Émissions de polluants atmosphériques du secteur de l’exploitation pétrolière et gazière

Accéder au PDF (947 Ko)

L'industrie pétrolière et gazière a largement contribué aux émissions de polluants atmosphériques. Les polluants atmosphériques sont responsables de la formation de particules fines (P2,5), d'ozone (O3), de smog et de pluies acides. Ils ont également un effet nuisible sur la santé et l'économie. La plupart des émissions générées par le secteur du pétrole et du gaz proviennent surtout des activités comme l'exploration, le forage, la production et le traitement sur le terrain.

Aperçu des résultats

  • En 2015, l'industrie gazière et pétrolière contribuait largement aux émissions de composés organiques volatils (COV) (37 %), d'oxydes de soufre (SOX) (22 %), d'oxydes d'azote (NOX) (25%) et de monoxyde de carbone (CO) (10%) à l'échelle nationale.
  • Les émissions générées par l'industrie gazière et pétrolière proviennent surtout des activités en amont (l'exploration, le forage, la production et le traitement sur le terrain). Les activités en aval (raffinage, entreposage et distribution) ne représentaient pas plus qu'un cinquième des émissions de polluants atmosphériques attribuables à l'industrie gazière et pétrolière en 2015.
  • L'industrie gazière et pétrolière est également une source d'émissions de P2,5 et d'ammoniac (NH3). Cependant, en 2015, ces émissions représentaient moins de 1 % du total des émissions de ces polluants à l'échelle nationale.

Contribution de l'industrie gazière et pétrolière aux émissions de polluants atmosphériques à l'échelle nationale, Canada, 2015

Le graphique à colonnes empilées montre la contribution de l'industrie gazière et pétrolière aux émissions de polluants atmosphériques. Description longue ci-dessous.
Description longue

Le graphique à colonnes empilées montre la contribution de l'industrie gazière et pétrolière, en termes de pourcentage, aux émissions nationales totales de composés organiques volatils, d'oxydes de soufre, d'oxydes d'azote et de monoxyde de carbone en 2015 au Canada, par activités en amont et en aval.

Données du graphique
Contribution de l'industrie gazière et pétrolière aux émissions nationales de polluants atmosphériques, Canada, 2015
Type d'activité Composés organiques volatils (pourcentage des émissions nationales) Oxydes de soufre (pourcentage des émissions nationales) Oxydes d'azote (pourcentage des émissions nationales) Monoxyde de carbone (pourcentage des émissions nationales) Particules fines (pourcentage des émissions nationales) Ammoniac (pourcentage des émissions nationales)
Activités gazière et pétrolière en amont 35,9 17,9 22,6 9,0 0,5 0,4
Activités gazière et pétrolière en aval 1,4 4,3 2,0 0,6 0,1 <0,1
Émissions de polluants atmosphériques attribuables à l'industrie gazière et pétrolière, Canada, 2015
Type d'activité Composés organiques volatils (kilotonnes) Oxydes de soufre (kilotonnes) Oxydes d'azote (kilotonnes) Monoxyde de carbone (kilotonnes) Particules fines (kilotonnes) Ammoniac (kilotonnes)
Activités gazière et pétrolière en amont 668 189 429 506 9 2
Activités gazière et pétrolière en aval 25 45 39 34 2 < 1

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Les particules fines et l'ammoniac ne font pas partie de ce graphique en raison de la faible proportion de leurs émissions (≤ 1 %) par rapport au total des émissions en 2015.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

En 2015, l'industrie gazière et pétrolière était le secteur qui contribuait le plus aux émissions totales de COV à l'échelle nationale. Ce secteur se classait également au deuxième rang en matière d'émissions de NOX et au troisième rang pour les émissions de SOX et de CO.

Changements des émissions générées par l'industrie gazière et pétrolière

Aperçu des résultats

  • Les émissions de CO, de NOX et de COV ont augmenté respectivement de 61 %, 36 % et 18 %, entre 1990 et 2015.
  • Seules les émissions de SOX ont diminué durant cette période.

Changements relatifs aux émissions des principaux polluants atmosphériques générées par l'industrie gazière et pétrolière, Canada, 1990 à 2015

Le graphique linéaire montre les changements relatifs aux émissions des principaux polluants atmosphériques générées par l'industrie gazière et pétrolière. Description longue ci-dessous.
Description longue

Le graphique linéaire montre les changements entre 1990 et 2015, en termes de pourcentage des émissions de 1990, de 4 polluants atmosphériques générés par l'industrie gazière et pétrolière : le monoxyde de carbone, les oxydes d'azote, les composés organiques volatils et les oxydes de soufre.

Données du graphique
Changements dans les émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables à l'industrie gazière et pétrolière, Canada, 1990 à 2015
Année Monoxyde de carbone (changement dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990) Oxydes d'azote (changement dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990) Composés organiques volatils (changement dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990) Oxydes de soufre (changement dans les émissions en pourcentage des niveaux de 1990)
1990 0 0 0 0
1991 -3 -2 -1 0
1992 1 3 2 8
1993 8 10 6 13
1994 19 19 8 12
1995 22 24 10 11
1996 25 28 15 11
1997 40 40 14 3
1998 45 44 16 -4
1999 49 49 9 -4
2000 33 33 12 -5
2001 41 33 13 -8
2002 50 32 14 -14
2003 63 47 15 -10
2004 52 26 12 -11
2005 49 27 13 -12
2006 53 32 12 -19
2007 57 35 11 -24
2008 63 36 13 -29
2009 59 36 6 -31
2010 58 34 7 -37
2011 60 37 6 -39
2012 57 33 16 -40
2013 65 33 24 -44
2014 61 37 27 -51
2015 61 36 18 -56
Émissions des principaux polluants atmosphériques attribuables à l'industrie gazière et pétrolière, Canada, 1990 à 2015
Année Monoxyde de carbone (kilotonnes) Oxydes d'azote (kilotonnes) Composés organiques volatils (kilotonnes) Oxydes de soufre (kilotonnes)
1990 335 345 588 534
1991 323 338 583 536
1992 338 354 597 576
1993 361 380 624 606
1994 398 411 637 599
1995 407 427 649 594
1996 419 440 677 592
1997 469 484 668 549
1998 487 495 680 515
1999 499 513 640 513
2000 444 458 658 508
2001 471 457 666 493
2002 503 456 672 459
2003 544 506 673 480
2004 510 435 660 473
2005 499 436 661 470
2006 513 455 661 432
2007 527 466 655 404
2008 544 470 663 378
2009 533 470 624 368
2010 529 460 630 337
2011 537 471 625 328
2012 527 459 682 318
2013 553 460 729 301
2014 540 471 747 264
2015 539 467 693 234

Comment cet indicateur est calculé

Remarque : Les particules fines et l'ammoniac ne font pas partie de ce graphique en raison de la faible proportion de leurs émissions (≤ 1 %) par rapport au total des émissions en 2015.
Source : Environnement et Changement climatique Canada (2017) Inventaire des émissions de polluants atmosphériques.

Complément d'information

L'augmentation des émissions de CO, de NOX et de COV était due à la hausse de la production de gaz et de pétrole (les activités en amont de l'industrie), alors que les émissions dues aux activités en aval ont baissé durant cette période. Cette augmentation s'explique en partie par le fait que la production de pétrole brut a plus que doublé au Canada depuis 1990. Cette hausse est principalement due à une augmentation rapide de l'exploitation des sables bitumineux. Au cours de la même période, la production de gaz naturel provenant de sources non conventionnelles, comme celles exigeant le recours à des techniques de fracturation en plusieurs étapes, a également augmenté de façon considérable.

La diminution des émissions de SOX était principalement due à une baisse des émissions des secteurs de la valorisation du bitume et du pétrole lourd et du traitement du gaz naturel, attribuée à une amélioration des technologies antipollution.

Accéder au PDF (947 Ko)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :