Contribution du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat

 

Le Canada est l’hôte de la prochaine séance plénière du GIEC, qui aura lieu à Montréal en septembre 2017. Cette réunion rassemblera des centaines de scientifiques et de représentants de gouvernements dans le but de faire avancer la science des changements climatiques et de définir la portée du sixième rapport d’évaluation du GIEC.

À la suite de la réunion, le GIEC lancera un appel de candidatures aux postes d’auteurs principaux coordonnateurs, d’auteurs principaux et de réviseurs pour les contributions des groupes de travail au sixième rapport d’évaluation.

Si vous souhaitez que votre nom soit ajouté à la liste de diffusion du Secrétariat du GIEC pour le Canada et être informé des occasions de contribuer aux travaux du GIEC, veuillez transmettre un courriel à cet égard à ec.giec-ipcc.ec@canada.ca

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) réunit un grand nombre des meilleurs scientifiques du monde pour réaliser des évaluations exhaustives de l’état actuel des connaissances sur les changements climatiques et leurs possibles conséquences environnementales et socioéconomiques. Le GIEC publie ses évaluations dans des rapports qui sont étudiés de manière approfondie tant par la collectivité scientifique que par les gouvernements à l’échelle du globe.

Le Canada participe activement aux travaux du GIEC. De nombreux experts canadiens issus de l’administration publique, du milieu universitaire, du secteur privé et d’autres organismes apportent des contributions importantes à la production des rapports d’évaluation. Le Canada compte également des membres au sein du Bureau du GIEC, du Bureau de l’équipe spéciale pour les inventaires nationaux des gaz à effet de serre et du Groupe de travail sur le soutien des données et les scénarios pour l’analyse des répercussions et du climat.

En tant que plaque tournante pour les activités scientifiques et la recherche relatives aux changements climatiques menées au Canada, Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) contribue de manière importante aux travaux du GIEC. Ainsi, des scientifiques d’ECCC ont joué des rôles de premier plan dans la production de chacun des rapports d’évaluation détaillés du GIEC. Les activités scientifiques et la recherche relatives aux changements climatiques menées par ECCC contribuent également au corpus international de données et de connaissances qui est évalué par le GIEC dans ses rapports. À titre d’exemple, la Division de recherche climatique d’ECCC élabore des modèles informatiques de systèmes climatiques afin de simuler le climat planétaire et le climat au Canada. L’analyse des données climatiques historiques et de scénarios futurs représente une contribution importante du Canada à la science à portée internationale du plus récent rapport d’évaluation du GIEC (Cinquième rapport d’évaluation). Des scientifiques d’autres ministères et organismes fédéraux contribuent également aux évaluations du GIEC.

La participation du Canada au GIEC est coordonnée par un coordonnateur en poste à ECCC. Le coordonnateur agit comme point de contact central au Canada pour mettre en lien le GIEC avec le milieu scientifique canadien et le gouvernement du Canada. Les fonctions principales du coordonnateur du GIEC comprennent la présentation de candidatures d’experts pour les activités du GIEC, la facilitation du travail effectué par les participants au processus du GIEC et la coordination des commentaires intégrés du gouvernement sur les rapports du GIEC. Si vous désirez être avisé des appels de candidatures portant sur les activités du GIEC, veuillez nous joindre à ec.giec-ipcc.ec@canada.ca.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :