De la part du ministre

L’honorable Jonathan Wilkinson, C.P., député Ministre de l’Environnement et du Changement climatique
L’honorable Jonathan Wilkinson, C.P., député Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

À titre de ministre de l’Environnement et du Changement climatique, je suis heureux de présenter le Plan ministériel 2020-2021.

Ce plan définit les mesures stratégiques pour un large éventail de questions environnementales, notamment la croissance propre et les changements climatiques, la prévention et la gestion de la pollution, la conservation de la nature et la prévision des conditions météorologiques et environnementales, conformément au mandat qui m’a été confié en 2019.

Environnement et Changement climatique Canada continuera à mettre en œuvre le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques et renforcera les mesures de réduction des gaz à effet de serre afin de dépasser nos cibles de réduction des émissions pour 2030 et de mettre le Canada sur la voie d’atteindre notre objectif de zéro émission nette d’ici 2050. À cette fin, nous poursuivrons la mise en œuvre de la Loi sur la tarification de la pollution causée par les gaz à effet de serre, qui établit une tarification de la pollution causée par le carbone, crée des mesures incitatives pour l’adoption de solutions plus propres et de technologies plus écologiques, et retourne le produit à la province ou au territoire d’origine.

Le Fonds d’incitation à l’action pour le climat, le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone et le Fonds d’action pour le climat continueront à encourager et à faciliter la prise de mesures plus étendues pour réduire les émissions et pour adopter des technologies et des pratiques plus propres. Nous établirons des jalons quinquennaux, juridiquement contraignants, pour la réduction des émissions. Nous allons continuer à mettre en œuvre le Cadre pancanadien faisant progresser les objectifs établis pour les véhicules à zéro émission, en introduisant une norme sur les combustibles propres et en continuant la mise en place d’une réglementation visant à réduire les émissions de méthane et de certains composés organiques volatils du secteur du pétrole et du gaz.

En poursuivant le leadership du Canada par le biais de la mise en œuvre de la Charte sur les plastiques dans les océans, le Ministère continuera de collaborer en consultation avec les provinces, les territoires et d’autres intervenants afin d’interdire les plastiques nocifs à usage unique, lorsque soutenu par la science et s’il est justifié de le faire, ainsi que de faire progresser d’autres mesures pour lutter contre la pollution par les plastiques. Nous allons également continuer notre travail avec les provinces et les territoires dans la mise en œuvre de la Stratégie visant l’atteinte de zéro déchet de plastique à l’échelle du pays. Ce qui inclut le développement de cibles nationales, des standards et des règlements qui feront en sorte que les entreprises qui fabriquent des produits en plastique ou vendent des articles dans des emballages en plastique soient responsables de la collecte et du recyclage de leurs déchets plastiques.

Avec le soutien d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, nous étudierons des options pour une Agence canadienne de l’eau pour travailler avec les provinces, les territoires, les collectivités autochtones, les collectivités locales et d’autres acteurs pour élaborer et coordonner des approches efficaces pour maintenir des ressources en eau saines, propres et bien gérées. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires canadiens et américains pour protéger et améliorer les ressources en eau douce du Canada et nous mettrons en œuvre le Plan de protection des océans en collaboration avec Transports Canada et Pêches et Océans Canada.

Le Ministère continuera à protéger les Canadiens et l’environnement des substances nocives au moyen du Plan de gestion des produits chimiques du Canada en collaboration avec Santé Canada. Nous continuerons à travailler avec les provinces et les territoires pour mettre en œuvre le Système de gestion de la qualité de l’air afin de réduire les émissions nocives et d’améliorer la qualité de l’air. En collaboration avec le gouvernement de l’Alberta, nous continuerons à surveiller l’exploitation des sables bitumineux pour assurer le respect de la responsabilité environnementale et sociale.

En profitant de l’élan de nos récents efforts de conservation de la nature et grâce au 1,3 milliard de dollars de l’initiative sur le Patrimoine naturel du Canada, nous travaillerons avec Pêches et Océans Canada et Parcs Canada pour conserver 25 pour 100 des terres et des océans du Canada d’ici 2025, d’une manière qui soit fondée sur la science, les connaissances autochtones et les perspectives locales. Ces objectifs seront tous deux portés à 30 pour 100 d’ici 2030. Nous ferons de la promotion pour que les pays du monde entier fixent également cet objectif de conservation à l’horizon 2030. Nous encouragerons et soutiendrons les mesures visant à protéger et à conserver les zones de grande valeur écologique et de biodiversité exceptionnelle, telles que les réserves nationales de faune et les aires protégées et de conservation autochtone. Environnement et Changement climatique Canada poursuivra la mise en œuvre de l’Approche pancanadienne pour la transformation de la conservation des espèces en péril au Canada, en se concentrant sur les approches fondées sur les espèces multiples et les écosystèmes.

Le Ministère continuera à fournir aux Canadiens de renseignements précis et en temps opportun sur la météo, l’eau, la qualité de l’air, les conditions climatiques ainsi que sur les prévisions et les avertissements pour les aider à prendre des décisions concernant leur santé, leur sécurité et leur bien-être économique. À cette fin, Environnement et Changement climatique Canada s’appuiera sur l’expertise scientifique, une approche de pointe en matière de gestion et d’analyse des données, ainsi que sur des techniques d’information novatrices. Le Ministère poursuivra la modernisation des infrastructures essentielles, notamment sept radars météorologiques en 2020-2021. Nos Services hydrologiques nationaux vont également moderniser ses stations d’eau, ainsi que leurs capacités techniques et d’ingénierie.

Le Ministère continuera à faire preuve de leadership en matière de développement durable avec une loi qui entrera en vigueur en décembre 2020 - la Loi modifiant la Loi sur le développement durable - qui guidera les futures Stratégies fédérales de développement durable.

Les défis auxquels nous sommes confrontés en matière d’environnement et de changement climatique sont importants pour les Canadiens et pour le monde. Ce Plan fournit des détails sur la façon dont notre ministère relèvera ces défis alors que nous travaillons vers un avenir plus propre et plus prospère.


L’honorable Jonathan Wilkinson, C.P., député
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :