Territoires du Nord-Ouest et tarification de la pollution

La protection de l’environnement et la croissance de l’économie vont de pair. En 2016, le gouvernement fédéral a travaillé avec les provinces, les territoires, en tenant compte des commentaires des peuples autochtones, à l’élaboration du premier plan exhaustif de lutte contre les changements climatiques du Canada, lequel prévoit l’imposition d’une tarification rigoureuse, équitable et efficace de la pollution par le carbone.

Dans le cadre du plan du Canada, les provinces et les territoires avaient le choix de conserver leur système de tarification de la pollution par le carbone ou d’en créer un qui soit adapté à leur contexte, à condition que ce système respecte la norme fédérale.

Le système de tarification de la pollution par le carbone qu’ont proposés les Territoires du Nord‑Ouest est en bonne voie de respecter les exigences rigoureuses du modèle fédéral.

Veuillez communiquer avec les Territoires du Nord-Ouest (en anglais seulement) pour obtenir plus de détails à propos de leur système et de leurs programmes de tarification du carbone.

Investissements du Canada pour favoriser une croissance propre aux Territoires du Nord-Ouest

Le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone du gouvernement du Canada a pour objectif de réduire les émissions et de créer de nouveaux emplois dans les Territoires du Nord-Ouest avec le versement de plus de 30 millions de dollars pour financer des projets visant à :

  • Améliorer la rentabilité et le confort des logements sociaux en réalisant des rénovations éconergétiques pour stopper les courants d’air froid, remplacer les thermostats et installer des ampoules DEL à faible consommation d’énergie. Certains bâtiments utiliseront désormais l’énergie solaire et seront équipés de systèmes de chauffage à partir de la biomasse.
  • Planter 120 hectares de forêt afin de stocker le carbone.
  • Appuyer les rénovations éconergétiques de l’ensemble des édifices gouvernementaux locaux des Territoires du Nord-Ouest, y compris les gouvernements autochtones, afin de permettre aux collectivités de réaliser des économies et de réduire leurs besoins énergétiques.

Depuis 2016, le gouvernement du Canada a alloué plus de 8,6 millions de dollars en investissements dans des projets de transport en commun aux Territoires du Nord-Ouest. Ces projets incluent notamment des améliorations au transport en commun à Yellowknife, une façon de veiller à ce que le transport en commun soit accessible à tous et à ce que les gens se rendent à leur destination en assurant la rapidité et la sécurité de leurs déplacements, et ce, tout en réduisant la pollution. Cette mesure fait partie du plan Investir dans le Canada de notre gouvernement.

Par ailleurs, une somme de plus de 208 millions de dollars est également prévue pour investir dans l’infrastructure verte des Territoires du Nord-Ouest. Cette somme sera dirigée vers des projets qui visent à réduire les émissions, à renforcer la résilience aux effets des changements climatiques ou à offrir d’autres avantages pour l’environnement tels que l’air pur et l’eau propre. Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et le Canada collaborent afin de financer des projets prioritaires qui permettront de réduire la pollution par le carbone et d’assurer la croissance de l’économie.

Par le biais du programme Approche responsable pour le développement énergétique des collectivités du Nord, le gouvernement du Canada a versé plus de 2,84 millions de dollars afin d’appuyer 19 projets communautaires en matière d’énergie propre dans les collectivités autochtones et éloignées. Le Canada soutient l’innovation dans le Nord avec des projets visant à transformer les déchets de carton en biocarburants.

Le Canada investit dans l’énergie renouvelable propre dans les Territoires du Nord-Ouest. CanNor a investi près d’un million de dollars pour appuyer des projets d’énergie éolienne à petite échelle à Inuvik. Le fait de permettre aux Territoires du Nord‑Ouest d’avoir accès à de l’énergie renouvelable permettra d’améliorer la qualité de l’air, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’économiser de l’argent.

Les effets des changements climatiques sont exacerbés dans l’Arctique canadien où la moyenne des températures a augmenté trois fois plus que la moyenne mondiale. Les impacts des changements climatiques sont une menace pour la santé et le bien-être des communautés, l’économie et l’environnement naturel, et ce, plus particulièrement dans les régions nordiques et côtières du Canada et pour les peuples autochtones.

Les initiatives précises visant à améliorer la résilience aux effets des changements climatiques dans les Territoires du Nord-Ouest comprennent de l’éducation et de la sensibilisation, des évaluations de la vulnérabilité liée au dégel du pergélisol ainsi que l’évaluation et la gestion de l’érosion côtière pour les structures de Tuktoyaktuk. Ces études permettent de veiller à ce que les Territoires du Nord-Ouest soient préparés aux impacts des changements climatiques et d’assurer la sécurité des Canadiens vivant dans le Nord.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :