Consultations liées à l’engagement de l'ordonnance de protection concernant la rainette faux-grillon de l'ouest : consultation fermée

État actuel : Fermé

Cette consultation a eu lieu du 1 décembre 2017 au 31 décembre 2018.

Le ministère de l'Environnement et l'Agence Parcs Canada ont collaboré tout au long du processus d'élaboration du Décret. Le Ministère a communiqué avec six organisations et organismes fédéraux propriétaires de terres fédérales sur lesquelles se trouvent des parties de l'habitat essentiel de la rainette faux-grillon de l'Ouest (GLSLBC). Parallèlement, le ministère de l'Environnement a également consulté le ministère des Ressources naturelles et des Forêts de l'Ontario, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Le ministère de l'Environnement a consulté une Première nation de l'Ontario dont les terres de réserve chevauchent une partie de l'habitat essentiel de la rainette faux-grillon de l'Ouest (GLSLBC) et a demandé des commentaires sur le décret proposé. Enfin, le ministère de l'Environnement et l'Agence Parcs Canada ont également consulté dix autres Premières nations et une organisation autochtone dont les traités et les territoires traditionnels chevauchent les terres fédérales du sud-ouest du Québec et du sud de l'Ontario auxquelles s'applique le décret.

Qui cette consultation visait-elle

Questions clés aux fins de discussion

On a sollicité des commentaires sur les analyses des impacts socio-économiques potentiels de l'ordonnance et invité les groupes à partager leurs questions ou commentaires sur l'ordonnance et/ou les espèces.

Ce que nous avons entendu

Les ministères fédéraux ont fourni des réponses, ce qui a donné lieu à un autre échange d'information à l'appui de l'analyse des répercussions socioéconomiques possibles du décret.

Les deux ministères provinciaux des provinces où l'on trouve la rainette faux-grillon de l'Ouest ont fourni des réponses et partagé de l'information à l'appui des analyses des répercussions possibles de l'ordonnance et posé des questions pour mieux comprendre les répercussions possibles de l'ordonnance proposée.

Plusieurs Premières nations ont exprimé leur intérêt à poursuivre les discussions concernant l'espèce, la stratégie de rétablissement et les mesures de protection offertes par la LEP. Le Ministère et l'Agence ont offert de poursuivre les discussions sur la LEP et la protection des espèces en péril avec les Premières nations intéressées.

Communiquez avec nous

Mary Jane Roberts

Directrice

Gestion de la Loi sur les espèces en péril et affaires réglementaires

Service canadien de la faune

Environnement et changements climatiques Canada

Gatineau (Québec)

K1A 0H3

Téléphone : 1-800-668-6767

Courriel : ec.LEPreglementations-SARAregulations.ec@canada.ca

Rachel Grasham

Directrice

Direction générale des politiques, de la législation et des affaires du Cabinet

Agence Parcs Canada

30, rue Victoria

Gatineau (Québec)

J8X 0B3

Téléphone : 819-420-9115

Courriel : rachel.grasham@pc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :