Seaforce Geosurveys Inc.

Connue dans le monde entier pour l’amplitude de ses marées et ses forts courants, la baie de Fundy, sur la côte Est du Canada, est une ressource convoitée pour la production d’énergie propre et renouvelable. L’Electric Power Research Institute, de Californie, a désigné la région comme étant le meilleur site potentiel en Amérique du Nord pour la production d’énergie marémotrice, si l’on parvient à exploiter cette énergie.

La société Seaforth Geosurveys Inc., basée à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, fournit des services de géophysique et d’ingénierie pour les développeurs privés de turbines marémotrices et pour le Fundy Ocean Research Centre for Energy (FORCE). Il y a peu de temps, Seaforth a appuyé l’installation d’un projet pilote de turbines dans les sites complexes à fort débit du passage Minas, dans la baie de Fundy. À cet endroit, le débit de pointe des courants de marée peut excéder 10 nœuds (environ 18 km/h), et les marées peuvent monter de 15 mètres verticalement.

Afin d’offrir une expérience d’apprentissage inestimable à un jeune diplômé et d’élargir son équipe d’employés qualifiés sur le terrain, Seaforth Geosurveys a embauché Shannon McNeil en tant que stagiaire. Diplômée du programme de technologie des océans du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse, elle détient également un diplôme en géographie de l’Université St. John’s Memorial. Elle a été embauchée par Seaforth Geosurveys au poste d’assistante technique dans le cadre du programme de stages de Collèges et Instituts Canada, grâce à un financement fourni au titre du programme de stages Horizons Sciences pour les jeunes d’Environnement et Changement climatique Canada.

Ce travail n’est pas pour les personnes sensibles. « La vitesse et le volume des eaux sont extrêmes », affirme Garry Casey, directeur général de Seaforth Geosurvey. Celui-ci prédit que si les turbines marémotrices s’avèrent assez durables pour fonctionner dans la baie de Fundy, elles fonctionneront n’importe où dans le monde.

Mme McNeil a surveillé les systèmes de navigation dans le cadre d’une opération de deux semaines, au cours de laquelle plusieurs navires ont été coordonnés avec précision pour retirer une turbine marémotrice de la baie, en plein novembre, alors que la météo est impitoyable. Fille d’un pêcheur de homard et comptant de nombreux parents dans l’industrie de la pêche, cette femme est à l’aise en mer. Malgré cela, elle n’hésite pas à affirmer qu’ils ont dû affronter beaucoup de mauvais temps.

Dans le cadre de son travail, elle doit manipuler du matériel de navigation et de surveillance maritime complexe, dont des sonars et des appareils d’imagerie optique. Mme McNeil a eu de nombreuses occasions d’acquérir de nouvelles compétences et d’apprendre à utiliser de nouvelles technologies, comme des systèmes de radiotélémesure, explique M. Casey, qui l’a ensuite embauchée de façon permanente.

Mme McNeil a travaillé sur des relevés préliminaires du fond du lac Ontario pour un parc éolien prévu pour l’île Amherst, près de Kingston, en Ontario. Elle participera également à la cartographie du fond océanique et à une analyse géotechnique pour la construction d’un parc éolien au large de Martha’s Vineyard, une île du Massachusetts située au sud de Cape Cod.

Selon M. Casey, les employés doivent être prêts à voyager et à travailler de longues heures en mer pendant plusieurs jours. Ces voyages, qu’il surnomme des « croisières », durent souvent plusieurs semaines en mer, sans escale. Tout ce temps passé à proximité l’un de l’autre peut mener à des situations tendues, dit M. Casey. « Il nous faut des gens qui sont prêts à travailler dur et qui veulent faire partie de l’équipe », précise-t-il.

Les employés doivent aussi être polyvalents. « Nous voulons qu’ils soient les champions de certains aspects de leur travail, explique M. Casey, mais suffisamment motivés pour vouloir apprendre aussi d’autres compétences. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :