Utilisez vos compétences essentielles pour vous préparer à l'examen interprovincial Sceau rouge

Dans le cadre de votre programme d'apprentissage, vous devrez suivre des cours en classe et vous devrez aussi passer plusieurs tests et examens. À la fin de votre formation, vous pourrez présenter une demande afin de passer l'examen interprovincial Sceau rouge. L'obtention d'un Sceau rouge vous permet de pratiquer votre métier dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada où le métier fait l'objet d'une désignation.

Le fait de posséder de bonnes compétences essentielles, comme les compétences en lecture, en rédaction et en capacité de raisonnement, peut augmenter vos chances de réussir ces examens. Les stratégies et les conseils suivants vous permettront de maximiser ces compétences en vous aidant à faire ce qui suit :

  • élaborer un plan d'étude;
  • étudier et se préparer pour l'examen;
  • utiliser vos connaissances durant l'examen.

Élaborer un plan d'étude

Les plans d'étude vous aident à utiliser au maximum le temps que vous avez pour vous préparer pour un examen. Un bon plan d'étude vous aidera à cibler les sujets les plus susceptibles d'être abordés dans l'examen et ceux qui vous causent le plus de problèmes. N'oubliez pas : votre plan ne sera bon que si vous le respectez!

Étape 1 : Découvrir quels sujets seront abordés dans l'examen et quelle sera l'importance de chaque sujet.

Les questions de l'examen interprovincial Sceau rouge sont fondées sur un ensemble de blocs (domaines ou sujets) établis dans l'Analyse nationale de profession pour le métier en question.

Déterminez le pourcentage de questions de chaque bloc (sujet) de votre examen en faisant ce qui suit :

  • demandez-le à votre instructeur; ou
  • consultez le site Web du Sceau rouge, cliquez sur le lien Examens du Sceau rouge et sélectionnez votre métier.

Il convient de signaler que les examens Sceau rouge :

  • comptent de 100 à 150 questions à choix multiples;
  • sont sujets à des restrictions de temps;
  • sont assortis d’une note de passage de 70 %.

Voici un exemple des pourcentages liés au métier de charpentier :

Titre des blocs Pourcentage de questions à l’examen 
A – Compétences professionelles 19 %
B – Béton 21 %
C – Charpente 26 %
D – Finition extérieure 16 %
E – Finition intérieure 18 %
Total 100 %

Étape 2 : Déterminer les sujets qui sont pour vous des forces et les sujets qui vous causent des difficultés

  • Créez un graphique pour évaluer vos compétences liées à chaque sujet.
  • Inscrivez les blocs (sujets) puis évaluez votre niveau de compétence.

Voici l'exemple d'une personne qui a de bonnes compétences professionnelles, mais qui a une faiblesse en ce qui a trait au béton (si 10 représente une compétence élevée et 1 une compétence faible) :

Blocs (charpentier) Mon niveau de compétence
Bloc A: Compétences professionnelles 10  9  8  7  6  5  4  3  2  1
Bloc B: Béton 10  9  8  7  6  5  4  3  2  1
Bloc C: Charpente 10  9  8  7  6  5  4  3  2  1

Étape 3 : Déterminer sur quel élément votre étude doit se concentrer

  • Dressez une liste des sujets prioritaires : les sujets sur lesquels porteront le plus de questions dans l'examen (étape 1) et les sujets qui vous causent le plus de difficultés (étape 2).
  • Étudiez tous les sujets qui seront abordés dans l'examen, mais mettez surtout l'accent sur les sujets prioritaires; mettez-les en haut de votre liste.

En ce qui a trait à l’exemple du charpentier, les blocs « charpente » et « béton » sont ceux qui comportent le plus de questions (étape 1) et le bloc « béton » est celui qui cause le plus de difficultés (étape 2). Par conséquent, les blocs « charpente » et « béton » sont ceux qu’il est le plus important d’étudier; ils sont en haut de la liste.

Étape 4 : Établir un calendrier d'étude et le respecter

  • Préparez un calendrier et choisissez de fréquentes séances d'étude de deux heures et inscrivez les sujets que vous aborderez durant chaque séance (étape 3).
  • Étudiez de un à trois sujets dans chaque séance; évitez d'aborder tous les sujets dans la même séance.
  • Séparez chaque séance en quatre périodes de 30 minutes, et prévoyez une pause de 10 minutes après chaque période.
  • Invitez d'autres personnes à étudier avec vous ou demandez-leur de vous aider à garder le rythme.

Étudier et se préparer pour l'examen

Il peut être stressant de passer des examens. Voici des conseils qui vous aideront à étudier et à vous préparer pour votre examen de manière à ce que vous restiez calme et que vous ayez l'esprit libre le jour de l'examen.

Étudier

  • Respectez votre plan d'étude.
  • Étudiez les sujets les plus difficiles en premier.
  • Notez les renseignements importants dans vos propres mots.
  • Soulignez les points sur lesquels votre instructeur a mis l'accent en classe.
  • Examinez les questions (et les réponses) à la fin de chaque chapitre dans votre manuel.
  • Utilisez des cartes-éclair pour réviser le vocabulaire et les définitions.
  • Lisez les définitions à haute voix afin de vous aider à retenir les renseignements.
  • Redessinez et renommez vos diagrammes afin de vous exercer et de les réviser.
  • Préparez des tableaux pour comparer les renseignements.
  • Préparez une feuille de référence contenant les formules et rédigez les formules souvent.
  • Demandez à quelqu'un de vous poser des questions.
  • Expliquez ou enseignez la matière à quelqu'un d'autre.

Se préparer pour le jour de l'examen

  • Confirmez le lieu de l'examen et la manière de s'y rendre.
  • Prévoyez être dans le local d'examen 15 minutes plus tôt.
  • Préparez les documents ou l'équipement dont vous avez besoin pour passer l'examen et apportez-les avec vous. Demandez si vous pouvez utiliser votre calculatrice et les livres de codes.
  • Reposez-vous bien; cela vous aidera à avoir l'esprit plus clair.
  • Afin de réduire le stress, conservez vos habitudes alimentaires et de sommeil.

Utiliser vos connaissances durant l'examen

Faire l'examen

  • Assoyez-vous à un endroit où vous êtes à l'aise.
  • Lisez et écoutez les directives attentivement.
  • Posez des questions si vous ne comprenez pas les directives.
  • Prenez de grandes respirations pour vous aider à vous relaxer avant de commencer l'examen.
  • Écrivez les formules dont vous vous souvenez sur une feuille de papier.
  • Jetez un coup d'œil à tout l'examen.
  • Estimez le temps dont vous aurez besoin pour répondre à chaque question.
  • Commencez en répondant aux questions avec lesquelles vous êtes le plus à l'aise et sautez les autres pour l'instant.
  • Lisez chaque question attentivement.
  • Répondez aux questions au bon endroit et de la bonne manière.
  • Revenez ensuite aux questions que vous avez sautées ou que vous trouviez difficiles.
  • Répondez à toutes les questions, même si vous devez y aller à l'aveuglette.
  • Relisez vos réponses après avoir terminé l'examen.

Questions à choix multiples

Les examens interprovinciaux Sceau rouge sont des examens à choix multiples. Dans le cadre des questions à choix multiples, il se peut que vous ayez à faire ce qui suit :

  • répondre à une question;
  • terminer une phrase en choisissant les renseignements manquants;
  • associer un terme à une définition ou vice versa;
  • faire un calcul;
  • regarder un diagramme et identifier un élément qui s'y trouve.

Stratégies pour répondre à des questions à choix multiples

  • Lisez chaque question attentivement et choisissez la meilleure réponse. Souvent, le premier choix est le meilleur. Évitez de changer votre réponse à plusieurs reprises.
  • Assurez-vous de bien comprendre ce qui vous est demandé.
  • Séparez les longues questions en éléments plus petits afin qu'elles soient plus faciles à comprendre.
  • Faites attention aux questions posées sous forme d'énoncés négatifs et choisissez votre réponse en tenant compte de la façon dont la question est formulée.
  • Faites attention aux mots comme tout, aucun, toujours et jamais dans les questions et les réponses.
  • Identifiez les questions dont vous n'êtes pas sûr de la réponse et passez à la question suivante. N'oubliez pas d'y revenir ultérieurement pour y répondre.
  • Lisez toutes les réponses possibles avant de choisir votre réponse.
  • Biffez les réponses que vous savez être fausses.
  • Assurez-vous d'inscrire votre réponse au bon endroit, surtout lorsqu'on vous demande d'utiliser des feuilles de réponse informatiques. Faites particulièrement attention à l'endroit où vous inscrivez votre réponse lorsque vous sautez des questions.
  • Revenez aux questions dont vous n'étiez pas sûr de la réponse; choisissez une réponse au mieux de vos connaissances si vous n'êtes pas réellement sûr de la réponse puis passez à autre chose.
  • Répondez à chaque question avant la fin de la période d'examen.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :