L'approche Logement d'abord

Information pour l'Approche

Logement d'abord est une approche qui consiste à procurer rapidement un logement permanent aux personnes qui vivent une situation d'itinérance chronique ou épisodique afin de les aider à sortir de la rue ou des refuges d'urgence, puis à leur offrir des services d'accompagnement selon leurs besoins. Les services d'accompagnement sont fournis par une équipe de gestion de cas, un gestionnaire de cas, ou les deux, qui tient lieu de principal point de contact du client, de l'évaluation au suivi.

Cette approche a été conçue pour aider principalement les personnes qui sont sans abri de façon chronique et épisodique :

  • Les personnes sans abri de façon chronique sont celles qui, souvent atteintes d'affections incapacitantes (p. ex. des maladies physiques ou mentales chroniques, des problèmes de toxicomanie), sont actuellement sans abri et l'ont été pendant six mois ou plus au cours de la dernière année (c.-à-d. qu'elles ont passé plus de 180 nuits dans un refuge ou dans un endroit impropre à l'habitation). **Dans la mesure du possible, les collectivités devraient accorder la priorité aux personnes qui sont en situation d'itinérance chronique depuis longtemps.
  • Les personnes sans abri de façon épisodique sont celles qui, souvent atteintes d'affections incapacitantes, sont actuellement sans abri et ont vécu trois épisodes ou plus d'itinérance au cours de la dernière année (il convient de noter que les épisodes sont des périodes pendant lesquelles une personne se trouverait dans un refuge ou un endroit impropre à l'habitation pendant une certaine période, et reviendrait dans un refuge ou un autre endroit après au moins 30 jours).

Principes

L'approche Logement d'abord de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) comporte six principes fondamentaux :

  1. Procurer rapidement un logement aux personnes sans abri et leur offrir des services d'accompagnement : Aider directement la clientèle à trouver et à obtenir un logement permanent dès que possible et l'aider à emménager ou à se reloger, au besoin. La clientèle n'est pas tenue d'être considérée comme étant « prête à occuper un logement ».
  2. Offrir à la clientèle des choix en matière de logement : Les clients ont la possibilité de choisir une option de logement et les services qu'ils souhaitent recevoir.
  3. Distinguer l'offre de logement des autres services : La clientèle n'est pas tenue d'accepter des services (traitements, sobriété) pour accéder à un logement ou le conserver, mais elle doit être prête à accepter des visites régulières, souvent hebdomadaires. Il doit également y avoir un engagement à reloger les clients, au besoin.
  4. Attribuer des droits et des obligations aux clients locataires : Les clients doivent consacrer une partie de leur revenu au paiement du loyer. De préférence, ils devraient y consacrer 30 % de leur revenu, tandis que le reste proviendrait de subventions locatives. Une relation locateur-locataire doit être établie. Les clients qui sont logés ont des droits qui sont conformes aux lois et règlements applicables sur la location immobilière. L'établissement de relations solides avec les propriétaires du secteur privé et du secteur public est un élément essentiel de l'approche Logement d'abord.
  5. Intégrer le logement au sein de la collectivité : Pour répondre au choix du client, contrer la stigmatisation sociale et favoriser l'intégration sociale du client, il convient d'accorder plus d'attention aux logements dispersés dans les marchés locatifs publics et privés. D'autres options de logement comme les logements sociaux et les logements supervisés concentrés à un seul endroit pourraient être offertes s'il existe de tels logements, et ceux-ci pourraient constituer le choix de certains clients.
  6. Renforcer les compétences et favoriser l'autonomie : L'objectif est de faire en sorte que les clients soient prêts à accéder à des services de soutien courants dans un délai raisonnable et en mesure d'y accéder, ce qui permet une sortie réussie du programme Logement d'abord. L'accent est mis sur l'acquisition et le renforcement des compétences et aptitudes du client, en fonction d'objectifs fixés par ce dernier, par exemple en matière d'emploi, d'éducation, d'intégration sociale, d'amélioration de la santé ou d'autres objectifs qui permettront de stabiliser la situation du client et de l'aider à devenir autonome.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :