La station d’embarcations de sauvetage côtier – Nord, de la Garde côtière canadienne termine sa saison estivale

Communiqué de presse

Le 22 septembre 2021

Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) - La station d’embarcations de sauvetage côtier de la Garde côtière canadienne à Rankin Inlet, au Nunavut, a terminé sa quatrième saison de services de recherche et de sauvetage maritimes le mardi 7 septembre 2021.

Dans le Nord, le  programme d’ESC est géré par des étudiants autochtones de niveau postsecondaire formés par la Garde côtière canadienne. La station de Rankin Inlet a été inaugurée en juin 2018 pour améliorer la sécurité maritime dans les eaux arctiques, en collaboration avec les communautés autochtones. Cette année, la station a ouvert ses portes le 23 juin, et a offert des services de recherche et sauvetage essentiels pendant la saison de navigation estivale.

Dans le cadre des opérations menées à Rankin Inlet, les membres d’équipage ont participé à des activités de formation portant notamment sur l’intervention en cas d’urgence médicale, la navigation, le remorquage, et le perfectionnement des compétences relatives au maniement de navires en eaux agitées. Ils ont également participé à des séances d’information virtuelles sur l’Inuit Qaujimajatuqangit (connaissances traditionnelles inuites), qui sont animées par des coordonnateurs de la mobilisation communautaire de la Garde côtière canadienne issus de diverses collectivités du Nord. Les équipages ont amélioré leurs connaissances locales en participant à des séances de formation en inuktitut et en apprenant le nom de lieux locaux, comme le nom des îles, des criques, et des caps. Ces noms en inuktitut ont été ajoutés aux cartes et aux appareils GPS des navires de la Garde côtière.

Pendant la saison, les membres d’équipage de la station d’ESC ont mené quatre exercices de formation, participé à trois interventions de recherche et de sauvetage, et parcouru plus de 854,3 milles marins. À Rankin Inlet, l’équipage des ESC joue un rôle important dans le système d’intervention en cas d’urgence et travaille en collaboration avec la Garde côtière auxiliaire canadienne, les collectivités inuites, et d’autres organisations du Nord pour accroître la sécurité maritime dans les eaux arctiques. Pendant la pandémie de COVID-19, la capacité d’adaptation des membres d’équipage de la station a permis à la Garde côtière de continuer à fournir des services de recherche et de sauvetage 24 heures sur 24, sept jours sur sept aux collectivités du Nunavut situées à Rankin Inlet, Chesterfield Inlet et Whale Cove.

La Garde côtière emploie des étudiants de niveau postsecondaire de toutes les régions du pays dans le cadre du programme d’ESC pour fournir des services supplémentaires de recherche et de sauvetage maritimes pendant la saison de navigation estivale, qui est très intense.

Toute urgence maritime peut être signalée au Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton 24 heures sur 24, toute l’année, au 1-800-267-7270.

Multimédia supplémentaire

La station d’embarcations de sauvetage côtier de la Garde côtière canadienne à Rankin Inlet, au Nunavut, a terminé sa quatrième saison de services de recherche et de sauvetage maritimes le mardi 7 septembre 2021.
La station d’embarcations de sauvetage côtier de la Garde côtière canadienne à Rankin Inlet, au Nunavut, a terminé sa quatrième saison de services de recherche et de sauvetage maritimes le mardi 7 septembre 2021.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Région de l’Arctique, Pêches et Océans et Garde côtière canadienne
204-984-4715
XCA.Media@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :