Émissions de polluants atmosphériques du secteur de l’électricité

Accéder au PDF (947 Ko)

La génération d'électricité produit une grande partie des oxydes de soufre (SOX) et des oxydes d'azote (NOX) au niveau national. Les émissions de SOX et de NOX proviennent des combustibles fossiles utilisés pour alimenter les centrales électriques comme le charbon et, dans une moindre mesure, le gaz naturel et le diesel. Ces polluants atmosphériques sont responsables de la formation de particules fines, d'ozone, de smog et de pluies acides. Ils ont également un effet nuisible sur la santé et l'économie.

Aperçu des résultats

  • En 2015, les services d'électricité étaient la source de 24 % et de 8 % du total des émissions de SOX et NOX au Canada.
  • La majorité des émissions de polluants atmosphériques issues des services d'électricité proviennent de l'utilisation du charbon.
  • Les services d'électricité sont également la source d'émissions de monoxyde de carbone (CO), de composés organiques volatils (COV), de particules fines (P2,5) et d'ammoniac (NH3). Cependant, ces émissions représentent moins de 1 % du total des émissions de ces polluants à l'échelle nationale.

Contribution des services d'électricités aux émissions de polluants atmosphériques par source de combustible, Canada, 2015

Le graphique à colonnes empilées illustre la contribution des services d'électricités aux émissions de polluants atmosphériques par source de combustible. Description longue ci-dessous.
Description longue

Le graphique à colonnes empilées illustre la contribution en pourcentage des services d'électricité aux émissions nationales totales des oxydes de soufre et des oxydes d'azote en 2015, par source de combustible : charbon, gaz naturel, diesel et autres sources.

Données du graphique
Contribution des services d'électricité aux émissions nationales de polluants atmosphériques par source de combustible, Canada, 2015
Source de combustible Oxydes de soufre (pourcentage des émissions nationales) Oxydes d'azote (pourcentage des émissions nationales) Monoxyde de carbone (pourcentage des émissions nationales) Particules fines (pourcentage des émissions nationales) Composés organiques volatils (pourcentage des émissions nationales) Ammoniac (pourcentage des émissions nationales)
Charbon 22,9 6,1 0,3 0,2 <0,1 <0,1
Gaz naturel 0,2 0,9 0,2 <0,1 <0,1 <0,1
Diesel <0,1 0,5 <0,1 <0,1 0 <0,1
Autres sources 0,7 0,6 0,1 <0,1 <0,1 <0,1
Émissions de polluants atmosphériques attribuables aux services d'électricité par source de combustible, Canada, 2015
Source de combustible Oxydes de soufre (kilotonnes) Oxydes d'azote (kilotonnes) Monoxyde de carbone (kilotonnes) Particules fines (kilotonnes) Composés organiques volatils (kilotonnes) Ammoniac (kilotonnes)
Charbon 242 115 16 3 < 1 < 1
Gaz naturel 2 16 14 < 1 1 < 1
Diesel < 1 9 1 < 1 < 1 < 1
Autres sources 8 12 8 < 1 1 < 1

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Le monoxyde de carbone, les particules fines et les composés organiques volatils ne font pas partie de ce graphique en raison de la faible proportion de leurs émissions (≤ 1 %) par rapport au total des émissions en 2015. Les données excluent les émissions provenant des industries qui produisent de l'électricité et du chauffage en tant qu'activité de soutien et non en tant qu'activité principale. Les « autres sources » de combustible comprennent les déchets et autres sources inclassables de génération d'électricité.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

En 2015, l'utilisation du charbon représentait 96 % des émissions de SOX et 76 % des émissions de NOX provenant des services d'électricité.

Alors que la génération d'électricité à l'aide de combustibles fossiles entraîne des émissions de polluants atmosphériques, l'utilisation de sources d'énergie non fossiles, comme les centrales hydroélectriques, nucléaires et autres sources d'énergie renouvelable permet d'éviter les émissions de polluants atmosphériques. Une grande proportion de l'électricité au Canada est générée à partir de sources qui n'émettent aucun polluant atmosphérique :

  • 59 % de l'électricité proviennent de centrales hydroélectriques
  • 16 % proviennent de centrales nucléaires
  • 5 % proviennent de sources renouvelables non hydroélectriques, comme l'énergie éolienne, solaire, marémotrice et biomasseNote de bas de page [1]
Changements des émissions provenant des services d'électricité

Aperçu des résultats

  • Les émissions de SOX et de NOX issues des services d'électricité ont baissé de 59 % et de 40 % respectivement entre 1990 et 2015.
  • La majorité de la baisse a débuté en 2005.

Changements des émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables aux services d'électricité, Canada, 1990 à 2015

Le graphique linéaire montre les changements des émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables aux services d'électricité. Description longue ci-dessous.
Description longue

Le graphique linéaire montre les changements de 1990 à 2015 en pourcentage des émissions de 1990 de 2 polluants atmosphériques générés par les services d'électricité: les oxydes d'azote et les oxydes de soufre.

Données du graphique
Changements dans les émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables aux services d'électricité, Canada, 1990 à 2015
Année Oxydes d'azote (changements dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990) Oxydes de soufre (changements dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990)
1990 0 0
1991 -2 -4
1992 2 -1
1993 -6 -12
1994 -8 -9
1995 -4 -14
1996 5 -12
1997 12 -4
1998 19 -2
1999 18 -3
2000 21 0
2001 17 1
2002 18 0
2003 12 3
2004 1 -10
2005 -3 -15
2006 -11 -26
2007 -6 -20
2008 -11 -31
2009 -14 -38
2010 -8 -46
2011 -21 -53
2012 -34 -54
2013 -36 -55
2014 -34 -56
2015 -40 -59
Émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables aux services d'électricité, Canada, 1990 to 2015
Année Oxydes d'azote (kilotonnes) Oxydes de soufre (kilotonnes)
1990 253 618
1991 248 592
1992 258 611
1993 237 547
1994 233 560
1995 244 533
1996 265 542
1997 282 591
1998 302 604
1999 298 601
2000 308 619
2001 296 624
2002 300 616
2003 284 635
2004 256 559
2005 246 526
2006 225 459
2007 239 492
2008 225 428
2009 218 384
2010 234 334
2011 200 293
2012 166 284
2013 162 278
2014 167 269
2015 152 252

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Le monoxyde de carbone, les particules fines, les composés organiques volatils et l'ammoniac ne font pas partie de ce graphique en raison de la faible proportion de leurs émissions (≤ 1 %) par rapport au total des émissions en 2015. Les données excluent les émissions provenant des industries qui produisent de l'électricité et du chauffage en tant qu'activité de soutien et non en tant qu'activité principale.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

Entre 2005 et 2015, les émissions de NOX et de SOX ont diminué de 38 % et de 52 % respectivement. Au cours de la même période, la proportion d'électricité produite à partir de combustibles fossiles a diminué de 25 % à 19 %. Cette baisse est en grande partie le résultat d'une diminution du nombre des centrales au charbon produisant de l'électricité.Note de bas de page [2]

Les réductions des émissions depuis 2005 sont dues en grande partie :

  • au changement dans les sources d'énergie utilisées pour produire de l'électricité
  • à l'adoption de règlements
  • aux accords nationaux et internationaux
  • à de meilleures technologies d'usinage
  • à la fermeture de centrales

Accéder au PDF (947 Ko)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :