Conseil autochtone national sur les espèces en péril (CANEP)

Poste

Membre du comité à temps partiel à compter de l’automne 2017.

Description

La Loi sur les espèces en péril (LEP) reconnaît le rôle essentiel joué par les peuples autochtones du Canada dans la conservation des espèces sauvages. L’article 8.1 de la LEP prévoit la création d’un conseil consultatif autochtone chargé de conseiller le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique en matière d’application de la LEP et de fournir des conseils et des recommandations au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP), un organisme composé de ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux. Le conseil consultatif autochtone, composé de six membres, est appelé le Conseil autochtone national sur les espèces en péril (CANEP).

Les membres d’organisations autochtones locales, régionales et nationales (y compris les communautés et les bandes) qui souhaitent siéger au CANEP sont invités à manifester leur intérêt à cet égard.

Les six membres du CANEP seront nommés par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique pour un mandat renouvelable d’au plus trois ans. Les membres ne deviennent pas des employés de la fonction publique du Canada à la suite de cette nomination ministérielle. Trois membres sont recherchés dans le cadre de cet avis.

En travaillant comme membre du CANEP, vous aurez l’occasion de collaborer avec la ministre de l’Environnement et du Changement climatique et de la conseiller au sujet de l’application de la LEP et d’élaborer un plan de travail annuel pour appuyer votre travail. Le CANEP fonctionne par consensus et prend ses décisions au cours de réunions et de téléconférences pour lesquelles le quorum de quatre personnes est atteint.

Les membres du CANEP contribuent par leur expérience et leur expertise aux travaux du Conseil. Les membres du CANEP exercent leurs fonctions de façon indépendante et ne représentent aucune organisation ni aucun groupe d’intérêt particulier. Ils doivent connaître la Loi sur les espèces en péril et la Loi sur les pêches et avoir de l’expérience dans l’application de ces lois. De plus, les membres doivent avoir une bonne compréhension de la participation communautaire à l’application de la LEP, du savoir traditionnel autochtone sur les espèces sauvages, notamment celles qui sont en péril, du processus de la LEP (l’inscription des espèces en péril à la liste de la LEP ainsi que l’élaboration et la mise en œuvre des plans pour leur rétablissement ou leur gestion) et de la biologie, de la conservation, de l’intendance ou de la préservation des espèces sauvages, notamment des espèces aquatiques. Les membres du CANEP doivent avoir démontré leur capacité de travailler efficacement au sein d’un conseil, d’un comité ou d’une commission.

Le CANEP est soutenu par un secrétariat au sein d’Environnement et Changement climatique Canada.

Activités principales

Les membres du CANEP s’engagent à effectuer les activités suivantes :

  • Participation à une ou deux réunions en personne par année (au moins une par année à Ottawa, Ontario, habituellement d’une durée de deux à trois jours).
  • Participation à deux à quatre téléconférences par année (habituellement d’une durée de deux à trois heures).
  • Préparation à chaque réunion en personne et à chaque téléconférence.
  • Examen de rapports commandés ou d’autres rapports pertinents sur la LEP.
  • Recherche et analyse concernant d’importants aspects de la LEP et préparation de rapports ou résumés connexes dont le CANEP se sert pour conseiller le ministre de l’Environnement et du Changement climatique.
  • Rédaction de lettres ou de rapports pour conseiller le ministre de l’Environnement et du Changement climatique.
  • Liaison avec les communautés autochtones touchées par la LEP et communication des résultats au CANEP en temps opportun.

Rémunération : Conformément aux lignes directrices du Conseil du Trésor du gouvernement du Canada, les membres du CANEP touchent des honoraires pour la préparation et la participation aux réunions et aux téléconférences, le temps de déplacement et les activités spéciales et se font rembourser leurs frais de déplacement liés au plan de travail.

Comment présenter une candidature

Les candidats intéressés et admissibles doivent envoyer leur demande à l’adresse ec.nominations-appointments.ec@canada.ca au plus tard samedi le 3 juin 2017.

  • Tout candidat admissible intéressé devra fournir les documents et renseignements suivants :
    • Lettre d’appui d’une organisation autochtone.
    • Déclaration d’intérêt indiquant vos qualifications en regard des critères énumérés (selon le gabarit présenté plus bas).
    • Curriculum vitae (CV) indiquant vos coordonnées, vos compétences et votre expérience.
    • Noms et coordonnées de deux personnes pouvant fournir des références. (Les références serviront à vérifier vos qualités personnelles 9 à 12).
  • Environnement et Changement climatique Canada examinera les demandes et transmettra les renseignements au ministre. Lorsque celui-ci aura pris sa décision, une lettre de nomination sera envoyée aux candidats retenus, à l’adresse qu’ils auront fournie.
  • Tous les documents doivent être reçus d’ici samedi le 3 juin 2017. Les déclarations d’intérêt tardives ne seront pas acceptées.

Pour devenir membres du CANEP, les candidats doivent montrer comment ils satisfont à au moins un des critères suivants :

  • Bonne compréhension de la LEP et de la Loi sur les pêches.
  • Bonne connaissance de la conservation et de la préservation des espèces sauvages et des espèces en péril.
  • Vaste connaissance des espèces en péril au Canada (aux échelles locale et nationale).
  • Connaissance du savoir traditionnel autochtone concernant les espèces sauvages et les espèces en péril.
  • Expérience de la participation des communautés autochtones à l’application de la LEP.
  • Expérience de collaboration avec le gouvernement.
  • Capacité de travailler de façon constructive dans le cadre d’un processus de prise de décisions par consensus; et.
  • Capacité de contribuer aux discussions sur des espèces en péril, d’en résumer les résultats et de formuler des recommandations objectives fondées sur ces discussions..

Nous pourrons communiquer avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait les critères et en quoi vous avez manifesté les qualités personnelles suivantes :

  • Capacité de travailler efficacement avec d’autres personnes.
  • Esprit d’initiative orienté vers l’action.
  • Fiabilité.
  • Jugement.

Si vous n’avez pas accès au courrier électronique, vous pouvez envoyer votre déclaration d’intérêt au Secrétariat du CANEP par télécopieur (819-938-4147) ou par la poste ou par service de messagerie au 351, boul. Saint-Joseph, Gatineau (Québec) K1A OH3.

Si vous avez des questions ou avez besoin de renseignements supplémentaires, communiquez avec le Secrétariat du CANEP à l’adresse ec.canep-nacosar.ec@canada.ca ou par téléphone au numéro susmentionné.

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Les membres doivent se conformer aux lignes directrices concernant l’éthique, les activités politiques et les conflits d’intérêts applicables aux nominations ministérielles fédérales et se soumettre à la Loi sur les conflits d’intérêts. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Une autorisation de sécurité de de fiabilité peut être requise.

Il se peut qu’une liste de personnes qualifiées soit établie et utilisée pour la dotation de postes semblables.

Déclaration d’intérêt  

Vous devez fournir votre CV accompagné du gabarit ci-dessous dûment rempli. Si vous jugez qu’un critère est déjà abordé dans votre CV, veuillez rédiger un résumé en citant la ou les pages pertinentes de votre CV. Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, veuillez communiquer avec le Secrétariat du CANEP.

Nom :
Adresse :
Organisation :
Exemples de la façon dont vous répondez aux critères suivants (insérez les renseignements) :

  • Bonne compréhension de la LEP et de la Loi sur les pêches.
  • Bonne connaissance de la conservation et de la préservation des espèces sauvages et des espèces en péril.
  • Vaste connaissance des espèces en péril au Canada (aux échelles locale et nationale).
  • Connaissance du savoir traditionnel autochtone concernant les espèces sauvages et les espèces en péril.
  • Expérience de la participation des communautés autochtones à l’application de la LEP.
  • Expérience de collaboration avec le gouvernent.
  • Capacité de travailler de façon constructive dans le cadre d’un processus de prise de décisions par consensus.
  • Capacité de contribuer aux discussions sur des espèces en péril, d’en résumer les résultats et de formuler des recommandations objectives fondées sur ces discussions.

Noms et coordonnées de deux personnes pouvant fournir des références

  1. Nom :
    Courriel :
    Numéro de téléphone :
  2. Nom :
    Courriel :
    Numéro de téléphone :

Énoncé de collecte de renseignements personnels

Vos renseignements personnels sont protégés en vertu des dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Ils seront stockés dans la banque de renseignements personnels standard appelée Membres de conseils d'administration, de comités et de conseils (POU 919) et conservés conformément aux calendriers de conservation et d'élimination établis pour cette banque.

De plus, selon cette loi, vous avez le droit de demander l'accès à vos renseignements personnels et leur correction s'ils sont erronés ou incomplets. Pour vous prévaloir de vos droits ou pour obtenir des précisions au sujet de cet énoncé, veuillez communiquer avec votre coordonnateur de la protection des renseignements personnels, à l'adresse électronique ec.renseignementspersonnels-privacy.ec@canada.ca. Pour plus d'information sur des questions de protection des renseignements personnels et sur la Loi sur la protection des renseignements personnels, consultez le site Web du Commissariat à la protection de la vie privée.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur vos droits, visitez Info Source. Cette publication du gouvernement du Canada est offerte par les grandes bibliothèques, les bureaux d'information du gouvernement et les bureaux de circonscription des députés du Parlement fédéral.

La transmission de ces renseignements n'est pas protégée. Vous ne devriez donc pas inclure de renseignements personnels de nature délicate, comme votre numéro d'assurance sociale, dans votre message.

Si, après avoir lu cet avis, vous préférez ne pas présenter votre demande par Internet, vous pouvez utiliser l'une des autres méthodes indiquées ci-dessous :

Par la poste :

Environnement et Changement climatique Canada
Directeur général, Secrétariat ministériel
2e étage, immeuble Fontaine
200, boulevard Sacré-Coeur
Gatineau (Québec) K1A 0H3

Demande relative à la protection des renseignements personnels

Si vous avez des questions ou des commentaires concernant cette politique ou l'application de la Loi sur la protection des renseignements personnels à Environnement et Changement climatique Canada, veuillez communiquer avec Shelly Emmerson, directrice, Accès à l'information et protection des renseignements personnels, par courriel (priv@ec.gc.ca) ou par téléphone (819-997-4552). Si vous estimez que vos renseignements personnels n'ont pas été protégés, vous pouvez communiquer avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada par téléphone, au 1-800¬267¬0441, ou par l'intermédiaire du site Web du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :