Évaluation l'IEAOES des effets environnementaux et efforts de surveillance des systèmes d’énergie houlomotrice, marémotrice et hydrolienne

Évaluation l'IEAOES des effets environnementaux et efforts de surveillance des systèmes d’énergie houlomotrice, marémotrice et hydrolienne

ÉTAT : En cours (une prolongation de 3 ans a été approuvée)

I. Aperçu

L’énergie renouvelable marine, y compris celle obtenue par la houle, le courant de marée et le courant de rivières, offre une occasion prometteuse au chapitre des énergies renouvelables. Le secteur étant nouveau, les données disponibles sur les impacts environnementaux éventuels sont actuellement limitées. À l’appui du sous-thème sur les énergies renouvelables marines du dialogue États-Unis – Canada sur l’énergie propre, le Canada s’est engagé à participer au projet de l’Annexe IV de l’Agence internationale de l’énergie – Ocean Energy Systems (IEAOES), Évaluation des effets environnementaux et efforts de surveillance des systèmes d’énergie houlomotrice, marémotrice et hydrolienne. L’Annexe IV est dirigée par les États-Unis.

II. Description du projet 

Le projet de l’Annexe IV de l’Agence internationale de l’énergie a permis de recueillir et de rendre publique des renseignements sur la recherche environnementale liée à l’énergie marine et hydrocinétique du monde entier, notamment des données et des analyses obtenues dans le cadre de projets réalisés au Canada. Le projet a abouti à l’établissement d’une base de données accessible au public,ainsi que d’une base de données accessible uniquement aux pays participants de l’IEAOES (dont le Canada) et à l’élaboration d’un rapport final exhaustif publié par Ocean Energy Systems.1

Le Canada a activement participé à des réunions et à des ateliers parrainés par les États-Unis, en offrant des données environnementales obtenues dans le cadre de projets de démonstration actuellement installés. Des spécialistes du ministère des Pêches et Océans, de Ressources naturelles Canada, de l’industrie canadienne et de consortiums de recherche canadiens ont offert leur expertise technique et de l’information sur leurs projets, comme l’ont également fait d’autres pays. 

III. Durée du projet

Le premier atelier d’experts dans le cadre de cette Annexe a eu lieu en septembre 2010, et le second a eu lieu en octobre 2012. Le rapport final intitulé « Environmental Effects of Marine Energy Development around the World » a été publié en janvier 2013.

IV. Partenaires/participants

Gouvernement

  • Ressources naturelles Canada
  • Pêches et Océans Canada
  • Le département de l’Énergie des États-Unis
  • Le Bureau of Ocean Energy Management Regulation and Enforcement (États-Unis)
  • La Federal Energy Regulatory Commission (États-Unis)
  • La National Oceanographic and Atmospheric Administration (États-Unis)
  • Le Pacific Northwest National Laboratory (États-Unis)

Autres partenaires

  • Le Wave Energy Center (Portugal)
  • L’Université de Plymouth (Royaume-Uni)
  • La Sustainable Energy Authority of Ireland
  • L’Université du College Cork (Irlande)
  • Norges Forskningsråd (Norvège)
  • L’Institut norvégien pour la recherche sur l’eau
  • Aotearoa Wave and Tidal Energy Association, ou AWATEA (Nouvelle-Zélande)
  • Technalia (Espagne)
  • L’Université Acadia

 


1Ces liens conduisent à un site d'une entité non assujettie à la Loi sur les langues officielles. L'information sur ce site est disponible dans la langue du site.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :