Le gouvernement du Canada renforce la capacité de recherche et de sauvetage maritime sur la côte nord-est de Terre-Neuve-et-Labrador

Communiqué de presse

Le NGCC Conception Bay  à Twillingate
Le NGCC Conception Bay est stationné à Twillingate, à Terre-Neuve-et-Labrador

Le 11 septembre 2020 à Twillingate (Terre-Neuve-et-Labrador)

La Garde côtière canadienne joue un rôle essentiel pour assurer la sécurité des marins et la protection de l'environnement marin du Canada. Par le biais du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada s'efforce d'améliorer la sécurité maritime et de protéger les eaux et les côtes du Canada, aujourd'hui et pour l'avenir.

Aujourd'hui, le député de Coast of Bays−Central−Notre Dame, Scott Simms, au nom de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Bernadette Jordan, a inauguré une nouvelle station de recherche et de sauvetage de la Garde côtière canadienne à Twillingate, Terre-Neuve-et-Labrador. Le député Simms a également pris part à une cérémonie d'inauguration d'un nouveau bateau de sauvetage de 19 mètres stationné à Twillingate, le navire de la Garde côtière canadienne Conception Bay, l'un des 20 bateaux de sauvetage à grand rayon d’action en cours de construction dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.

La nouvelle station de 8,3 millions de dollars a été créée dans le cadre du Plan de protection des océans en vue d'améliorer la capacité de la Garde côtière à répondre aux urgences maritimes, y compris les interventions environnementales, dans les eaux au large de la côte nord-est de Terre-Neuve-et-Labrador. La station a commencé ses activités en mai 2020 et fonctionnera comme une station saisonnière 24 heures sur 24, de mai à décembre chaque année, en fonction des conditions de glace.

La durabilité a été une considération clé dans la conception et la construction de cette nouvelle station, y compris l'enregistrement auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada dans le cadre du système d'évaluation des bâtiments écologiques du programme LEED (Leadership in Energy and Environment Design – une norme garantissant des qualités de conception énergétique et environnementale). La station comprend un bâtiment d'exploitation avec des logements pour l'équipage et un garage avec un espace d'atelier pour les embarcations rapides de sauvetage de la station. Un nouveau quai et un dock flottant ont été construits pour accueillir le NGCC Conception Bay.

Dans le cadre du Plan de protection des océans, la Garde côtière canadienne a déjà ouvert de nouvelles stations de recherche et de sauvetage à St. Anthony et Old Perlican, Terre-Neuve-et-Labrador, chacune ayant son propre bateau de sauvetage.

Le Plan de protection des océans, doté d'un budget de 1,5 milliard de dollars, est le plus important investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national crée un système de sécurité maritime qui offre des opportunités économiques aux Canadiens aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et nos eaux propres pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les parties prenantes locales, et les communautés côtières.

Citations

« L'ouverture de la nouvelle station de recherche et de sauvetage de Twillingate est une étape importante dans notre engagement à mettre en place un système de sécurité maritime de premier plan au niveau mondial pour répondre au contexte unique du Canada - et de Terre-Neuve-et-Labrador. Nous continuons à veiller à ce que la Garde côtière canadienne dispose des infrastructures et des équipements nécessaires pour répondre rapidement et efficacement aux urgences maritimes, notamment en matière de recherche et de sauvetage, et d'intervention environnementale. »

L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Notre gouvernement est résolu à rendre la lutte contre la pollution marine plus rapide, plus efficace, et plus efficiente. Grâce au Plan de protection des océans du Canada, le transport maritime au Canada n'a jamais été aussi sécuritaire. La nouvelle station de recherche et sauvetage de Twillingate s’ajoute aux trois autres ouvertes à Terre-Neuve-et-Labrador et en Colombie-Britannique, qui contribuent à la sécurité des marins et à la protection du milieu marin du Canada. »

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« Cette nouvelle présence permanente de la Garde côtière dans la baie Notre Dame montre l'engagement de notre gouvernement envers les communautés côtières comme Twillingate, et envers les personnes qui vivent de l'eau. Le gouvernement du Canada répond au besoin de ressources locales en matière de sécurité maritime à Terre-Neuve-et-Labrador. »

Scott Simms, député de Coast of Bays – Central – Notre Dame

Faits en bref

  • Depuis le lancement du Plan de protection des océans en novembre 2016, plus de 50 initiatives ont été annoncées dans les domaines de la sécurité maritime, de la recherche, et de la protection des écosystèmes, d'un océan à l'autre.

  • Dans le cadre de ce plan, de nouvelles stations de recherche et de sauvetage de la Garde côtière ont été ouvertes à Old Perlican, St. Anthony et Twillingate, Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu'à Victoria, en Colombie-Britannique. D'autres stations sont en cours de construction à Tahsis et Hartley Bay, en Colombie-Britannique, et une installation d'intervention maritime polyvalente est prévue à Port Renfrew, en Colombie-Britannique.

  • Le financement des sept nouvelles stations s'élève à 108,1 millions de dollars sur cinq ans, avec un financement annuel permanent de 12,2 millions de dollars pour créer 56 nouveaux postes pour fournir des services de recherche et de sauvetage à partir de ces nouvelles stations.

  • Le NGCC Conception Bay est l'un des 20 nouveaux bateaux de sauvetage à grand rayon d’action qui seront construits pour les stations de recherche et de sauvetage de la Garde côtière canadienne. Trois de ces nouveaux navires sont maintenant exploités à partir des trois nouvelles stations de recherche et de sauvetage de Terre-Neuve-et-Labrador

  • La nouvelle station de recherche et de sauvetage de Twillingate produit sur place une énergie solaire propre et durable, qui devrait couvrir environ 25 % de ses besoins annuels en énergie.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks                                                       
Attachée de presse  
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne         
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne
709-772-3375
Media.NL@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :