InfoNIVEAU : Niveau des Grands Lacs et du Saint-Laurent, volume 24, numéro 10

Niveau des Grands Lacs et du Saint-LaurentVolume 24, Numéro 10

Octobre 2016

Version PDF (460 KB)

Apports d’eau variables dans les Grands Lacs

En septembre, les apports d’eau dans les Grands Lacs ont été variables, ce qui s’explique par les configurations des précipitations sur tout le bassin. Les lacs Supérieur et Érié ont reçu des apports en eau supérieurs à la moyenne, tandis que les lacs Michigan-Huron et Ontario ont reçu des apports inférieurs à la moyenne. Résultat : les niveaux des lacs Supérieur et Michigan-Huron demeurent supérieurs à ceux de l’an dernier à la même période, et ceux des lacs Érié et Ontario demeurent inférieurs à ceux de l’an dernier. Cette situation est similaire à celle d’août.

  • En septembre, le niveau mensuel moyen du lac Supérieur a dépassé de 17 cm la moyenne de la période d’enregistrement (1918-2015) et de 1 cm le niveau enregistré en septembre 2015.
  • En septembre, le niveau moyen du lac Michigan-Huron a dépassé de 28 cm sa moyenne et de 8 cm le niveau enregistré en septembre de l’an dernier.
  • Le même mois, le niveau mensuel moyen du lac Érié était de 23 cm au-dessus de sa moyenne et de 11 cm sous le niveau de septembre de l’an dernier.
  • Le niveau du lac Ontario était de 4 cm sous la moyenne pour le mois, et de 21 cm sous le niveau de l’an dernier à pareille date.
  • Les conditions variables dans les Grands Lacs, caractérisées par des sécheresses parsemées de plusieurs averses, ont atteint le bassin du fleuve Saint-Laurent, ce qui a fait fluctuer le niveau dans le port de Montréal pendant tout le mois. Toutefois, le niveau a continué d’être sous la moyenne en raison des conditions sèches antérieures.

En ce qui concerne le lac Supérieur, les apports en eau plus élevés que la moyenne ont largement compensé les débits sortants supérieurs à la moyenne en septembre, ce qui a mené à une hausse du niveau de 1 cm, alors qu’en moyenne (1918-2015) le lac Supérieur perd 2 cm en septembre. Cette situation contraste avec celle de l’été, où les apports en eau ont été retirés du lac en raison du débit sortant supérieur à la moyenne. Le lac Michigan-Huron a baissé de 8 cm, légèrement plus que la baisse moyenne de 6 cm, car le débit entrant en provenance du lac Supérieur plus élevé que la moyenne n’a pas pu compenser le faible apport en eau dans le bassin du lac. Le lac Érié n’a perdu que 5 cm, comparativement à sa baisse moyenne de 9 cm en septembre, principalement en raison de la tempête de pluie record qui s’est abattue sur l’extrémité ouest du bassin à la fin septembre. Les conditions sèches observées dans le lac Ontario pendant presque tout l’été sont réapparues en septembre, ce qui s’est soldé par une baisse du niveau de 20 cm, une baisse beaucoup plus élevée que la baisse moyenne de 14 cm.

Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau moyen mensuel de septembre 2016
Lac Comparativement
à la moyenne mensuelle
(1918-2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur 17 cm au-dessus 1 cm au-dessus
Michigan-Huron 28 cm au-dessus 8 cm au-dessus
Sainte-Claire 33 cm au-dessus 1 cm en dessous
Erié 23 cm au-dessus 11 cm en dessous
Ontario 4 cm en dessous 21 cm en dessous
Données sur le niveau d’eau des Grands Lacs:
Niveau au début d’octobre 2016
Lac Comparativement
à la moyenne au début du mois
(1918-2015)
Comparativement
à il y a un an
Supérieur 19 cm au-dessus 4 cm au-dessus
Michigan-Huron 26 cm au-dessus 6 cm au-dessus
Sainte-Claire 44 cm au-dessus 2 cm au-dessus
Erié 28 cm au-dessus 6 cm en dessous
Ontario 8 cm en dessous 20 cm en dessous

Niveau des lacs au début octobre

Au début d’octobre, le niveau du lac Supérieur dépassait la moyenne de 19 cm (1918-2015), soit 4 cm au-dessus du niveau de l’an dernier, ce qui correspond à son niveau le plus élevé depuis 1996. Le niveau du lac Michigan-Huron, quant à lui, était de 26 cm au-dessus de la moyenne et de 6 cm plus élevé que l’an dernier, ce qui constitue le niveau le plus élevé depuis 1997. Au début d’octobre, le niveau du lac Érié était de 28 cm au-dessus de la moyenne, mais 6 cm plus bas que le niveau de l’an dernier à la même période. Le niveau du lac Ontario était de 8 cm sous la moyenne et de 20 cm sous le niveau enregistré à pareille date l’an dernier, mais il a été aussi bas aussi récemment qu’en 2012. Au début de septembre, le niveau de tous les lacs était d’au moins 40 cm au-dessus du zéro des cartes. Pour plus de renseignements sur le zéro des cartes, voir l’édition d’InfoNIVEAU de juillet 2016.

Aperçu des niveaux des lacs

Par rapport à leurs niveaux du début du mois et en supposant un approvisionnement en eau moyen, le niveau de chaque lac devrait poursuivre sa baisse automnale avec la fin de l’été. Pour obtenir une représentation graphique des niveaux récents et des niveaux prévus des Grands Lacs, consulter le Bulletin mensuel des niveaux de l’eau du Service hydrographique du Canada.

Précipitations en septembre dans les Grands Lacs Footnote 1
Lac %
Bassin des Grands Lacs 101%
Lac Supérieur 109%
Lac Michigan-Huron 99%
Lac Erié
(y compris le lac Sainte-Claire)
123%
Lac Ontario 65%
Débits sortants des Grands Lacs en septembre Footnote 1
Lac %
Lac Supérieur 112%
Lac Michigan-Huron 107%
Lac Erié 105%
Lac Ontario 104%

Pour obtenir de plus amples renseignements :

Derrick Beach (Éditeur)
Enjeux frontaliers de l’eau
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
Burlington ON L7S 1A1
Tél. : 905-336-4714
Téléc. : 905-319-6939
Courriel : ec.LEVELnews-infoNIVEAU.ec@canada.ca

Rob Caldwell
Bureau de régularisation des Grand Lacs et du Saint-Laurent
Service météorologique du Canada
Environnement Canada
111, rue Water Est
Cornwall ON K6H 6S2
Tél. : 613-938-5864

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :