Rapport sur les résultats ministériels 2016 à 2017, Ministère de l’Environnement, chapitre 6

Analyse des tendances en matière de dépenses et de ressources humaines

Dépenses réelles

Graphique des tendances relatives aux dépenses du Ministère

Le tableau suivant présente les tendances relatives aux dépenses du Ministère sur une période de six ans. Pour les exercices financiers 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017, les montants représentent les dépenses réelles telles que déclarées dans les Comptes publics. Pour les exercices 2017-2018, 2018-2019 et 2019-2020, les dépenses prévues représentent les dépenses budgétaires et législatives prévues telles que présentées dans le Plan ministériel 2017-2018.

Description longue
Tendances relatives aux dépenses du ministères
  2014–15 2015–16 2016–17 2017–18 2018–19 2019–20
Programmes temporaires - anticipés 0 0 0 22 810 757 102 006 961 143 209 396
Postes législatifs 100 888 122 86 635 859 84 063 004 84 450 913 77 469 835 76 987 963
Crédits votés 875 298 515 864 291 536 921 805 276 902 823 502 815 681 694 776 644 019
Total 976 186 637 950 927 395 1 005 868 280 1 010 085 172 995 158 490 996 841 378

Les dépenses réelles d’Environnement et Changement climatique Canada pour 2016-2017 ont été de 1 005,9 millions de dollars, soit une hausse de 55,0 millions de dollars (5,8 %) sur 12 mois par rapport aux dépenses réelles de 2015-2016. L’augmentation est principalement attribuable à l’accroissement des dépenses pour les initiatives temporaires, comme la contribution à la Fondation du Canada pour l’appui technologique au développement durable, le financement international de lutte contre les changements climatiques, la Stratégie emploi jeunesse, les projets d’assainissement des sédiments contaminés, la revitalisation du Réseau canadien de radars météorologiques et l’Initiative fédérale liée aux infrastructures.

Voir le Rapport ministériel sur le rendement (RMR) 2015-16 pour obtenir des précisions sur les écarts des dépenses réelles d’une année à l’autre entre 2014-2015 et 2015-2016.

Pour 2017-2018 à 2019-2020, les chiffres représentent les dépenses prévues totales pour l’exercice financier, qui tiennent compte du financement approuvé par le Conseil du trésor pour appuyer les résultats stratégiques du Ministère. Le déclin des dépenses prévues liées aux autorisations votées de 2017-2018 à 2019-2020 est principalement attribuable à la réduction du profil de financement versé aux principales initiatives et aux programmes qui arrivent à échéance, y compris les suivants :

Principales initiatives qui arriveront à échéance en 2017-2018 :

  • Fonds d’assainissement du lac Simcoe et du sud-est de la baie Georgienne;
  • Initiative sur les éléments nutritifs des Grands Lacs;
  • Initiative du bassin du lac Winnipeg.

Principales initiatives qui arriveront à échéance en 2018-2019 :

  • Cadre de gestion horizontale pour la lutte contre la pollution atmosphérique;
  • Cadre de gestion horizontale en matière de croissance propre et de changements climatiques;
  • Programme sur les espèces en péril;
  • Annonces liées au Budget 2016 concernant les infrastructures fédérales.

Principales initiatives qui arriveront à échéance en 2019-2020 :

  • Plan de conservation national;
  • Plan d’action pour l’assainissement de l’eau.

Les autorisations législatives de 2017-2018 à 2019-2020 sont assez stables d’une année à l’autre.

Programmes temporaires – Les dépenses prévues de 2017-2018 à 2019-2020 reflètent majoritairement les annonces du Budget 2016 et/ou du Budget 2017 qui ne sont pas encore prises en compte dans les niveaux de référence votés pour ces années, mais sont fournies pour dresser un tableau plus exhaustif des dépenses prévues du Ministère.

Voir le Plan ministériel (PM) 2017-18 pour obtenir plus de renseignements sur les écarts des dans les dépenses prévues d’une année à l’autre entre 2017-2018 et 2019-2020.

Sommaire du rendement budgétaire pour les programmes et les Services internes (en dollars)

Résultats stratégiques 1: L’environnement naturel du Canada est préservé et restauré pour les générations actuelles et futures
Programmes et services internes Budget principal des dépenses 2016-2017 Dépenses prévues
2016-2017
Dépenses prévues
2017–2018
Dépenses prévues
2018-2019
Autorisations totales pouvant être utilisées
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2014 2015
Programme 1.1
Biodiversité – Espèces sauvages et habitats
137 912 691 137 912 691 135 322 453 121 360 716 154 140 480 153 035 992 150 399 093 140 408 483
Programme 1.2
Ressources en eau
80 035 023 80 035 023 69 722 840 72 152 481 79 297 907 70 732 520 81 784 289 92 453 058
Programme 1.3
Écosystèmes durables
88 026 739 88 026 739 84 520 845 65 379 639 106 683 277 98 446 872 78 790 925 72 619 888
Programme 1.4
Promotion de la conformité et application de la loi – Faune
16 652 429 16 652 429 16 297 080 16 095 331 17 880 767 17 511 301 19 971 764 17 058 497
Résultats stratégiques 2: La population canadienne est équipée pour prendre des décisions éclairées quant aux conditions changeantes du temps, de l’eau et du climat
Programmes et services internes Budget principal des dépenses
2016-2017
Dépenses prévues
2016-2017
Dépenses prévues
2017–2018
Dépenses prévues
2018-2019
Autorisations totales pouvant être utilisées
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2014-2015
Program 2.1
Services météorologiques et environnementaux pour les Canadiens
174 382 678 174 382 678 194 578 410 187 770 089 189 968 112 180 123 302 181 347 768 174 493 294
Program 2.2
Services météorologiques et environnementaux pour les utilisateurs ciblés
19 267 384 19 267 384 18 728 707 18 707 542 22 787 760 15 643 525 15 321 848 25 886 657
Résultats stratégiques 3: Les menaces que représente la pollution pour les Canadiens ainsi que pour leur environnement sont minimisées
Programmes et services internes Budget principal des dépenses 2016-2017 Dépenses prévues
2016-2017
Dépenses prévues
2017-2018
Dépenses prévues
2018-2019
Autorisations totales pouvant être utilisées
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2014-2015
Program 3.1
Gestion des substances et des déchets
74 912 985 74 912 985 84 357 041 91 454 269 91 141 832 87 801 448 83 529 612 86 779 805
Program 3.2
Changements climatiques et Qualité de l’air
97 030 449 97 030 449 147 118 686 99 319 825 159 369 236 149 504 223 119 607 526 121 061 134
Program 3.3
Promotion de la conformité et application de la loi – Pollution
34 672 528 34 672 528 41 696 948 34 143 478 42 463 209 40 339 332 40 634 373 42 309 866
Totaux pour les résultats stratégiques 1 à 3
Totaux Budget principal des dépenses 2016 2017 Dépenses prévues
2016-2017
Dépenses prévues
2017–2018
Dépenses prévues
2018-2019
Autorisations totales pouvant être utilisées
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2016-2017
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2015-2016
Dépenses réelles (autorisations utilisées)
2014-2015
Total partiel 722 892 906 722 892 906 792 343 010 706 383 370 863 732 580 813 138 515 771 387 198 773 070 682
Services internes 179 196 292 179 196 292 194 931 405 186 768 159 194 907 490 192 729 765 179 540 197 203 115 955
Total 902 089 198 902 089 198 987 274 415 893 151 529 1 058 640 070 1 005 868 280 950 927 395 976 186 637

Les chiffres des dépenses prévues de 2016-2017 dans le Rapport ministériel sur les résultats tiennent compte de ceux qui ont été publiés dans le Rapport sur les plans et priorités (RPP) 2016‑2017. Le RPP 2016‑2017 a été déposé au Parlement avant le Budget 2016 et par conséquent, ne tient pas compte des nouveaux fonds annoncés dans le Budget. Les chiffres des dépenses prévues de 2017‑2018 et de 2018‑2019 présentés dans le Rapport sur les résultats ministériels tiennent compte de ceux qui ont été publiés dans le Plan ministériel (PM) publié en 2017‑2018. Le PM 2017‑2018 a été déposé au Parlement avant l’annonce du Budget 2017 et par conséquent ne tient pas compte des nouveaux fonds annoncés dans le Budget. Les dépenses prévues du Ministère augmentent àmesure que les renouvellements et les annonces sur les postes budgétaires de 2017 sont intégrés aux processus relatifs au Budget des dépenses de 2017.

Les autorisations totales de 2016‑2017 pouvant être utilisées comprennent tous les postes approuvés au moyen des processus relatifs au Budget des dépenses pour l’exercice financier 2016‑2017. L’écart global de 156,5 millions de dollars entre les autorisations totales de 2016-1027 pouvant être utilisées (1 058,6 millions de dollars) et les dépenses prévues de 2016‑2017 (902,1 millions de dollars) est principalement attribuable à une augmentation des autorisations à la suite des annonces du Budget 2016 relatives aux initiatives suivantes :

  • Lutter contre la pollution atmosphérique;
  • Croissance propre et changements climatiques;
  • Plan d’action pour les sites contaminés fédéraux;
  • Écosystème des Grands Lacs;
  • Modernisation du Réseau canadien des radars météorologiques;
  • Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits;
  • Stratégie emploi jeunesse.

L’écart global de 52,7 millions de dollars entre les autorisations totales de 2016‑2017 pouvant être utilisées (1 058,6 millions de dollars) et les dépenses réelles de 2016‑2017 (1 005,9 millions de dollars) est attribuable aux facteurs suivants :

  • Le financement reporté aux années futures pour le Plan d’action sur l’assainissement de l’eau, l’initiative de Modernisation des services météorologiques du Canada, le Système de Sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes au sud du 60° et l’Initiative fédérale liée aux infrastructures;
  • Les fonds non dépensés des crédits pour les dépenses de fonctionnement sont reportés à l’exercice 2017‑2018 pour fournir au Ministère la marge de manœuvre supplémentaire dont il a besoin pour financer les activités urgentes et pour tenir compte des investissements stratégiques;
  • Les fonds non dépensés des crédits pour les dépenses en capital sont reportés au prochain exercice pour continuer la mise en œuvre des activités essentiellement liées à l’Initiative fédérale des infrastructures.

L’augmentation globale de 54,9 millions de dollars entre les dépenses réelles de 2015‑2016 de 951,0 millions de dollars et les dépenses réelles de 2016‑2017 de 1 005,9 millions de dollars est principalement attribuable aux écarts de financement suivants :

  • Résultat stratégique 1 : Les dépenses réelles pour 2016‑2017 sont plus élevées que les dépenses réelles pour 2015‑2016 principalement en raison des fonds supplémentaires obtenus tout au long de l’année pour les initiatives suivantes : Stratégie emploi jeunesse, Écosystème des Grands Lacs et projets d’assainissement des sédiments contaminés. Ces augmentations ont été compensées par la réaffectation des dépenses liées au bail du Centre environnemental du Pacifique vers les Services internes.
  • Résultat stratégique 2 : Les dépenses réelles pour 2016‑2017 sont plus faibles que les dépenses réelles pour 2015‑2016 principalement en raison de la diminution des dépenses à la suite de l’achèvement des initiatives  suivantes : Assurer l’intégrité de la surveillance météorologique et environnementale, Infrastructure superinformatique du gouvernement du Canada et Jeux panaméricains en 2015-2016. Ces diminutions ont été compensées par une augmentation attribuable aux fonds supplémentaires obtenus pour l’initiative de Modernisation du Réseau canadien des radars météorologiques.
  • Résultat stratégique 3 : Les dépenses réelles pour 2016‑2017 sont plus élevées que les dépenses réelles pour 2015‑2016 principalement en raison des nouveaux fonds obtenus pour l’initiative de lutte contre la pollution atmosphérique, le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, le Système de sécurité de classe mondiale pour les navires‑citernes au sud du 60° et le Plan d’action sur les sites contaminés fédéraux. L’augmentation est aussi attribuable au paiement d’une contribution à la Fondation du Canada pour l’appui technologique au développement durable.

Services internes : Les dépenses réelles pour 2016‑2017 sont plus élevées que les dépenses réelles pour 2015‑2016 principalement en raison de la réaffectation des dépenses liées au bail du Centre environnemental du Pacifique, du Programme sur les ressources en eau (1.2) vers des projets immobiliers.

Ressources humaines réelles

Sommaire des ressources humaines pour les programmes et les Services internes (équivalents temps plein ou ETP)

Résultats stratégiques 1: L’environnement naturel du Canada est préservé et restauré pour les générations actuelles et futures
Programmes et services internes ETP réels
2014-2015
ETP réels
2015-2016
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2017-2018
ETP réels
2018-2019
Programme 1.1
Biodiversité – Espèces sauvages et habitats
600 600 558 614 546 498
Programme 1.2
Ressources en eau
701 694 622 602 598 590
Programme 1.3
Écosystèmes durables
359 371 456 416 422 407
Programme 1.4
Promotion de la conformité et application de la loi – Faune
133 131 133 139 128 126
Résultats stratégiques 2: La population canadienne est équipée pour prendre des décisions éclairées quant aux conditions changeantes du temps, de l’eau et du climat
Programmes et services internes ETP réels
2014-2015
ETP réels
2015-2016
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2017-2018
ETP réels
2018-2019
Programme 2.1
Services météorologiques et environnementaux pour les Canadiens
1 086 1 108 1 041 1 097 1 072 1 018
Programme 2.2
Services météorologiques et environnementaux pour les utilisateurs ciblés
409 351 366 332 371 365
Résultats stratégiques 3: Les menaces que représente la pollution pour les Canadiens ainsi que pour leur environnement sont minimisées
Programmes et services internes ETP réels
2014-2015
ETP réels
2015-2016
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2017-2018
ETP réels
2018-2019
Programme 3.1
Gestion des substances et des déchets
618 632 664 625 629 584
Programme 3.2
Changements climatiques et Qualité de l’air
705 670 765 727 813 496
Programme 3.3
Promotion de la conformité et application de la loi – Pollution
363 336 358 340 353 294
Totaux pour les résultats stratégiques 1 à 3
Totaux ETP réels
2014-2015
ETP réels
2015-2016
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2016-2017
ETP réels
2017-2018
ETP réels
2018-2019
Total partiel 4 974 4 893 4 963 4 892 4 932 4 378
Services internes 1 487 1 429 1 506 1 433 1 433 1 382
Total 6 461 6 322 6 469 6 325 6 375 5 760

L’écart entre les équivalents temps plein (ETP) réels et les ETP prévus reflète principalement les mesures prises par la direction pour stabiliser et contrôler les exigences salariales futures par le biais de départs de personnel et les délais dans la dotation de postes vacants, ainsi que par le réaménagement des ressources des plans initiaux pour répondre aux besoins relatifs aux programmes.

Dépenses par crédit voté

Pour obtenir de l’information sur les dépenses votées et législatives d’Environnement et Changement climatique Canada, consulter les Comptes publics du Canada 2017.

Harmonisation des dépenses avec le cadre pangouvernemental

Harmonisation des dépenses réelles pour 2016-2017 avec le cadre pangouvernemental (en dollars)

Résultats stratégiques 1: L’environnement naturel du Canada est préservé et restauré pour les générations actuelles et futures
Programmes Secteur de dépenses Secteur d’activités du gouvernement du Canada Dépenses réelles
2016-2017
1.1 Biodiversité – Espèces sauvages et habitats Affaires économiques Un environnement propre et sain 153 035 992
1.2 Ressources en eau Affaires économiques Un environnement propre et sain 70 732 520
1.3 Écosystèmes durables Affaires économiques Un environnement propre et sain 98 446 872
1.4 Promotion de la conformité et application de la loi – Faune Affaires économiques Un environnement propre et sain 17 511 301
Résultats stratégiques 2: La population canadienne est équipée pour prendre des décisions éclairées quant aux conditions changeantes du temps, de l’eau et du climat
Programmes Secteur de dépenses Secteur d’activités du gouvernement du Canada Dépenses réelles
2016-2017
2.1 Services météorologiques et environnementaux pour les Canadiens Affaires économiques Un environnement propre et sain 180 123 302
2.2 Services météorologiques et environnementaux pour les utilisateurs ciblés Affaires économiques Un environnement propre et sain 15 643 525
Résultats stratégiques 3: Les menaces que représente la pollution pour les Canadiens ainsi que pour leur environnement sont minimisées
Programmes Secteur de dépenses Secteur d’activités du gouvernement du Canada Dépenses réelles
2016-2017
3.1 Gestion des substances et des déchets Affaires économiques Un environnement propre et sain 87 801 448
3.2 Changements climatiques et qualité de l’air Affaires économiques Un environnement propre et sain 149 504 223
3.3 Promotion de la conformité et application de la loi – Pollution Affaires économiques Un environnement propre et sain 40 339 332
Total des dépenses par secteur de dépenses (en dollars)
Secteur de dépenses Total des dépenses prévues Total des dépenses réelles
Affaires économiques 722 892 906 813 138 515
Affaires sociales 0 S.O.
Affaires internationales 0
S.O.
Affaires gouvernementales 0
S.O.

États financiers et faits saillants des états financiers

États financiers

Les faits saillants des états financiers offrent un aperçu de l’état des résultats et de la situation financière nette d’Environnement et Changement climatique Canada.

Les états financiers non audités sont préparés selon la comptabilité d’exercice conformément aux politiques du Gouvernement, qui sont fondées sur les normes comptables canadiennes pour le secteur public (NCSP). Ces états sont donc différents des rapports fondés sur les crédits, ce qui est utilisé pour préparer les dépenses réelles de la section analyse des tendances en matière de dépenses et de ressources humaines du présent rapport. Cette section est préparée selon une comptabilité de caisse modifiée et non selon la comptabilité d’exercice. Le rapprochement des crédits parlementaires utilisés (comptabilité de caisse modifiée) et le coût réel des opérations (comptabilité d’exercice) sont présentés dans les notes 2 et 3 des états financiers.

Les états financiers [non audités] d’Environnement et Changement climatique Canada pour l’exercice se terminant le 31 mars 2017 se trouvent sur le site Web du Ministère.

Faits saillants des états financiers

État condensé des opérations (non vérifié)
Pour l’exercice se terminant le 31 mars 2017 (en dollars)
Information financière Résultats prévus
2016-2017
Réels
2016-2017
Réels
2015-2016
Écart (réels 2016-2017 moins prévus 2016-2017) Écart (réels 2016-2017 moins réels 2015-2016)
Total des charges 1 066 313 359 1 189 506 240 1 132 391 254 123 192 881 57 114 986
Total des revenus 88 596 271 85 404 035 84 807 419 (3 192 236) 596 616
Coût de fonctionnement net avant le financement du gouvernement et les transferts 977 717 088 1 104 102 205 1 047 583 835 126 385 117 56 518 370

Dépenses par résultat stratégique

Les dépenses ministérielles totales par résultats stratégiques se sont élevées à 1 189,5 millions de dollars pour l’exercice 2016-2017 (1 132,4 millions de dollars en 2015-2016). La hausse de 57,1 millions de dollars (ou 5 %) est principalement attribuable à des dépenses accrues pour des initiatives temporaires telles que la contribution pour la Fondation du Canada pour l’appui technologique au développement durable, le financement international de la lutte contre les changements climatiques, Stratégie emploi jeunesse, les projets d’assainissement des sédiments contaminés, la modernisation du réseau canadien de radars météorologiques et l’initiative fédérale liée aux infrastructures 2016.

Description longue

RS 1: L'environment natural du Canada est préservé et restauré pour les générations actuelles ou futures 398,1 millions $ ou 33,5%

RS 2: La population canadienne est équipée pour prendre des décisions éclairées quant aux conditions changeants du temps, de l'eau et du climat 238,8 millions $ ou 20%

RS 3: Services internes 195,2 millions $ ou 16,4%

Total: 1 189,5 millions $

Veuillez consulter la note 16 des états financiers ministériels pour une ventilation plus détaillée des dépenses – Informations sectorielles par article courant et résultat stratégique.

Revenus par catégorie

Le total des revenus s’est élevé à 85,4 millions de dollars pour l’exercice 2016-2017 (comparativement à 84,8 millions pour 2015-2016). Cette somme exclut les 11 millions de dollars gagnés au nom du gouvernement. La majorité des revenus en 2016-2017 découle des ventes de biens, de produits d’information et de services de nature non réglementaire d’Environnement et Changement climatique Canada. Les postes de revenus importants comprennent notamment les activités de surveillance des sables bitumineux, les demandes de permis d’immersion en mer, les services hydrométriques, les droits de surveillance de l’immersion en mer, ainsi que les services environnementaux et météorologiques.

Description longue

Ventes de biens et de produits d'information 44,1 millions $ ou 51,7%

Location et utilisation de biens publics 5,9 millions $ ou 6,9%

Services de nature réglementaire 19,3 millions $ ou 4,9%

Services de nature non réglementaire 19,3 millions $ ou 22,5%

Services aux autres ministères ,6 millions $ ou ,7%

Autres revenus 11,3 millions $ ou 13,2%

Total: 85,4 millions $

État condensé de la situation financière (non vérifié) au 31 mars 2017 (en dollars)
Information financière 2016–2017 2015–2016 Écart (2016-2017 moins 2015-2016)
Total des passifs nets 402 133 081 366 506 525 35 626 556
Total des actifs financiers nets 158 494 632 148 456 701 10 037 931
Dette nette du Ministère 243 638 449 218 049 824 25 588 625
Total des actifs non financiers 412 783 493 392 107 606 20 675 887
Situation financière nette du Ministère 169 145 044 174 057 782 (4 912 738)

Passifs par catégorie

Les passifs totaux s’élevaient à 402,1 millions de dollars à la fin de l’exercice 2016-2017, ceci représente une augmentation de 35,6 millions de dollars, ou 10 %, comparativement à l’exercice précédent à la fin duquel les passifs totaux s’élevaient à 366,5 millions de dollars. Les comptes créditeurs, les charges à payer et les passifs environnementaux représentent la plus grande part des passifs en s’élevant à 336,8 millions de dollars (soit 83,8 % de tous les passifs) pour l’exercice 2016-2017.

L’augmentation du total des passifs nets d’Environnement et Changement climatique Canada est principalement due aux passifs environnementaux. Le solde du passif au 31 mars 2017 représente une augmentation de 57 millions de dollars par rapport au 31 mars 2016. Cela s’explique principalement par la mise en place de règlements de décontamination plus rigoureux en Colombie-Britannique. Environnement et Changement climatique Canada a passé en revue ses coûts d’assainissement pour le site PEC et a augmenté ses estimations de 70 millions de dollars.

Description longue


Créditeurs et charges à payer 141,2 millions $ ou 35,1%

Indemnités de vacances et congés compensatoires 21,9 millions $ ou 5,4%

Revenus reportés 6,8 millions $ ou 1,7%

Obligation au titred d'immobilisations corporelles louées 9,7 millions $ ou 2,4%

Avantages sociaux futurs 26,3 millions $ ou 6,5%

Passif environnemental 195,6 millions $ o 48,6%

Autres éléments de passif ,6 millions $ ou ,1%

Total: 402,1 millions $

Veuillez consulter les notes 4 à 8 et les notes 12 et 13 des états financiers ministériels pour une ventilation plus détaillée – Comptes créditeurs et charges à payer; Revenus reportés; Passif correspondant à un actif loué pour les immobilisations corporelles; Avantages sociaux futurs des employés; Passif environnemental; Obligations contractuelles; Passifs éventuels.

Actifs par catégorie

Le total des actifs financiers nets (158,5 millions de dollars) et des actifs non financiers (412,8 millions de dollars) sont évalués ensemble à 571,3 millions de dollars et ont augmenté de 30,7 millions de dollars, ou 5,7 %, au cours de l’exercice 2016-2017. Les immobilisations corporelles représentent toujours la plus grande part des actifs en s’élevant à 382,9 millions de dollars (67 % du total des actifs) pour l’exercice 2016-2017.

L’augmentation de la valeur du total des actifs nets d’Environnement et Changement climatique Canada est principalement due à l’inventaire qui a augmenté de 13,5 millions de dollars dont la majeure partie de concerne l’augmentation des achats pour les fournitures de météorologie (5,4 millions), de l’équipement de radar (4,2 millions) et de l’équipement informatique (2,6 millions).

Desctiption longue

Montant à recevoir du Trésor 134,9 millions $ ou 23,6%

Débiteaurs et avances 23,6 millions $ ou 4,1%

Actif non-financiers 412,8 millions $ ou 72,3%

Total: 571,3 millions $

Veuillez consulter les notes 9 à 11 des états financiers ministériels pour une ventilation plus détaillée – Comptes débiteurs et avances; Inventaire; Immobilisations corporelles.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :