Colombie-Britannique et tarification de la pollution  

La protection de l’environnement et la croissance de l’économie vont de pair. En 2016, le gouvernement fédéral a travaillé avec les provinces et les territoires, en tenant compte des commentaires des peuples autochtones, à l’élaboration du premier plan exhaustif de lutte contre les changements climatiques du Canada, lequel prévoit l’imposition d’un prix rigoureux, équitable et efficace de la pollution par le carbone.

Dans le cadre du plan du Canada, les provinces et les territoires avaient le choix de conserver leur système de tarification de la pollution par le carbone ou d’en créer un qui soit adapté à leur contexte, à condition que ce système respecte la norme fédérale.

La Colombie-Britannique joue un rôle de chef de file dans la tarification de la pollution par le carbone au Canada. Son système de tarification de la pollution, en vigueur depuis 2008, respecte les exigences de rigueur du modèle fédéral.

Veuillez communiquer avec la province de la Colombie-Britannique pour obtenir de plus amples renseignements sur son système et son programme de tarification de la pollution (en anglais seulement).

Investissements du Canada pour favoriser la croissance propre en Colombie‑Britannique

Le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement fédéral permet de réduire les émissions et de créer des débouchés pour les Britanno-Colombiens en offrant plus de 160 millions de dollars pour soutenir des projets axés sur les objectifs suivants :

  • accroître l'efficacité énergétique des maisons et des entreprises pour faire diminuer le coût de la vie pour les familles et aider les entreprises à réduire leurs coûts;
  • bâtir l’infrastructure de compostage pour les collectivités et les agriculteurs afin de permettre aux matières organiques de se décomposer naturellement et d’éviter l’enfouissement inutile de déchets;
  • planter des arbres pour augmenter la superficie forestière en Colombie-Britannique et contribuer ainsi à la réduction des émissions.

Depuis 2016, le gouvernement du Canada a alloué plus de 3,1 milliards de dollars pour des investissements dans des projets de transport en commun dans l’ensemble de la Colombie-Britannique, notamment en ajoutant des trains à la ligne Canada Line de Vancouver, qui assure le transport des résidents et des visiteurs de l’aéroport jusqu’au centre-ville de Vancouver. Voilà l’un des moyens qui nous permettent de nous assurer que le transport en commun est accessible à tous et que les usagers peuvent se rendre à destination rapidement et en toute sécurité, tout en réduisant la pollution. Ces objectifs font partie du plan gouvernemental Investir dans le Canada.

Le gouvernement a alloué plus de 1,1 milliard de dollars pour investir dans l’infrastructure verte de la Colombie-Britannique. Cette somme sera dirigée vers des projets qui visent à réduire les émissions, à renforcer la résilience aux effets des changements climatiques ou à obtenir d’autres avantages environnementaux comme de l’air pur et de l’eau propre. Les gouvernements de la Colombie-Britannique et du Canada travaillent ensemble pour financer des projets prioritaires qui contribuent à réduire la pollution et à faire croître l’économie.

Il est également crucial d’investir dans les nouvelles technologies pour respecter le plan économique et environnemental du Canada. Les programmes de recherche, de développement et de démonstration en technologies propres de Ressources naturelles Canada ont versé 1,5 million de dollars à l’usine Carbon Engineering de Squamish pour capter le dioxyde de carbone présent dans l’air afin de créer de nouveaux carburants à faible teneur en carbone pour les automobiles, les camions et les avions.

Le gouvernement fédéral effectue des investissements directs en vue de soutenir la mise au point et le déploiement de technologies propres. Par exemple, par l’intermédiaire de Technologies du développement durable Canada, 12 millions de dollars ont été versés pour aider D-Wave Systems Inc. à concevoir des ordinateurs quantiques éconergétiques.

Le Canada fait le nécessaire pour que les Canadiens soient prêts à faire face aux effets des changements climatiques, notamment en réalisant des investissements comme celui de 1,25 million de dollars sur cinq ans alloué au Pacific Climate Impacts Consortium. Cette organisation de la Colombie-Britannique spécialisée dans le domaine du climat travaille avec le Centre canadien des services climatiques du gouvernement du Canada pour offrir des services climatiques et des renseignements sur les conditions actuelles et futures des changements climatiques. D’autres investissements fédéraux en vue d’améliorer la résilience aux effets des changements climatiques en Colombie-Britannique visent notamment à soutenir les programmes axés sur l’éducation et la sensibilisation, la modélisation de l’augmentation du niveau de la mer pour les communautés côtières des Premières Nations et les évaluations des risques rattachés au climat.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :