Le gouvernement du Canada soutient la collectivité pour conserver l’habitat des espèces en péril dans le Sud du Québec 

Communiqué de presse

Grive de Bicknell
Grive de Bicknell

Le 20 janvier 2021 – Ottawa (Ontario)

La protection de la nature joue un rôle essentiel pour freiner la perte de biodiversité et lutter contre les changements climatiques. Au Canada et partout dans le monde, des mesures immédiates doivent être prises pour assurer la protection de la nature maintenant et pour l’avenir.

Aujourd’hui, la députée de Brome–Missisquoi, Lyne Bessette, au nom du ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé un investissement de 1,07 million de dollars sur quatre ans pour conserver les espèces en péril de la région des Montagnes Vertes du Nord, dans le Sud du Québec.

Ce financement est accordé à l’organisme Corridor appalachien et à huit de ses partenaires en vertu de l’initiative des Lieux prioritaires désignés par les collectivités du Fonds de la nature du Canada. L’aire naturelle des Montagnes Vertes du Nord fait partie de l’une des plus vastes étendues de forêt tempérée relativement intacte au monde. Elle abrite 42 espèces canadiennes en péril comme la Grive de Bicknell, la pipistrelle de l’Est, la tortue des bois, la salamandre pourpre, le papillon monarque et le noyer cendré.

La région des Montagnes Vertes du Nord fait partie d’un lien écologique essentiel et est considérée comme l’une des dernières régions du Sud du Québec où subsistent encore de grandes étendues sauvages relativement intactes. Ses vastes espaces forestiers peu ou non fragmentés soutiennent une grande diversité biologique dans un environnement qui demeure menacé par une densité de population et des activités humaines qui ne cessent de croître.

Le projet, dirigé par Corridor appalachien, vise à protéger ou améliorer l’habitat, à réduire les menaces qui pèsent sur les espèces en péril et à faire participer les membres de la collectivité qui prennent soin de ces habitats. Il a aussi pour objectif d’améliorer les connaissances sur le territoire et la présence de certaines espèces en péril. Corridor appalachien travaillera avec les organismes, les instances municipales et les citoyens afin qu’ils deviennent à leur tour des acteurs pour la protection des espèces en péril et des milieux naturels. 

Citations

« La région des Montagnes Vertes du Nord soutient une grande biodiversité et abrite 42 espèces en péril, dont le papillon monarque. La conservation de ce milieu permet d’assurer la survie de ces espèces et de lutter contre les changements climatiques. Le travail de terrain effectué par Corridor appalachien et ses partenaires est essentiel. Plus que jamais, la protection de l’environnement est au cœur de nos priorités. C’est en collaborant avec les organisations locales que nous pourrons réaliser l’objectif du Canada, à savoir protéger un quart de nos terres et un quart de nos océans d’ici 2025. »
– Lyne Bessette, députée de Brome–Missisquoi (Québec) 

« Au nom de Corridor appalachien et de nos partenaires, nous remercions Environnement et Changement climatique Canada d’avoir non seulement soutenu notre projet, mais aussi, d’avoir reconnu le potentiel des Montagnes Vertes du Nord comme secteur pouvant faire une différence pour les espèces en péril grâce à la qualité des écosystèmes présents et par la mobilisation de la communauté. Avec le généreux appui du gouvernement fédéral combiné à l’expertise et l’engagement sans relâche de nos partenaires, des propriétaires et des municipalités, nous sommes en mesure de poser des actions concrètes qui améliorent la qualité et pérennité de nos écosystèmes. Ultimement, ce sont tous les citoyens qui bénéficient de ces actions. » 
– Mélanie Lelièvre, directrice générale, Corridor appalachien 

« Le Zoo de Granby est surtout reconnu comme un acteur important dans la protection des espèces exotiques, comme l’éléphant et le gorille au Cameroun. Nos biologistes mènent également plusieurs projets au Québec sur les tortues, les chauves-souris ou les oiseaux insectivores aériens. Par cette initiative de conservation dans les Montagnes Vertes du Nord, il est extrêmement stimulant de travailler à la préservation des espèces menacées avec Corridor appalachien, à travers des projets où on sent vraiment l’appréciation de la population. »
– Patrick Paré, directeur, Conservation et Recherche, Zoo de Granby 

Faits en bref

  • Adjacente à la frontière canado-américaine, l’aire naturelle des Montagnes Vertes du Nord comprend de grandes superficies forestières et se distingue par une concentration de lacs inégalée dans les Appalaches et possède de nombreux milieux humides. 

  • Les principales menaces qui pèsent sur l’habitat essentiel des espèces concernées dans l’aire naturelle des Montagnes Vertes du Nord sont la destruction, la fragmentation et la dégradation des milieux naturels, l’expansion des activités récréatives, l’agrandissement du réseau routier, la surexploitation des ressources, la présence accrue d’espèces exotiques envahissantes et de certaines espèces indigènes problématiques, les activités agricoles et les changements climatiques. 

  • Le projet comprend les partenaires suivants : Corridor appalachien, le Zoo de Granby, Conservation de la nature Canada, le Réseau de milieux naturels protégés, le Conseil de gouvernance de l’eau des bassins versants de la rivière Saint-François, l’Organisme de bassin versant de la Yamaska, la Fondation pour la sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska, QuébecOiseaux et Conservation chauve-souris des Cantons de l’Est.  

  • L’initiative nommée Lieux prioritaires désignés par les collectivités pour les espèces en péril du Fonds de la nature du Canada est une initiative de financement de 15,6 millions de dollars d’une durée de quatre ans qui relève d’Environnement et Changement climatique Canada. 

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement avait annoncé un investissement de 1,35 milliard de dollars dans une initiative sur le patrimoine naturel. Il s’agit du plus grand investissement en conservation de la nature jamais réalisé dans l’histoire du Canada. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Page Twitter d’Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook d’Environnement et Changement climatique Canada 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :