • Parmi les chômeurs qui avaient cotisé à l'assurance-emploi au cours des 12 mois précédents et qui avaient un motif de cessation d'emploi valable, 85,4 % étaient admissibles aux prestations régulières de l'assurance-emploi en 2016, soit une augmentation de 2,6 points de pourcentage par rapport au taux de 82,8 % enregistré en 2015.
  • Le taux d'admissibilité chez les hommes a augmenté par rapport à l'année précédente, passant de 82,0 % en 2015 à 87,2 % en 2016. Le taux d'admissibilité chez les femmes a diminué pour s'établir à 81,6 % en 2016 comparativement à 84,3 % en 2015.

Le nombre de nouvelles demandes de prestations pour travail partagé établies a chuté considérablement.

  • Le nombre de nouvelles demandes pour travail partagé établies a diminué de 41,8 %, passant d'un peu plus de 20 500 demandes durant l'EF1516 à 11 900 demandes au cours de l'EF1617, ce qui témoigne du redressement de la conjoncture observé au cours de la période visée. À l'échelle du pays, environ 43,4 millions de dollars ont été versés en prestations pour travail partagé pour l'EF1617.

Le nombre de nouvelles demandes de prestations spéciales établies et le montant total des prestations spéciales versées ont augmenté comparativement à l'exercice précédent. Les prestations de compassion ont affiché la hausse la plus importante.

  • Le nombre de nouvelles demandes de prestations spéciales qui ont été établies est passé de 550 800 durant l'EF1516 à 563 400 au cours de l'EF1617 (+2,3 %), et le montant versé au titre de ces prestations a grimpé de 4,5 % pour atteindre 5,5 milliards de dollars pour l'EF1617.
  • Les prestations de compassion ont affiché la plus forte variation en pourcentage d'une année à l'autre du nombre de nouvelles demandes établies (+29,5 %) et des montants versés (+195,4 %), ce qui coïncide avec le fait que le nombre de semaines d'admissibilité à ces prestations est passé de 6 à 26 le 3 janvier 2016.

Durant l'EF1617, un plus grand nombre de clients sont retournés au travail, après une intervention liée aux Prestations d'emploi et mesures de soutien (PEMS), que l'exercice précédent.

  • Au total, 751 872 clients (+2,4 %) ont participé à environ 1 179 000 interventions (+0,9 %) partout au Canada.
  • Le nombre de clients non assurés et d'anciens prestataires a augmenté de 7,1 % et de 3,1 % respectivement, tandis que le nombre de prestataires actifs desservis a diminué de 1,5 %.
  • Les interventions liées aux Mesures de soutien ont augmenté plus rapidement (+1,0 %) que les interventions liées aux Prestations d'emploi (+0,4 %).
  • La durée moyenne d'une intervention liée aux Prestations d'emploi a augmenté de six jours, ce qui laisse entendre que les provinces et les territoires ont fourni en moyenne des soutiens plus longs et plus intensifs à leurs clients et ce, en partie grâce au financement supplémentaire de 125 millions de dollars annoncé dans le budget de 2016.
  • Le financement additionnel et la croissance de l'économie canadienne ont permis aux provinces et aux territoires d'améliorer les résultats pour leurs clients, puisque 4,8 % de plus de clients de l'assurance-emploi sont retournés au travail après la participation aux PEMS, comparativement à l'exercice précédent.
  • Les interventions des PEMS aident les clients actifs à se rapprocher des salaires médians nationaux ainsi qu'à dépasser les seuils de faible revenu.
  • Les provinces et territoires priorisent l'amélioration de la participation à l'emploi et au marché du travail des groupes sous-représentés; tels que les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux arrivants, les jeunes et les travailleurs âgés, ainsi qu'à faciliter l'accès des employeurs à une main-d'œuvre qualifiée.

Au cours de l'EF1617, Service Canada a continué de répondre à un volume élevé de demandes d'assurance-emploi.

  • 2,96 millions de demandes d'assurance-emploi ont été reçues, ce qui représente une augmentation de 0,57% par rapport à l'exercice précédent.
  • Deux nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au portail Mon dossier Service Canada (MSCA) :
    • Visualiser l'état de ma demande, qui fournit des mises à jour de statut aux demandeurs; et
    • Un centre de messages, un système de messagerie sécurisé pour communiquer rapidement avec les demandeurs ou leur transmettre des renseignements particuliers.
  • La Stratégie de réduction de l'inventaire de l'assurance-emploi a diminué de 75 % le nombre de demandes d'assurance-emploi, passant de 471 000 à 122 000 demandes en date de septembre 2016, atteignant par le fait même ses objectifs.
  • L'augmentation du financement pour les Centres d'appels spécialisés de l'assurance-emploi reçu dans le Budget 2016 a permis l'embauche d'un plus grand nombre d'agents et un accès amélioré. Par rapport aux années précédentes, 3,4 millions moins de messages à très haut volume informaient les clients que tous les agents étaient occupés; on a répondu à 500 000 plus d’appels, et le temps d’attente a diminué car on a répondu à près de la moitié des appels dans les 10 minutes (comparé à un tiers des appels de l’année passée).
  • L'examen de la qualité des services (EQS), une consultation nationale effectuée auprès du grand public, des intervenants et des employés, a été mené par trois députés. Le rapport final, qui comprenait des recommandations en vue de l'amélioration de la prestation des services, a été publié le 1er février 2017. 
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :