Avis général de santé au travail (COVID-19) : Annexe B - Conseils aux employés canadiens affectés aux missions à l'étranger

Du : Santé Canada

Mise à jour : 10 juillet 2020
Programme de santé au travail de la fonction publique (PSTFP)
Veuillez noter que ces conseils peuvent changer à mesure que de nouvelles informations sont disponibles

Les employés canadiens (EC) englobent les employés d'Affaires mondiales Canada (AMC), d'Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC), du ministère de la Défense nationale (MDN), de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Cet avis concerne les employés canadiens travaillant à l'extérieur du Canada.

Sur cette page

Veuillez consulter l'avis général de santé au travail du PSTFP pour des informations générales et des conseils sur le nouveau coronavirus (COVID-19). De l'information supplémentaire est disponible sur le site Canada.ca/le-coronavirus et sur le site COVID-19 à l'intention des employés du gouvernement du Canada.

Le 11 mars 2020, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a évalué la COVID-19 comme une pandémie. Le personnel des missions doit se tenir au courant de la situation qui évolue rapidement et est encouragé à consulter régulièrement les mesures de santé publique locales ainsi que les conseils de l'OMS.

Si les EC ont des préoccupations concernant les mesures de santé publique locales en vigueur là où se trouve leur mission, ils devraient suivre les recommandations de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) où l'ASPC recommande un niveau de précaution plus élevé.

Si les EC sont préoccupés par la qualité des soins médicaux mis à leur disposition là où se trouve leur mission, ils devraient communiquer avec leur centre de surveillance et d'intervention d'urgence au + 1-613-996-8885 ou par courriel à sos@international.gc.ca, et on les mettra en contact avec le consultant médical désigné.

Conseils à tous les employés canadiens affectés aux missions à l'étranger

Mesures d'hygiène

Protocoles de nettoyage

Tous les employés devraient suivre les mesures recommandées par l'ASPC pour prévenir la COVID-19 en milieu de travail: employeurs, employés et travailleurs des services essentiels.

Si les EC ou les membres de leur famille ont d'autres problèmes ou préoccupations d'ordre médical, ils peuvent contacter leur Centre de surveillance et d'intervention d'urgence au + 1-613-996-8885 ou par courriel à sos@international.gc.ca et on les mettra en contact avec le consultant médical désigné.

Il est important de se tenir au courant des avis de voyage. Consultez voyage.gc.ca, ce qui comprend les conseils de santé aux voyageurs - pandémie COVID-19.

Il y a des trucs simples et des pratiques que les individus et les familles peuvent adopter pour se préparer à une épidémie communautaire très répandue :

Si les employés, ou un membre de leur famille, affectés aux missions à l'étranger développent des symptômes tels que une toux nouvelle ou qui s'aggrave, de l'essoufflement ou des difficultés respiratoires, une température égale ou supérieure à 38°C, de la fièvre, des frissons, s'ils ressentent de la fatigue ou faiblesse, des douleurs musculaires ou corporelles, une nouvelle perte d'odeur ou de goût, des maux de tête, des symptômes gastro-intestinaux (douleurs abdominales, diarrhée, vomissements), s'ils se sentent très mal, ils devraient :

Si les employés affectés aux missions à l'étranger développent des symptômes (par exemple une toux nouvelle ou qui s'aggrave, de l'essoufflement ou des difficultés respiratoires, une température égale ou supérieure à 38°C, de la fièvre, des frissons, s'ils ressentent de la fatigue ou faiblesse, des douleurs musculaires ou corporelles, une nouvelle perte d'odeur ou de goût, des maux de tête, des symptômes gastro-intestinaux (douleurs abdominales, diarrhée, vomissements), s'ils se sentent très mal) lorsqu'ils sont présents à la mission, ils devraient :

Conseils pour tous les gestionnaires

Les gestionnaires devraient suivre les mesures recommandées de l'ASPC pour la Prévention de la COVID-19 sur les lieux de travail : Conseils aux employeurs, aux employés et aux travailleurs des services essentiels.

Prestation de services de première ligne

Pour les lieux de travail fédéraux qui offrent des services à la clientèle autres que des soins de santé aux personnes dans des missions à l'étranger

Recommandations générales

Continuez à travailler avec le service de sécurité de votre mission pour coordonner les efforts suivants :

Avant d'entrer sur le lieu de travail, les clients devraient être évalués pour des symptômes ou une exposition à la COVID-19 en utilisant un dépistage passif (signalisation) et un dépistage actif (poser des questions). Les missions devraient se tenir au courant des mesures de santé publique mises en place au niveau local et adapter leurs procédures de dépistage en conséquence. Par exemple, si les autorités locales de santé publique utilisent des critères additionnels d'auto-isolement (par exemple : l'auto-isolement de toutes les personnes qui ont voyagé dans une certaine zone géographique ou qui se trouvaient dans un endroit spécifique comme sur un certain bateau de croisière), la mission devrait modifier les questions de dépistage ci-dessous en conséquence.

Dépistage passif

Aux entrées désignées, avant toute interaction avec les visiteurs, installez une signalisation pour rappeler à tous les visiteurs qu'aucune personne présentant des symptômes (par exemple une toux nouvelle ou qui s'aggrave, de l'essoufflement ou des difficultés respiratoires, une température égale ou supérieure à 38°C, de la fièvre, des frissons, si elles ressentent de la fatigue ou faiblesse, des douleurs musculaires ou corporelles, une nouvelle perte d'odeur ou de goût, des maux de tête, des symptômes gastro-intestinaux (douleurs abdominales, diarrhée, vomissements), si elles se sentent très mal) ne sera autorisée à entrer dans la mission.

Dépistage actif

Les trois questions standard de dépistage suivantes peuvent être posées dans les zones de premier contact avec les visiteurs qui entrent sur les lieux de la mission:

  1. Éprouvez-vous des symptômes potentiellement associés à la COVID-19 (fièvre, toux et/ou difficulté à respirer)?

    S'ils répondent « oui » à cette question, le visiteur devrait se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier (si un masque non-médical ou un couvre-visage en tissu est disponible, il peut être offert). Le visiteur devrait s'éloigner des autres et de se nettoyer les mains aussitôt que possible. Le visiteur devrait être prié de suivre les directives des autorités locales de santé publique concernant la recherche d'une assistance médicale et/ou d'isolement.

  2. Avez-vous été en contact avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19 (fièvre, toux et/ou difficulté à respirer) au cours des 14 derniers jours?
  3. Les autorités locales de santé publique vous ont-elles demandé de vous mettre en quarantaine ou de vous isoler suite à un voyage, à un contact récent ou parce que vous avez reçu un diagnostic de la COVID-19 ou êtes en attente de résultats de test pour la COVID-19?

Si le visiteur répond « oui » à l'une de ces deux questions, ne lui permettez pas d'entrer dans l'établissement et demandez-lui de revenir dans 14 jours ou plus tard, après son dernier contact avec une personne présentant des symptômes de la COVID-19 ou une fois sa période de quarantaine / isolement est terminée.

Pour les employés qui aident les clients à l'extérieur des bureaux du gouvernement du Canada :

Recommandations concernant l'équipement de protection individuelle

Selon la situation de travail déterminée, les masques non médicaux / les couvre-visages en tissu et l'utilisation des équipements de protection individuels (ÉPI) sont les dernières lignes de défense lorsque toutes les autres mesures ne sont pas pratiques, ou bien sont inadéquates ou épuisées. Les EPI tels que les masques médicaux, doivent être utilisés en fonction de l'exposition aux risques et conformément aux directives de santé publique et de santé et sécurité au travail pour la COVID-19. Veuillez noter : les MNM et/ou les couvre-visages en tissu ne sont pas considérés comme de l'équipement de protection individuelle mais plutôt une mesure supplémentaire que les gens peuvent prendre pour protéger les personnes qui les entourent.

Le PSTFP recommande l'utilisation de l'EPI suivant lors d'interactions avec des clients à l'étranger :

Autres sources d'information

Agence de la santé publique du Canada

Affaires mondiales Canada

Bureau de dirigeante principale des ressources humaines

Justice Canada

Emploi et Développement social Canada

Centre canadien pour la santé et la sécurité au travail

Organisation Mondiale de la Santé

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :