Youth LiveÉtudes de cas - L’intégration des compétences essentielles pour la réussite

Titre officiel : Études de cas - L’intégration des compétences essentielles pour la réussite – Youth Live

Information et faits essentiels

Enjeu : Le crime chez les jeunes devenait une source de préoccupation grandissante dans la région d’Halifax et les programmes existants ne rejoignaient pas certains jeunes à risque

Objectif : Offrir aux jeunes à risque un autre moyen pratique d’améliorer leurs compétences professionnelles et leurs aptitudes à la vie quotidienne et réduire le risque qu’ils adoptent un comportement criminel ou antisocial

Compétences essentielles examinées : Lecture, utilisation de documents, calcul, informatique, capacité de raisonnement, communication orale, travail d’équipe, rédaction et formation continue

Outils d’alphabétisation et compétences essentielles utilisés : Indicateurs en ligne, auto-évaluations, exercices pratiques et d’apprentissage

Autres outils utilisés : Évaluations des compétences professionnelles, documents et exercices pratiques de Youth Live, Test des compétences essentielles dans le milieu de travail (TOWES)

Que sont les compétences essentielles?

Le gouvernement du Canada a répertorié des compétences essentielles et en alphabétisation clés pour le milieu de travail. Ces compétences sont utilisées dans presque tous les emplois et selon différents niveaux de complexité. Elles représentent la base pour l’apprentissage des autres compétences et permettent aux travailleurs de se tenir à jour par rapport à leur emploi et de s’adapter aux changements dans leur milieu de travail.

Sommaire

Youth Live est un programme axé sur l’expérience de travail et qui permet aux jeunes adultes se heurtant à des obstacles à l’emploi d’acquérir des compétences professionnelles recherchées, de renforcer leurs aptitudes à la vie quotidienne et d’explorer différentes options pour leur avenir.

Les participants au programme acquièrent une expérience pratique tout en gagnant de l’argent grâce à un emploi dans diverses initiatives professionnelles axées sur l’environnement et dirigées par le programme, notamment un service de collecte de matériaux recyclables et le nettoyage de propriétés qui contreviennent aux règlements municipaux. Les participants rencontrent un généraliste de programme afin de discuter de leurs attentes, passent des évaluations servant à déterminer leurs forces et les points qu’ils doivent améliorer et établissent des objectifs visant à accroître leurs niveaux de compétences essentielles en lien avec leurs buts à long terme.

Pendant que les participants sont au travail, les chefs d’équipe observent leurs compétences et leurs difficultés et leur donnent de la rétroaction sur leur rendement dans chaque domaine du travail, ainsi que sur la façon dont ils utilisent et bâtissent leurs compétences essentielles.

De nombreux participants obtiennent un autre emploi ou poursuivent leurs études ou leur formation après leur participation au programme Youth Live. Les participants qui terminent le programme font preuve d’une plus grande fiabilité, souplesse et motivation ainsi que d’un sens de l’initiative accru, et comprennent davantage ce qui constitue un comportement approprié en milieu de travail.

Évaluer les besoins

Youth Live a été lancé par la Municipalité régionale d’Halifax comme programme pour le développement des compétences professionnelles et des aptitudes à la vie quotidienne pour les jeunes à risque âgés de 16 à 30 ans qui sont motivés à améliorer leur vie. Les participants au programme gagnent de l’argent et acquièrent une expérience pratique dans différentes initiatives professionnelles visant à protéger l’environnement et à offrir de précieux services à la collectivité. Bien que les circonstances de chacun soient uniques, les participants se heurtent souvent à des obstacles similaires pour obtenir un emploi traditionnel, comme un niveau de scolarité peu élevé, un manque d’expérience professionnelle, des difficultés d’apprentissage, des problèmes de santé mentale, des situations familiales difficiles ou d’anciens conflits avec la loi. L’objectif de Youth Live est de permettre aux participants d’acquérir une expérience de travail, d’accroître leur confiance en leurs habiletés et d’apprendre à faire la transition vers le marché du travail ou une formation plus poussée, sans avoir à dépendre des programmes d’aide sociale ou à participer à des activités criminelles dans le but de survivre. L’objectif à long terme pour les participants est d’être en mesure de trouver et de conserver un emploi.

Un entretien téléphonique initial a lieu avec les jeunes  qui soumettent une demande au programme afin de s’assurer qu’ils comprennent que le travail offert n’est pas traditionnel, mais qu’il s’agit plutôt d’un programme pour le développement des compétences où ils seront encadrés, guidés et soutenus quotidiennement, où ils recevront de la rétroaction de la part du personnel et où ils travailleront sur leurs compétences essentielles.

Youth Live a collaboré avec les services professionnels et de transition du Nova Scotia Community College (NSCC) dans le cadre du projet portant sur les services liés aux compétences essentielles en milieu de travail. Le NSCC a abordé Youth Live car il reconnaissait que le programme constituait un bon modèle et qu’il pourrait profiter d’une plus grande intégration des compétences essentielles. Au cours du projet portant sur les services liés aux compétences essentielles en milieu de travail, le NSCC a travaillé avec le personnel de Youth Live (le directeur du programme, les généralistes de programme et les chefs d’équipe) afin de les aider à comprendre le concept et l’importance des compétences essentielles. De nombreux membres du personnel de Youth Live ont participé à une autoévaluation volontaire du Test des compétences essentielles dans le milieu de travail (TOWES) afin de déterminer leurs propres niveaux de compétence et les points qu’ils doivent améliorer. Des séances de formation s’adressant à tout le personnel ont été organisées afin d’aider le personnel à acquérir des compétences en communication orale et en utilisation de documents. En comprenant mieux comment les compétences essentielles s’appliquent au travail, à l’apprentissage et à la vie, le personnel de Youth Live est mieux préparé à aider les participants à travailler sur leurs propres compétences essentielles. Le personnel de Youth Live fait comprendre aux participants qu’ils n’apprennent pas que des activités particulières d’une entreprise (p. ex., compter des bouteilles), mais qu’ils apprennent également des compétences essentielles qu’ils conserveront et qu’ils pourront utiliser tout au long de leur vie professionnelle.

Lorsque de nouveaux participants commencent le programme, ils rencontrent un généraliste de programme, de façon individuelle, afin de discuter de ce qu’ils espèrent retirer du programme. Ils répondent ensuite aux pré-tests en ligne du Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles pour le calcul, la lecture et l’utilisation de documents afin d’évaluer leurs niveaux actuels de compétences. Ils répondent également aux autoévaluations sur le travail d’équipe et la communication orale. Ces évaluations informelles montrent aux participants les domaines de compétences où ils réussissent et ceux qu’ils pourraient améliorer. Le généraliste de programme aide les participants à établir des objectifs pour améliorer leurs niveaux de compétences essentielles en lien avec leurs objectifs à long terme.

Soutenir le perfectionnement des compétences

Youth Live accueille 18 participants à la fois, et les participants joignent le programme de façon continue. Les participants travaillent dans les cinq initiatives professionnelles exploitées par le programme. Les initiatives fournissent des services communautaires, comme des programmes de recyclage et de nettoyage de propriétés qui contreviennent aux règlements municipaux. Youth Live impose des frais pour ces services, qui compensent pour les frais de fonctionnement du programme dans une proportion d’environ 50 %. Le financement du programme vient en partie de la Municipalité régionale d’Halifax et en partie des revenus générés par les frais imposés pour les services. Cet entrepreneuriat social est une composante importante de la réussite du programme.

Les participants reçoivent une allocation horaire, leur donnant le moyen de payer des biens de première nécessité, comme de la nourriture et un abri. Cette allocation permet aux participants de se concentrer sur leur développement personnel sans se soucier de leur subsistance. Grâce à ces compétences professionnelles recherchées, comme le service à la clientèle; la transformation et le contrôle de la qualité des produits; la gestion de l’argent; l’expédition et la réception; la collecte de données; la lecture de cartes et la navigation; le contrôle des stocks; l’entretien d’immeubles, de terrains et d’équipement; les pratiques de travail sécuritaires; le travail d’équipe et le leadership. Les participants acquièrent cette expérience pratique dans un milieu où ils sont également encadrés. Ils apprennent la façon de se conduire de façon appropriée dans un milieu de travail et s’efforcent d’améliorer leurs compétences essentielles.

Tout au long des 28 semaines du programme, les participants ont l’occasion de travailler dans chacune des activités. Après s’être établis dans leur première activité, comme le service de collecte des matériaux recyclables, et qu’ils connaissent les différentes tâches liées à cette activité, les participants remplissent une évaluation des compétences liées à l’emploi, un outil utilisé par Youth Live et adapté afin d’intégrer les compétences essentielles. Les chefs d’équipe observent les compétences et les difficultés des participants en cours d’emploi et donnent ensuite de la rétroaction aux participants sur leur rendement dans chaque activité et sur la façon dont ils utilisent et développent leurs compétences essentielles. Les participants reçoivent un encadrement et un soutien additionnels du chef d’équipe dans les domaines où ils ont de la difficulté, et peuvent rencontrer un généraliste de programme de façon individuelle afin d’améliorer leurs compétences à l’aide de fiches de conseils et d’exercices pratiques d’apprentissage.

Des activités de groupe sont également offertes aux participants afin de les aider à mieux comprendre les compétences essentielles et à acquérir des connaissances à ce sujet. Ces modules d’apprentissage sur les compétences essentielles se poursuivent tout au long du programme, et les participants apprennent comment les différentes tâches de chaque activité sont liées aux compétences essentielles. Par exemple, la lecture d’affiches sur les matières dangereuses, de cartes, de graphiques et de diagrammes est liée à l’utilisation de documents. Manipuler de l’argent comptant et enregistrer les heures de travail exige le calcul. Toutes les compétences essentielles sont abordées d’une façon ou d’une autre dans les activités quotidiennes des participants, de même que dans leurs interactions avec les autres participants, les superviseurs et les clients.

Défis et leçons apprises

Deux des principales difficultés de Youth Live sont la présence au travail et la ponctualité. En raison des nombreux obstacles auxquels se heurtent les jeunes à risque, les participants peuvent avoir de la difficulté à aller au-delà de leurs obstacles immédiats pour comprendre comment leurs choix et leurs actions du moment peuvent avoir un impact à long terme. Le programme cherche à leur montrer qu’ils peuvent faire des choix qui auront un impact positif sur leur avenir, mais qu’ils doivent d’abord se présenter au travail.

Montrer aux participants leur engagement et leur fiabilité est une première étape positive sur le chemin de la réussite. Intégrer les compétences essentielles au programme s’est également avéré un défi qui a exigé beaucoup d’efforts pour interpréter le modèle des compétences essentielles et l’appliquer aux tâches et activités quotidiennes du programme. Heureusement, le coordonnateur des compétences essentielles du Nova Scotia Community College a apporté son aide tout au long du processus. Le directeur du programme Youth Live a affirmé qu’il aurait probablement été impossible de respecter l’engagement du programme d’intégrer les compétences essentielles sans quelqu’un encadrer et guider le processus.

« Je me suis éloigné des mauvaises personnes et des mauvaises choses dans ma vie. [Le programme] m’a fait réaliser que ma vie n’est pas finie, mais qu’elle ne fait que commencer. »

- Participant à Youth Live

Résultats et impacts

Les participants qui terminent le programme font preuve d’une plus grande fiabilité, souplesse et motivation et d’un sens de l’initiative accru leur permettant d’atteindre leurs futurs objectifs. Au cours de l’entrevue de fin de programme, les participants ont affirmé qu’ils avaient davantage confiance en eux, qu’ils avaient amélioré leurs compétences sociales et qu’ils comprenaient mieux la façon de se comporter en milieu de travail. Les participants comprennent qu’ils ont le contrôle sur leur avenir et qu’ils peuvent accomplir encore plus de choses.

Plusieurs participants se sont trouvé un autre emploi ou ont poursuivi leurs études ou leur formation après avoir participé au programme Youth Live. Youth Live utilise un modèle d’évaluation de programme pour recueillir des  données  sur les résultats à la suite du programme. Au cours du suivi effectué trois mois après la fin du programme auprès de participants ayant intégré le programme Youth Live en 2011, des 33 participants qu’il était possible de joindre, 24 ou 73 % ont rapporté des résultats positifs. Parmi eux, 16 participants avaient trouvé un emploi et 8 étaient de retour aux études ou suivaient une formation.

Avantages pour les participants

  • Plus grande confiance
  • Sens de l’initiative accru
  • Meilleure capacité à travailler en équipe
  • Mieux préparés au marché du travail

Youth Live planifie créer ses propres pré-tests et post-tests pour le calcul, l’utilisation de documents et la lecture à l’aide des documents de travail existants particuliers au programme Youth Live. Le directeur du programme y voit l’occasion d’intégrer davantage les compétences essentielles au programme pour aider à accroître la confiance des participants dans leurs compétences et leurs habiletés et les aider à trouver un emploi enrichissant, à poursuivre leurs études et à choisir une voie vers un avenir meilleur. Youth Live prévoit continuer de faire des compétences essentielles une partie intégrante du programme de façon réelle et tangible, afin que les participants comprennent comment les compétences essentielles les aideront à avancer dans la vie et dans le travail.

« Je manquais d’esprit d’équipe et de compétences en travail d’équipe. Cela s’est considérablement amélioré. J’ai l’occasion de réfléchir pendant que je suis ici et j’ai réalisé ce que je dois améliorer. Je peux maintenant parler aux autres à propos de certaines choses. Mes compétences en communication se sont grandement améliorées. »

- Participant à Youth Live

Servir de modèle

Le directeur du programme croit que le modèle de Youth Live pourrait être reproduit à grande échelle. Puisque de nombreux jeunes à risque ne réussissent pas dans une classe traditionnelle, le directeur du programme croit qu’il est important d’impliquer les participants en leur permettant d’acquérir de l’expérience et d’apprendre de façon pratique. « Permettre aux participants d’être activement impliqués dans les activités tout en acquérant des compétences et leur montrer les liens entre la tâche qu’ils accomplissent et la façon dont ils développent leurs connaissances et leurs compétences essentielles retient leur intérêt et les garde engagés. »

Le directeur du programme considère que le modèle du programme Youth Live pourrait fonctionner avec les activités de toutes autres petites entreprises, comme les cafés ou les services de courrier, et pas seulement les initiatives liées au recyclage, pourvu que les participants aient la possibilité d’acquérir des compétences dans un milieu de travail tangible et pratique. Le directeur du programme a indiqué qu’il y aurait des frais de démarrage pour les activités opérationnelles, et que les fournisseurs de services à but non lucratif qui exploitent des programmes pour les jeunes comptent souvent sur le financement du gouvernement. Selon le directeur du programme, le programme aura plus de chances de réussir à long terme s’il générait certains revenus grâce aux activités opérationnelles, afin d’être au moins partiellement autonome sur le plan financier et ne pas dépendre entièrement sur des sources de financement externes, qui pourraient être réduites ou éliminées avec le temps.

Le directeur du programme a insisté sur le fait que même si l’activité de l’entreprise est le moyen par lequel le programme fonctionne, l’accent doit être mis sur le développement des compétences plutôt que sur le profit. Pour ce faire, l’organisation qui offre le programme doit s’engager à faire des compétences essentielles une partie de sa culture organisationnelle. Pour y arriver, l’organisation doit constamment et explicitement utiliser le langage, profiter de chaque occasion pour rappeler aux participants que ce qu’ils font est lié aux compétences essentielles et montrer aux participants de quelle façon ces compétences essentielles sont liées à leur expérience de travail, à leur croissance personnelle, au développement de leurs compétences et à leur réussite future. Plus les participants reçoivent du renforcement positif, plus ils sentiront qu’ils ont le potentiel de réussir.

Pour Youth Live, il est important que le personnel ne  soit  pas seulement axé sur les affaires et qu’il ait les compétences nécessaires pour exploiter l’entreprise et en superviser les activités, mais qu’il soit aussi en mesure d’enseigner ces compétences aux participants et de les encadrer et les guider. Le directeur du programme a affirmé : « Chez Youth Live, nous avons la chance d’avoir un groupe d’employés dévoués, dont plusieurs sont avec nous depuis plus de 10 ans, et qui s’engagent envers les jeunes et l’évolution continue du programme ».

Ingrédients clés du succès 

  • Apprentissage pratique
  • Le programme a des moyens d’être partiellement autonome financièrement
  • Les compétences essentielles sont intégrées dans la culture de l’organisation
  • Le personnel fournit une instruction et un encadrement

Conseils pratiques pour vous aider à commencer

  1. Établissez un réseau de partenaires qui pourra vous aider à réussir. Consultez Établir des partenariats pour appuyer l’alphabétisation et l’amélioration des compétences essentielles afin d’obtenir de plus amples renseignements.
  2. Apprenez-en davantage au sujet des ressources offertes pour évaluer les besoins en matière de compétences essentielles et pour appuyer le développement des compétences. Vous pouvez trouver gratuitement des profils, des questionnaires, des listes de vérification, des cahiers d’exercices et plus encore sur le site Web d’Alphabétisation et les compétences essentielles.
  3. Créez un plan d’action. Plan d’action : Guide présente un processus en sept étapes pour élaborer et intégrer la formation en compétences essentielles en milieu de travail. De l’évaluation des besoins à la sélection des techniques de formation en passant par l’évaluation, ce guide peut vous aider à vous préparer à intégrer les compétences essentielles dans votre organisation.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :