InfoNIVEAU : Niveau des Grands Lacs et du Saint-Laurent, mai 2019

Volume 27, Numéro 5

Des niveaux d’eau élevés record sont prévus

Les niveaux de tous les Grands Lacs demeurent bien supérieurs aux niveaux moyens par rapport à leurs valeurs saisonnières de 1918 à 2018. Selon les prévisions, les niveaux d’eau resteront bien supérieurs à la moyenne tout au long de l’été.

Les niveaux d’eau des lacs Érié et Sainte–Claire ont établi de nouveaux records pour le début du mois de mai, et il est probable qu’ils dépasseront les valeurs mensuelles moyennes les plus élevées qu’ils ont jamais atteintes au mois de mai. Le lac Supérieur est très près d’atteindre des niveaux sans précédent et devrait dépasser les records dans les prochains mois. Le lac Supérieur et le lac Michigan–Huron ont tous deux été au niveau le plus élevé des 33 dernières années.

Tous les Grands Lacs ont reçu des apports en eau supérieurs à la moyenne en avril, principalement en raison des précipitations supérieures à la moyenne et de la fonte des neiges dans les lacs en amont, ce qui a entraîné une hausse du niveau d’eau bien supérieure à la moyenne en avril pour tous les lacs.

Les débits sortants de tous les lacs étaient également supérieurs à la moyenne en avril, mais le débit sortant du lac Ontario était réduit et a été continuellement ajusté pour équilibrer les niveaux d’eau élevés du lac Ontario et du cours inférieur du fleuve Saint–Laurent à partir de la mi-avril.

Des débits sortants sans précédent de la rivière des Outaouais dans le fleuve Saint–Laurent à Montréal ont provoqué de graves inondations, tant le long de la rivière des Outaouais que du cours inférieur du fleuve Saint–Laurent. Le volume record du débit sortant de la rivière des Outaouais était attribuable à des précipitations bien supérieures à la moyenne dans le grand bassin hydrographique de la rivière, à quoi s’est ajoutée la fonte rapide des neiges causée par la hausse des températures.

Soyez prêts à composer avec des niveaux d’eau élevés

Au début de mai, les niveaux des lacs Supérieur, Michigan–Huron et Érié étaient plus élevés qu’ils l’ont été depuis plus de 30 ans. Les niveaux du lac Ontario étaient bien supérieurs à la moyenne.

Les niveaux d’eau de tous les Grands Lacs ont affiché des hausses saisonnières jusqu’en mai et, par conséquent, l’ensemble de la population doit être prête à subir les effets des inondations qui peuvent se produire dans les basses régions et de l’érosion des berges.

Renseignements sur les inondations

Il est difficile de prévoir les niveaux d’eau des Grands Lacs des semaines à l’avance en raison des variations naturelles des conditions météorologiques. Pour rester au courant des niveaux d’eau des Grands Lacs et des inondations, consultez le site Web du Programme de prévision des crues et d’avertissement du public.

En Ontario, des veilles locales et des avertissements d’inondation sont émis par l'Office local de protection de la nature ou par le bureau de district du ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario.

Des renseignements supplémentaires sont également publiés sur le site Web du Conseil de contrôle du lac Supérieur et sur le site Web du Conseil international du lac Ontario et le fleuve Saint–Laurent.

De plus amples renseignements figurent également à la section Prévisions des niveaux d’eau à la fin de ce bulletin.

Niveaux moyens en avril

Les niveaux d’eau moyens en avril étaient bien supérieurs à la moyenne pour l’ensemble des Grands Lacs.

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
niveau moyen mensuel d'avril 2019
Lac Comparativement à la moyenne mensuelle (1918-2018) Comparativement à il y a un an
Supérieur 35 cm au-dessus 14 cm au-dessus
Michigan-Huron 58 cm au-dessus  18 cm au-dessus
Sainte-Claire 65 cm au-dessus 10 cm au-dessus
Erié 60 cm au-dessus 6 cm au-dessus
Ontario 27 cm au-dessus 14 cm au-dessus

Variations des niveaux

Les apports élevés en eau d’avril, principalement en raison des précipitations et de la fonte des neiges supérieures à la moyenne, ont entraîné une hausse des niveaux d’eau bien supérieure à la moyenne en avril pour l’ensemble des Grands Lacs.

Niveaux au début de mai

Au début de mai, les niveaux de tous les Grands Lacs étaient supérieurs à la moyenne d’au moins 38 cm et tous les lacs affichaient des niveaux supérieurs à ceux observés au début de mai 2018.

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
niveau au début de mai 2019
Lac Comparativement à la moyenne au début du mois (1918-2018) Comparativement à il y a un an
Supérieur 38 cm au-dessus 23 cm au-dessus
Michigan-Huron 65 cm au-dessus 24 cm au-dessus
Sainte-Claire 79 cm au-dessus 26 cm au-dessus
Erié 70 cm au-dessus 16 cm au-dessus
Ontario 43 cm au-dessus 25 cm au-dessus

Prévision des niveaux d'eau

Étant donné leurs niveaux au début de mai et dans des conditions moyennes d’apport en eau à cette période de l’année, le niveau de tous les Grands Lacs augmente au cours du mois de mai.

En ce qui concerne les niveaux d’eau à la fin de l’été, il est probable que les Grands Lacs continueront d’avoir des niveaux nettement supérieurs à la moyenne, compte tenu des niveaux qu’ils affichaient au début de mai et des conditions antérieures dans les lacs (1918–2018), même si des conditions très sèches se produisent.

Les niveaux d’eau futurs du lac Supérieur pour le mois d’août se situent probablement entre 19 cm et 45 cm au‑dessus de la moyenne. Cette prévision, fondée sur les conditions au début de mai, indique que, si le lac reçoit un apport d’eau moyen, il dépassera les niveaux records (1918–2018) en juin et qu’il restera au-dessus des niveaux records jusqu’en août. Dans la fourchette probable des niveaux des lacs entre juin et août, le lac Supérieur pourrait dépasser de 14 cm ses valeurs records si le temps est très pluvieux, mais il est plus susceptible de les dépasser de quelques centimètres seulement. Si des conditions très sèches se produisent, il pourrait tomber à 13 cm sous les valeurs records.

La fourchette probable des niveaux d’eau jusqu’en mai pour les lacs Michigan–Huron se situe de 48 cm à 78 cm au-dessus de la moyenne, et même avec des conditions exceptionnellement pluvieuses, on prévoit que les valeurs demeureront au moins 5 cm sous le record.

La fourchette des valeurs probables pour le lac Érié jusqu’en août se situe entre 35 cm et 75 cm au-dessus de la moyenne. Si des conditions très pluvieuses se produisent, le lac Érié pourrait dépasser de 8 cm les niveaux records dans la fourchette probable des futurs niveaux du lac, mais il est plus probable qu’il soit aux alentours des valeurs records pour mai et qu’il tombe sous les valeurs records d’ici juin.

Les niveaux du lac Ontario demeureront probablement inférieurs aux valeurs records jusqu’en août, mais pourraient dépasser de 9 cm les valeurs records en cas de conditions exceptionnellement pluvieuses. Les niveaux du lac Ontario varieront entre 16 cm au‑dessus de la moyenne avec des conditions très sèches et 84 cm au‑dessus de la moyenne avec des conditions très pluvieuses.

Pour de plus amples renseignements sur les fourchettes de prévision des niveaux d’eau, voir l’édition de juillet 2018 de l’infoNIVEAU

Pour obtenir une représentation graphique des niveaux d’eau récents et prévus pour les Grands Lacs, veuillez consulter le bulletin de niveaux d’eau mensuels du Service hydrographique du Canada.

Précipitations en avril dans les Grands Lacs a, b
Lac %
Bassin des Grands Lacs 130 %
Lac Supérieur 126 %
Lac Michigan-Huron 130 %
Lac Erié (y compris le lac Sainte-Claire) 138 %
Lac Ontario 123 %
Débits sortants des Grands Lacs en avril a
Lac %
Lac Supérieur 126 %
Lac Michigan-Huron 122 %
Lac Erié 121 %
Lac Ontario 105 %

a Comme pourcentage des moyennes à long terme en avril.
b Corps of Engineers de l’armée des États-unis

Remarque : Ces chiffres sont provisoires.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Enjeux frontaliers de l’eau
Service météorologique du Canada
Environnement et changement climatique Canada
Burlington ON L7S 1A1
Tél. : 905-336-4714
Courriel : ec.LEVELnews-infoNIVEAU.ec@canada.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint-Laurent
Service météorologique du Canada
Environnement et changement climatique Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :