Plan communautaires 2011-2014 : Région de l'Atlantique

Titre officiel : Plans communautaires de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance pour 2011-2014 : Région de l'Atlantique

La Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique qui vise à prévenir et à réduire l’itinérance en offrant un soutien direct et du financement à 61 collectivités désignées au Canada, dont neuf collectivités des quatre provinces de l’Atlantique. La SPLI encourage les collectivités à collaborer avec des partenaires pour élaborer des plans communautaires visant à répondre aux besoins des personnes sans abri à l’échelle locale. Dans le cadre de ce processus, les conseils consultatifs communautaires déterminent les partenariats, les enjeux, les priorités et les populations cibles pour  lutter contre l’itinérance.

Le présent sommaire des plans communautaires de la SPLI pour 2011 2014 dans la région de l’Atlantique présente les tendances qui se dégagent des plans communautaires ainsi qu’une comparaison avec les tendances nationales. En plus du présent document, un sommaire national fournit aussi des renseignements détaillés sur l’approche et les constats à l’échelle nationale.

Aperçu régional

Les plans communautaires dans la région de l'Atlantique

Un total de 29 priorités ont été retenues par les neuf collectivités désignées des quatre provinces de la région de l’Atlantique :

  • Terre-Neuve-et-Labrador : St. John’s
  • Île-du-Prince-Édouard : Charlottetown et Summerside
  • Nouvelle-Écosse : Cap-Breton et Halifax
  • Nouveau-Brunswick : Moncton, Saint John, Fredericton et Bathurst

Au Canada, 293 priorités ont été mentionnées dans les plans communautaires de 2011-2014.

Comparativement à l’ensemble des collectivités désignées au Canada, les collectivités de la région de l’Atlantique étaient plus susceptibles :

  • d’axer leurs priorités sur l’intégration au marché du travail;
  • d’évaluer leurs activités par rapport aux résultats de l’intégration au marché du travail, des services avant l’intégration au marché du travail, des dépenses en immobilisations dans des logements de transition ou supervisés, et des refuges d’urgence.

En revanche, les collectivités de l’Atlantique étaient moins susceptibles :

  • de retenir des priorités liées aux Autochtones, aux familles et aux enfants, aux personnes âgées, aux données et à la coordination;
  • d’évaluer les résultats de leurs priorités par rapport aux résultats de la prévention de la perte du logement.

En ce qui concerne les autres éléments des plans communautaires de la SPLI, les plans des collectivités de la région de l’Atlantique étaient relativement semblables à ceux de l’ensemble des collectivités désignées au Canada. Par exemple, presque toutes les collectivités désignées, y compris celles de la région de l’Atlantique, mentionnent des liens avec d’autres plans connexes et des partenariats avec d’autres programmes communautaires locaux, provinciaux ou fédéraux.

Veuillez noter que les constats du présent sommaire sont uniquement fondés sur l’information que chaque collectivité a fournie dans son plan communautaire. Puisque chaque collectivité peut présenter l’information différemment, les constats pourraient ne pas représenter intégralement les intentions des collectivités.

Points saillants

Plus de 75 % des collectivités désignées de la région de l’Atlantique ont retenu des priorités liées à l’intégration au marché du travail, comparativement à 66 % de l’ensemble des collectivités désignées.

Plus de 75 % des collectivités désignées de la région de l’Atlantique axeront leurs efforts sur les jeunes et les personnes handicapées (y compris celles ayant des problèmes de santé mentale).

Priorités

Lorsqu’on examine les priorités liées aux orientations stratégiques de la SPLI en 2011, les collectivités de la région de l’Atlantique ont :

  • axé leurs priorités sur l’intégration au marché du travail;
  • retenu moins de priorités liées à l’itinérance chez les Autochtones, comparativement à l’ensemble des collectivités désignées;
  • retenu des priorités liées aux données et à la recherche, et à la santé mentale dans des proportions semblables à celles de l’ensemble du Canada.
Tableau des priorités - Une description textuelle est disponible ci-dessous.
Description textuelle du tableau des priorités

Les données qui figurent dans le tableau des priorités reposent sur des informations tirées des plans communautaires de 2011-2014 établis dans le cadre de la SPLI. Le tableau dresse une liste des diverses priorités et indique le pourcentage des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ayant déterminé ces secteurs prioritaires comparativement au pourcentage des communautés partout au Canada ayant déterminé ces mêmes secteurs prioritaires.

  • 22 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont cerné des priorités en ce qui concerne les peuples autochtones;
  • 36 % des communautés désignées au Canada ont cerné des priorités en ce qui concerne les peuples autochtones;
  • 67 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont cerné des priorités à l’égard des données et recherches;
  • 72 % des communautés désignées au Canada ont cerné des priorités à l’égard des données et recherches;
  • 78 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont cerné des priorités concernant l’intégration au marché du travail;
  • 66 % des communautés désignées au Canada ont cerné des priorités concernant l’intégration au marché du travail;
  • 56 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont cerné des priorités en matière de santé mentale;
  • 49 % des communautés désignées au Canada ont cerné des priorités en matière de santé mentale.

Résultats prévus

Il ressort des indicateurs retenus que les collectivités de l’Atlantique entendent lutter contre l’itinérance au moyen de solutions à long terme, comme l’intégration au marché du travail et les dépenses en immobilisations dans des logements de transition ou supervisés.

En somme, les collectivités désignées de l’Atlantique étaient :

  • plus susceptibles d’évaluer leurs résultats par rapport aux résultats de l’intégration au marché du travail et des services avant l’intégration au marché du travail;
  • plus susceptibles d’axer leurs priorités sur les refuges d’urgence;
  • moins portées à prévenir l’itinérance par la prévention de la perte du logement.

Toutes les collectivités désignées de l’Atlantique entendent investir dans les logements de transition ou supervisés, comparativement à 70 % de l’ensemble des collectivités désignées au Canada.

Tableau des résultats prévus - Une description textuelle est disponible ci-dessous.
Description textuelle du tableau des résultats prévus

Les données qui figurent dans le tableau des résultats prévus reposent sur des informations tirées des plans communautaires de 2011-2014 établis dans le cadre de la SPLI. Le tableau précise le pourcentage des communautés dans la région de l’Atlantique qui mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus comparativement aux communautés partout au Canada qui mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus.

  • 78 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « placement en logement »;
  • 79 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « placement en logement »;
  • 44 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « prévention de la perte de logement »;
  • 72 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « prévention de la perte de logement »;
  • 78 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« intégration au marché du travail »;
  • 66 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« intégration au marché du travail »;
  • 78 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« intégration préalable au marché du travail »;
  • 56 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« intégration préalable au marché du travail »;
  • 67 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« autres services »;
  • 75 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« autres services »;
  • 100 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « logement de transition ou de soutien »;
  • 70 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « logement de transition ou de soutien »;
  • 67 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « refuge d’urgence »;
  • 48 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière de « refuge d’urgence »;
  • 44 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« autres établissements »;
  • 41 % des communautés désignées au Canada mesureront leurs activités par rapport aux résultats prévus en matière d’« autres établissements ».

Populations cibles

Les collectivités de la région de l’Atlantique axeront leurs efforts sur les groupes les plus ciblés dans l’ensemble du Canada : les jeunes, les personnes handicapées (y compris celles ayant des problèmes de santé mentale), et les familles et les enfants.

Tableau des populations cibles - Une description textuelle est disponible ci-dessous.
Description textuelle du tableau des populations cibles

Les données qui figurent dans le tableau des populations cibles reposent sur des informations tirées des plans communautaires de 2011-2014 établis dans le cadre de la SPLI. Le tableau précise le pourcentage de communautés dans la région de l’Atlantique ayant ciblé divers groupes de population par rapport au pourcentage des communautés de partout au Canada ayant ciblé divers groupes de population.

  • 56 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les familles et les enfants comme population cible;
  • 70 % des communautés désignées au Canada ont désigné les familles et les enfants comme population cible;
  • 89 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les jeunes comme population cible;
  • 69 % des communautés désignées au Canada ont désigné les jeunes comme population cible;
  • 78 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les personnes handicapées (y compris les personnes éprouvant des troubles de la santé mentale) comme population cible;
  • 56 % des communautés désignées au Canada ont désigné les personnes handicapées (y compris les personnes éprouvant des troubles de la santé mentale) comme population cible;
  • 44 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les personnes qui ont des problèmes de toxicomanie comme population cible;
  • 43 % des communautés désignées au Canada ont désigné les personnes qui ont des problèmes de toxicomanie comme population cible;
  • 44 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les femmes comme population cible;
  • 43 % des communautés désignées au Canada ont désigné les femmes comme population cible;
  • 33 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les personnes âgées comme population cible;
  • 41 % des communautés désignées au Canada ont désigné les personnes âgées comme population cible;
  • 22 % des communautés désignées dans la région de l’Atlantique ont désigné les peuples autochtones comme population cible;
  • 36 % des communautés désignées au Canada ont désigné les peuples autochtones comme population cible.

Conclusions

Pour la période allant de 2011 à 2014, les collectivités de la région de l’Atlantique mettent activement en œuvre des projets qui répondent aux priorités clés. À la fin de chaque année, les collectivités feront rapport sur les résultats de ces projets. Ces résultats serviront à évaluer comment les priorités sont mises en œuvre et à rendre compte des efforts déployés pour prévenir et réduire l’itinérance.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :