Réseau canadien de détection de la foudre : visite du réseau météo

détecteur de foudre

Les orages sont toujours accompagnés de foudre - ils peuvent aussi être accompagnés de temps violent tel que des tornades ou des gros grêlons. Le réseau canadien de détection de la foudre (RCDF) fait rapport sur la foudre, pour aider les prévisionnistes à repérer les orages plus tôt et à les suivre avec plus de précision. Le réseau du Canada, qui compte plus de 80 détecteurs de foudre, est associé à plus de 100 capteurs semblables aux États-Unis, pour former le plus vaste réseau de détection de la foudre au monde.

La foudre est une décharge d’électricité statique, qui saute comme une étincelle géante entre des parties chargées de nuages ou entre le nuage et le sol. Des détecteurs comme celui à gauche rapportent la foudre, son emplacement géographique, le moment où elle a frappé, la force du courant électrique de pointe et d’autres renseignements connexes. Toute cette information est transmise par satellite au centre de commande, où elle est convertie de manière à être utilisée et ensuite communiquée aux Centres de prévision des tempêtes, là encore par satellite. Dans les 30 à 40 secondes suivant le moment où le capteur repère la foudre, l’information est affichée sur le poste de travail du prévisionniste.

Les données recueillies par le réseau de détection de la foudre servent non seulement à aider les prévisionnistes à repérer et à surveiller les orages mais aussi à faire un repérage précoce des incendies de forêt; à planifier dans les centrales électriques; et à réaliser de nombreuses autres opérations. Environnement Canada affiche des cartes de l’activité de la foudre sur son site web principal. Pour savoir s’il y a de l’activité aujourd'hui, suivez ce lien.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :