BioTrousse de la vallée de la rivière Richelieu : place à l'agriculture

Page précédente Table des matières Page suivante

Dans la vallée de la rivière Richelieu, l'agriculture est au coeur du territoire. Les champs sont des écosystèmes particuliers qui nourrissent un grand nombre de petites bestioles et leur offrent des abris.

Le bassin versant et l'agriculture

En parcourant son chemin, l'eau transporte des substances du sol qui rejoignent les cours d'eau et peuvent les polluer. Heureusement, des solutions sont mises en place. Avez-vous déjà remarqué la présence d'arbres et d'arbustes le long d'un fossé dans un champ ? Il s'agit d'initiatives d'agriculteurs qui ont valorisé leurs bandes riveraines. Celles-ci agissent comme un filtre et empêchent les polluants de se retrouver directement dans l'eau.

Un pollinisateur

© iStockphoto/Arlindo71

En butinant les fleurs pour se nourrir, les insectes pollinisateurs transportent le pollen d'une fleur à l'autre. Plus de 70 % de nos récoltes dépendent de la pollinisation. Ces insectes sont indispensables à la culture de plusieurs légumes et fruits communs, comme les pommes ou les concombres. Parmi ces insectes, nous retrouvons les abeilles, les guêpes, les papillons, les mouches et les coléoptères. Actuellement, les insectes pollinisateurs sont menacés par :

 

  • la disparition de leur habitat ;
  • l'utilisation des pesticides ;
  • la monoculture ;
  • la compétition avec d'autres espèces (souvent exotiques) ;
  • les maladies et les parasites.

Bingo!

Au cours de votre expédition, repérez les cultures qui se trouvent autour de vous... Qui sera le premier à compléter une ligne et à avoir un bingo ?

Différents types de culture canadiennes
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :