Réserve nationale de faune des Prairies

Quatre bébés renards jouant dans l'herbe.
Photo : © Environnement et Changement climatique Canada. Réserve nationale de faune des Prairies - Bébés Renard roux.

Description

La Réserve nationale de faune (RNF) des Prairies comprend 28 parties distinctes recouvrant cinq écorégions dans les Prairies et les écozones boréales de l'ouest de la Saskatchewan. Bien que la superficie totale de la RNF soit de 2 933 hectares (ha), la taille de chaque partie varie de 64 à 384 ha. Les habitats pour la faune comprennent un mélange de forêts de peupliers faux-trembles, de dunes de sables et de praires mixtes, de milieux humides d'eau douce à saline ainsi que diverses terres agricoles cultivées. Bon nombre d'oiseaux migrateurs et d'espèces en péril se trouvent dans les parcelles de terre, notamment le Pipit de Sprague, la Pie-grièche migratrice, la Chevêche des terriers et l'halimobolos mince. Le cerf, l'antilocapre, le tétras et d'autres espèces sauvages y sont fréquemment observées.

La RNF des Prairies a été créée en 1978 par l'entremise d'une entente de transfert des terres avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. Au départ, le plan consistait à regrouper ces parties par l'acquisition d'autres terrains qui leur étaient adjacents avec un habitat de qualité élevée pour les oiseaux migrateurs et à éliminer les parties ayant peu de valeur pour la faune. Après la création du parc national du Canada des Prairies dans les années 1980, le plan de la RNF des Prairies a changé afin de maintenir ou améliorer l'habitat dans les parties existantes. Les inventaires biologiques subséquents ont permis de découvrir un certain nombre d'espèces en péril et d'autres espèces rares dans certaines parties, ce qui augmentait davantage la valeur de conservation de certaines parties de la RNF.

Pour plus d'information sur la RNF des Prairies, consultez le tableau sommaire ci-dessous.

Gestion

Les RNF ont protégées et gérées conformément au Règlement sur les réserves d'espèces sauvages en vertu de la Loi sur les espèces sauvages du Canada. Le but premier des RNF est la protection et la conservation des espèces sauvages et de leur habitat. À cet effet, et selon la législation, Environnement et Changement climatique Canada à le pouvoir d'interdire toute activité dans une RNF qui pourrait nuire à la conservation des espèces sauvages. En conséquence, la plupart d'entre elles ne sont pas accessibles au public et toute activité y est interdite. Le Ministère peut cependant autoriser la tenue de certaines activités, soit par des avis publics ou par l'émission de permis, tant que ces activités sont compatibles avec les buts de conservation du plan de gestion pour la RNF. Pour plus d'information, consulter la section sur la gestion et activités de la section Web des RNF.

L'accès à la RNF des Prairies n'est pas restreint et on n'y autorise que les activités conformes aux objectifs de conservation inscrits dans le plan de gestion de la RNF. Des avis publics énumérant les activités autorisées sont affichés aux points d'accès menant à la réserve. La gestion de la RNF des Prairies est axée sur le maintien d'habitats naturels de qualité élevée et sur l'amélioration des autres habitats par une gestion active et passive à grande échelle. Le pâturage du bétail, la fenaison, le brûlage dirigé et le désherbage sont mis en œuvre dans plusieurs parties, tandis que d'autres sont protégées contre les perturbations par le clôturage et la signalisation. Une certaine végétalisation est également effectuée sur des terres qui étaient anciennement cultivées ou aux endroits où des puits de pétrole et des oléoducs ont été installés.

De plus amples informations sur l'accès et l'émission de permis pour la RNF des Prairies peuvent être obtenues en contactant le bureau d'Environnement et Changement climatique Canada de la région.

Carte de la réserve

  • RNF des Prairies
Description longue pour la Carte

Carte montrant la région autour de Saskatoon, du lac Diefenbaker, du lac Last Mountain ainsi que de Regina dans la moitié sud de la Saskatchewan. L'emplacement des 27 unités de la RNF des prairies est indiqué. L'unité 1 est l'unité la plus à l'est et est à l'est de Saskatoon. Les unités 2, 3, 4, 6 et 7 sont situées au nord de Saskatoon. Les unités 8, 9, 12 et 13 sont au sud-ouest de Saskatoon et au nord du lac Dienfenbaker. L'unité 5 est au milieu entre l'autoroute 1, l'autoroute 11 et le lac Dienfenbaker. Les unités 16, 17, 18, 19, 20, 21, 23, 24, 25 et 26 sont situées à l'ouest du lac Dienfenbaker, près de l'autoroute 1. L'unité 22 est au sud-ouest de Saskatoon et au nord-ouest du lac Dienfenbaker. Les unités 10, 11, 14 et 15 se trouvent au sud de l'autoroute 1 et au sud-ouest de Regina. L'unité 27 est au sud de l'autoroute 1 et au sud-est de Regina. L'échelle de la carte est en centaines de kilomètres. Les eaux permanentes, les frontières provinciales, les routes ainsi que les autoroutes sont indiquées sur la carte. Un petit encart montre l'emplacement de la RNF dans le Canada.

Cette carte est à titre indicatif seulement et ne doit pas être utilisée pour définir les limites juridiques.

Tableau sommaire

Tableau sommaire affichant diverses données sur la RNF des Prairies
Catégorie Information
Désignation de l'aire protégée RNF
Province/territoire Saskatchewan
Latitude/longitude 28 unités ayant chacune des coordonnées géographiques distinctes.
Superficie 2 933 ha
Raison pour la désignation de l'aire protégée Permettre le rétablissement et l'amélioration d'habitats fauniques potentiels dans une région de la Saskatchewan dont les habitats fauniques ont été progressivement détériorés.
Date de création (publication dans la Gazette du Canada) 1977 - 1979 - Description légale
Catégorie de gestion de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) IV - Aire de gestion des habitats ou des espèces
Désignations supplémentaires Aucune
Espèces inscrites sous la Loi sur les espèces enpéril (LEP) Chevêche des terriers, Pipit de Sprague, Pie-grièche migratrice, Grenouille léopard, Halimolobos mince.
Type d'habitat principal Prairies, Terres humides, Forêts, Terres cultivées, Dunes
Espèces envahissantes Brome inerme, Pâturin des prés, Agropyre à crête, Brome des toits, Trèfle des champs, Chiendent, Luzerne, Chardon du Canada.
Liens additionnels

Oiseaux : Tétras.

Mammifères : Cerf, et antilocapre.

Défis et pressions

Les espèces envahissantes altèrent la structure du couvert végétal des hautes terres ce qui peut conséquemment réduire l'abondance de certaines espèces fauniques.

Culture et production végétale continues sur quelques unités.

Puits de pétrole et oléoducs.

Organisme de gestion Environnement et Changement climatique Canada (Service canadien de la faune)
Accès public et utilisation Avec permis seulement, principalement pour le pâturage et la fenaison contrôlés ainsi que la chasse et le piégeage limités.

Remarque : En cas d'incompatibilité entre les renseignements présentés sur cette page web et l'avis affiché sur le site de la RNF, l'avis prévaudra à titre d'instrument juridique autorisant l'activité.

Coordonnées

Environnement et Changement climatique Canada - Région des prairies et du Nord
Service canadien de la faune
Aires protégées et unité d'intendance
115, route Perimeter
Saskatoon (Saskatchewan)
S7N 0X4
Ligne sans frais : 1-800-668-6767 (au Canada seulement)
Courriel : ec.enviroinfo.ec@canada.ca
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :