Subvention canadienne pour l’épargne-études - Montant qu’un enfant pourrait recevoir

3. Montant qu’un enfant pourrait recevoir

Chaque année, sur chaque dollar cotisé (jusqu’à un montant maximal de 2 500 $) dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour aider à payer les études d’un enfant après le secondaire, un montant de base équivalant à 20 % pourrait être versé au titre de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE de base).

Selon le revenu familial de l’enfant, il pourrait également être admissible au montant supplémentaire versé au titre de la SCEE (SCEE supplémentaire) sur la première tranche de 500 $ cotisée. Il s’agit là d’un montant supplémentaire de 100 $ si le revenu familial net de 2017 est de 45 916 $ ou moins; et d’un montant supplémentaire de 50 $ si le revenu familial net de 2017 se situe entre 45 916 $ et 91 831 $.

Au total, la SCEE pourrait correspondre à un montant supplémentaire allant jusqu’à 600 $ sur la tranche de 2 500 $ qui aura été épargnée au cours d’une année. Toutefois, la limite cumulative à vie de SCEE est de 7 200 $, ce qui comprend la SCEE de base et la SCEE supplémentaire.

Les revenus familiaux nets indiqués sont valables pour 2016. Ces revenus sont mis à jour chaque année.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :