MANAIR Manuel des normes et procédures des prévisions météorologiques pour l’aviation : introduction

1.1 Objet du manuel

Le présent manuel est intégré par renvoi en tant que norme réglementaire en vertu de l’alinéa 804.01(1)(b) du Règlement de l’aviation canadien (RAC). Il énonce de façon précise les procédures, les pratiques et les formats applicables à la préparation des prévisions météorologiques pour l'aviation. Le manuel expose également dans le détail les pratiques recommandées et les normes internationales de l’annexe 3 - Assistance météorologique à la navigation de la Convention relative à l’aviation civile internationale, par référence à l’alinéa 804.01(1)(a) du RAC. Au Canada, toutefois, les différences notifiées par rapport à l’annexe par le gouvernement du Canada à l’Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), conformément au paragraphe 800.01(2) du RAC, remplacent les normes de l’annexe 3. Les normes décrites dans le présent manuel ont une valeur égale à celles de l’annexe 3 ou aux normes notifiées par le Canada à l’OACI qui diffèrent de celles de l’annexe 3, et elles ont préséance sur les procédures recommandées dans l’annexe 3.

1.2 Signification des mots

Dans le présent manuel, les verbes « doit » et « doivent » indiquent le caractère obligatoire des directives. Les verbes « devrait », « devraient » et « faut » indiquent qu'il s'agit d'une recommandation, ou d'une bonne méthode à suivre.

1.3 Champ d’application

Ce manuel a été conçu conjointement avec Transports Canada (TC), NAV CANADA, et le ministère de la Défense nationale (MDN) et doit être utlisé par les personnes responsables de la production et de la diffusion des prévisions météorologiques pour l’aviation fournissant des services à toutes les catégories de transport aérien: civil, militaire, intérieur, transfrontalier (Canada-États-Unis) ou international.

1.4 Responsabilités afférentes au Programme de météorologie aéronautique

Le ministère des Transports est responsable du développement et de la réglementation du domaine de l’aéronautique ainsi que du contrôle de tous les secteurs liés à ce domaine. NAV CANADA est l’organisme responsable de la fourniture des services de météorologie aéronautique dans l'espace aérien canadien ainsi que dans tout autre espace pour lequel le Canada est responsable des services de contrôle de la circulation aérienne. NAV CANADA précise également les emplacements et la fréquence des observations météorologiques pour l’aviation et il lui incombe de diffuser cette information pour les besoins de l’aviation.

Nota : Dans des situations particulières, le ministre des Transports peut autoriser une entreprise privée à émettre des prévisions météorologiques pour l’aviation pour des aérodromes précis.

Le ministère de la Défense Nationale (MDN) est responsable du développement et de la réglementation du domaine de l’aéronautique militaire ainsi que du contrôle de tous les secteurs liés à ce domaine. La prestation des services météorologiques pour l’aviation militaire au Canada relève du directeur, Services météorologiques et océanographiques (DMetOc).

Nota : Le DMetOc peut autoriser certaines exemptions dans des situations particulières qui exigent le respect des normes ou des procédures du MDN ou d'un commandement allié (par exemple, le NORAD ou l'OTAN).

L'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a conçu le Système mondial de prévisions de zone (SMPZ) pour fournir des prévisions des conditions météorologiques en route, avec la plus grande précision possible et dans un format normalisé, pour l'exploitation des vols civils internationaux.

En conformité avec les normes établies par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les prévisions météorologiques pour l’aviation fournies par le Service météorologique du Canada (SMC) sont préparées par des prévisionnistes de la météorologie aéronautique (PMA) (voir la définition à la section 1.6).

1.5 Production de prévisions météorologiques pour l’aviation

Les prévisions météorologiques pour l’aviation sont préparées par :

Environnement Canada :

  • Dans le cadre d’une entente conclue avec NAV CANADA, Environnement Canada (EC), par l’entremise du Service météorologique du Canada (SMC), a la responsabilité de préparer des prévisions météorologiques pour l’aviation civile.
  • Conformément aux dispositions d’un protocole d’entente avec le MDN, EC/SMC fournit des services du même ordre.

Entreprise privée :

  • Toute entreprise privée autorisée par TC ou le MDN à émettre des prévisions pour l'aviation pour des aérodromes précis.

1.6 Prévisionniste de la  météorologie aéronautique (PMA)

Un prévisionniste de la météorologie aéronautique est un météorologue qui satisfait, au minimum, aux normes de compétence supérieure définies dans le Manuel sur l’application de normes d’enseignement et de formation professionnelle en météorologie et en hydrologie, Volume I - Météorologie (OMM-No. 1083) en matière de météorologie aéronautique. De plus, ce météorologue assume de façon active et continue la responsabilité du contenu de tout service de météorologie aéronautique. Le fournisseur de services peut exiger d’autres compétences de la part du prévisionniste de la météorologie aéronautique qui cadrent avec la réglementation canadienne.

1.7 Format des prévisions

Les prévisions sont émises dans l’un des deux formats qui répondent aux exigences établies à l’échelle internationale. Ces formats sont les suivants.

1.7.1 Carte / image

Les prévisions émises sous forme de carte ou d'image illustrent les conditions prévues au-dessus de grandes étendues avec plus de clarté que les prévisions alphanumériques. On trouvera aux chapitres 4 et 7 les spécifications relatives à cette forme de prévisions.

1.7.2 Code alphanumérique

Lorsque les normes internationales l’exigent (par exemple des prévisions d’aérodrome en code TAF) ou lorsque les cartes ne conviennent pas, les prévisions sont présentées dans un code alphanumérique.

1.8 Prévisions régulières pour l’aviation: composantes et types

En raison d’exigences variées en matière de détail et d’exactitude, il existe deux types de prévisions pour l’aviation: les prévisions des conditions à l’aérodrome et les prévisions des conditions en route. Ces deux prévisions peuvent être émises sous une ou plusieurs des formes indiquées à la section 1.7.

1.8.1 Prévisions d’aérodrome

Ces prévisions sont généralement émises pour des périodes de 12, 24 ou 30 heures à des intervalles réguliers (habituellement toutes les six heures). Elles sont émises dans le code alphanumérique (TAF) pour des aérodromes précis.

1.8.2 Prévisions des conditions météorologiques en route

Types de prévisions de conditions météorologiques en route :

  • Prévisions de zone graphique (GFA) : Pour les aéronefs effectuant des vols à courte ou à moyenne distance (moins de 1 000 milles marins) et à des altitudes inférieures à 24 000 pi. Les prévisions de zone sont émises à des intervalles réguliers (généralement toutes les six heures). On décrit plus en détail les GFA au chapitre 4.
  • Prévisions du temps significatif : Pour la planification des opérations aériennes sur de plus grandes distances et à des altitudes entre 700  hPa et 400  hPa (de 10 000 pieds à 24 000 pieds), des prévisions régulières des conditions météorologiques d'importance pour ces opérations sont produites sous forme de carte. On trouvera au chapitre 7 une description de ces prévisions.
  • SIGMET : Messages d’information émis par un Centre de veille météorologique (CVM) qui servent à prévenir les pilotes de l’occurrence ou de l’occurrence prévue de certains phénomènes météorologiques qui sont de nature à compromettre la sécurité des opérations aériennes. Ces messages fournissent également des renseignements l’évolution prévue de ces phénomènes dans l’espace et dans le temps. On trouvera au chapitre 5 une description détaillée des spécifications des SIGMET.
  • AIRMET : Les AIRMET sont des messages d’information servant à prévenir les pilotes de certains phénomènes météorologiques en cours ou prévus qui sont de nature à compromettre la sécurité des opérations aériennes, lorsque ces phénomènes ne sont pas déjà inclus dans les prévisions de zone graphique (GFA). Ces messages fournissent également des renseignements sur l’évolution prévue de ces phénomènes dans l’espace et dans le temps. On trouvera au chapitre 6 une description de ces prévisions.
  • Vents et températures en altitude (FB) : Des prévisions sont produites, à intervalles de six heures, sous forme numérique, des vents et des températures en altitude, pour les niveaux en dessous de 24 000 pieds. On trouvera au chapitre 3 une description détaillée des spécifications des FB.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :